Les convoyeur(e)s de fonds de la division du transport de valeurs de Garda renouvelle leur convention collective

MONTRÉAL, le 20 déc. 2013 /CNW Telbec/ - Dans le cadre du renouvellement de leur convention collective qui venait à terme le 30 septembre dernier, les employés syndiqués de la division du transport de valeurs de Garda on voté en faveur du rapport du conciliateur. L'entente a été ratifiée jeudi, ce qui renouvelle la convention collective pour une durée de cinq ans, soit jusqu'en septembre 2018.

« Cette convention règle des enjeux majeurs pour les convoyeur(e)s de fonds. Les gains obtenus nous ont permis de sécuriser les emplois et offrir des augmentations salariales au-dessus de la moyenne octroyée aux salariés du secteur privé pour l'année 2013. Nous poursuivrons donc maintenant nos efforts pour maintenir et augmenter la sécurité de nos membres, particulièrement ceux travaillant sur le réseau routier », a expliqué Angélique Paquette, présidente de la section locale.

« L'annonce de l'acquisition de G4S par GardaWorld à la fin août a été un élément important qui a beaucoup influencé le processus de négociation. Cette entente permettra à l'entreprise de demeurer concurrentielle dans le secteur du transport de valeurs au Québec et pour le Syndicat, il s'est assuré de mettre des mécanismes en place afin de s'assurer que la sécurité des employés ne soit pas échangée pour des profits. L'employeur doit maintenant respecter sa parole et poser des gestes concrets afin de concrétiser son engagement et s'assurer que la sécurité de ses employés est au cœur de ses préoccupations », d'ajouter Nathalie Courchesne conseillère syndicale.

La nouvelle convention collective prévoit des augmentations salariales de 3 % par année de 2013 à 2016 et 2,5 % en 2017. Les employés du réseau routier se voient octroyer une prime pour le travail effectué de nuit. De plus, un boni d'environ 300 $ sera versé à chaque employé à la signature.

« Un autre gain important est certainement le maintien et la protection des statuts, du salaire, des avantages et des bénéfices des employés touchés par la réorganisation du travail prévu selon les nouvelles modalités de la convention collective », a expliqué la présidente.

Parmi les autres gains, mentionnons que les employés pourront maintenant se prévaloir de la semaine de travail réduite (en pré-retraite) à partir de 55 ans plutôt que 60 ans. L'employeur remboursera les permis nécessaires à l'exercice de leur métier pour l'ensemble des membres et ceux de 30 ans et plus d'ancienneté obtiendront des journées de vacances supplémentaires.

Comptant plus de 111 000 membres au Québec, le SCFP est présent dans dix secteurs d'activité, soit les affaires sociales, les communications, l'éducation, l'énergie, les municipalités, les sociétés d'État et organismes publics, les transports aérien et urbain, le secteur mixte ainsi que les universités.

SOURCE : Syndicat canadien de la fonction publique (FTQ)

Renseignements :

Nathalie Courchesne, conseillère syndicale, cell. 514 242-2027
Lisa Djevahirdjian, Information SCFP, cell. 514 831-3815

Profil de l'entreprise

Syndicat canadien de la fonction publique (FTQ)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.