Les consommateurs Canadiens pourraient voir une baisse des prix, de même que des choix plus santé dans les restaurants

Un nouveau sondage sur la restauration indique également que le marché de l'Alberta est celui connaissant la plus forte croissance, et que les baby-boomers composent le groupe démographique qui croît le plus rapidement

MONTRÉAL, le 2 mai 2013 /CNW Telbec/ - Au cours de la prochaine année, les consommateurs pourraient constater une intensification de la compétition au niveau des prix, de même que l'ajout de choix encore plus sains sur les menus et l'introduction de concepts de restaurants innovateurs; ces conclusions sont tirées d'un nouveau sondage des dirigeants de l'industrie de la restauration. Alors que les familles visitent de moins en moins les restaurants, ces changements pourraient être attribuables à des évolutions démographiques en lien aux départs massifs à la retraite des enfants du Baby-Boom.

Lorsqu'on les a interrogés au sujet des changements les plus importants à court terme au sein de l'industrie de la restauration, les dirigeants ont dit s'attendre à une augmentation de la concurrence, alors que les fournisseurs de services alimentaires rivalisent entre eux pour attirer les clients. De plus, cette tendance est appelée à s'accentuer, alors que les nouveaux joueurs - plus particulièrement les concepts décontractés à service rapide et ceux originaires des É.-U. — font mousser la demande.

« En raison de la lente reprise économique aux États-Unis, nous voyons des chaînes de restaurants du Sud de la frontière venir tâter le terrain ici, y compris Five Guys Burger and Fries, Buffalo Wild Wings et P.F. Changs, » dit Edward Khediguian, premier vice-président de la division de Financement de franchises de GE Capital au Canada.

Ces données sont tirées du deuxième sondage annuel des dirigeants de l'industrie de la restauration au Canada, compilé par fsSTRATEGY pour le compte de GE Capital. Ce dernier est inclus dans la Revue de l'industrie de la restauration canadienne, laquelle présente une analyse exhaustive de l'état des entreprises de services alimentaires, et sera lancée à la quatrième édition annuelle du Sommet canadien de l'investissement en restauration, les 29 et 30 mai à Toronto.

Les études de marché clés du NPD Group effectuent également un retour cette année. Bien que 47 % de la population âgée de 16 ans se soit rendue dans un restaurant une fois par jour l'année dernière, les consommateurs âgés de 55 ans et plus ont représenté le groupe à la croissance la plus marquée au Canada, selon le sondage CREST® de NPD. Le baby-boomer moyen a mangé au restaurant 174 fois l'année dernière - une augmentation de 11 % par rapport à l'année précédente.

Poursuivant une tendance qui a débuté en 2008, les visites de restaurants en famille ont connu le plus fort déclin, soit une baisse de 2 pourcent au cours des cinq dernières années. Toutefois, en reconnaissance de l'horaire souvent fort chargé typique aux familles, on s'attend à ce que les restaurants augmentent le nombre d'options qu'ils offrent à leur menu pour emporter et du comptoir du service-au-volant, de même que des repas plus sains, de sorte à les inciter à revenir au fil du temps.

Tendances culinaires provinciales

  • Ontario a connu les plus fortes ventes de services alimentaires commerciaux, s'élevant à 20,062 milliards $; le Québec occupe la deuxième place avec des ventes se chiffrant à 10,485 milliards $.
  • L'Alberta a connu les plus fortes ventes de services alimentaires commerciaux par capita (1 991 $), de même que la croissance la plus rapide au pays en termes de ventes de services alimentaires commerciaux, en hausse de 8,9 pourcent en 2012.
  • C'est en Ontario que la densité de population est la plus élevée. Toutefois, ses ventes de services alimentaires commerciaux par capita ne se chiffrent qu'à 1 485 $ au total.
  • Le Manitoba a connu les plus faibles ventes de services alimentaires commerciaux par capita, avec 1 214 $, suivi par le Québec à 1 289 $.
  • En moyenne, les consommateurs en Alberta ont dépensé 777 $ ou 64,0 % de plus dans les établissements commerciaux de services alimentaires que les consommateurs au Manitoba.
  • Au niveau national, 62,2 % des dépenses pour services alimentaires ont été faites à des chaînes de restaurants; le Québec a connu le pourcentage le plus élevé de dépenses pour services alimentaires dans des restaurants indépendants, dont le total s'élève à 48,4 pourcent.

Conférenciers du Sommet canadien de l'investissement en restauration
La période d'inscription est désormais ouverte pour le Sommet de l'investissement en restauration, lequel réunit des restaurateurs, des cadres supérieurs de chaînes de restaurant, des opérateurs de franchises, des investisseurs, des prêteurs et des fournisseurs clés de partout au pays. Ces derniers partagent des opinions et informations axées sur des enjeux bien spécifiques, à saveur typiquement canadienne. Le programme de la conférence dans son ensemble est conçu afin de stimuler les discussions et de recueillir les opinions bien informées d'un large éventail de dirigeants reconnus de l'industrie.

Le conférencier d'honneur sera Dan McPhee, le leader des ventes de médias numériques de Google Canada. La conférence s'achèvera sur une allocution d'Annie Young-Scrivner, présidente de Starbucks Canada.

Parmi les autres conférenciers, on retrouve :

  • David Aisenstat, président et chef de la direction de The Keg Steakhouse & Bar
  • Robert Carter, directeur exécutif, services alimentaires, du NPD Group
  • Derek Doke, président d'Original Joe's
  • Andy Elder, propriétaire de Grilltime Gourmet Meats
  • Paul Hollands, chef de la direction des Services alimentaires A&W du Canada.
  • Justin Lussier, chef de la direction de Famoso Neapolitan Pizzeria
  • Ryan Smolkin, propriétaire et président de Smoke's Poutinerie Inc.

Pour de plus amples informations, consultez http://www.restaurantinvest.ca/.

Pour vous tenir au courant des derniers développements au sujet de la conférence, suivez les nouvelles sur Twitter (https://twitter.com/CRIS_Toronto).

À propos de GE Capital, Financement de franchises
GE Capital, Financement de franchises est un chef de file au sein du marché du financement de franchises, desservant les industries de la restauration et de l'hôtellerie. Nous nous spécialisons dans le financement de restaurants régionaux et nationaux de toutes tailles au Canada. Au cours des onze dernières années, nous avons financé plus de 725 clients en restauration, possédant plus de 1 525 propriétés, accordant ainsi plus de 1,25 milliards $ en solutions de financement au sein de l'industrie de la restauration au Canada.  Sur le marché canadien de l'hôtellerie, nous offrons des solutions de financement pour les marques de renommée nationale dans les segments d'hôtellerie à services limités de l'industrie.

Avec 19 succursales à travers le Canada, GE Capital (gecapital.ca) propose une vaste gamme de produits et de services financiers qui répondent aux besoins de financement commercial et de gestion de parcs de véhicules des entreprises tout au long de leur cycle de vie. Qu'il s'agisse de financement lié à l'équipement, aux fonds de roulement et à la croissance ou de prêts visant la restructuration ou fondés sur des actifs importants, nous utilisons notre vaste expertise dans les différents secteurs pour mettre au point des solutions personnalisées pour votre entreprise. Parmi les secteurs d'industrie dans lesquels nous nous spécialisons, on retrouve le transport, la construction, les soins de santé, l'exploitation forestière, les industries manufacturières, le pétrole et le gaz, la vente en gros et au détail et les franchises d'hôtels et de restaurants. Pour suivre les nouvelles de l'entreprise sur Twitter, consultez https://twitter.com/GELendLease.

GE (NYSE: GE) travaille sur ce qui a de l'importance. Les gens les plus compétents, les technologies les plus performantes, relevant les plus grands défis du monde. Trouver des solutions dans les domaines de l'énergie, de la santé, des besoins résidentiels, du transport et de la finance. Bâtir, alimenter, propulser et guérir le monde. Ne pas se limiter à l'imagination. Agir. GE obtient des résultats. Pour en savoir plus, consultez le site Internet de l'entreprise à ge.com.

SOURCE : GE CAPITAL CANADA

Renseignements :

GE Capital, Canada
Brigitte Dagnault
514-397-5323
514-346-1207 (téléphone cellulaire)
brigitte.dagnault@ge.com

GE Capital, Amériques
Lisa Tibbitts
203-956-4582
lisa.tibbitts@ge.com

Profil de l'entreprise

GE CAPITAL CANADA

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.