Les conservateurs doivent rebrousser chemin quant aux réformes de l'assurance-emploi

OTTAWA, le 22 févr. 2013 /CNW/ - Les changements apportés à l'assurance-emploi (AE), qui touchent des milliers de travailleurs saisonniers et leur communauté, doivent être annulés, déclare le Syndicat canadien des communications, de l'énergie et du papier (SCEP). Dans la foulée de ces changements déplorables, le gouvernement a commencé à faire des visites non annoncées aux résidences des prestataires de l'AE cette semaine.

« Le gouvernement conservateur s'en prend aux Canadiens vulnérables et cette initiative est absolument intolérable », a déclaré Dave Coles, président national du SCEP. « Ces changements ne contribuent qu'à maintenir dans la pauvreté les familles à faible revenu et à permettre aux riches de s'enrichir, ce qui n'a rien de surprenant de la part de ce gouvernement, mais qui est totalement inacceptable. »

Les changements apportés à l'AE forcent les personnes au chômage à accepter des emplois à salaire inférieur à compter du 1er janvier 2013; cette mesure touche particulièrement les régions qui dépendent du travail saisonnier. Des manifestations ont eu lieu dans plusieurs communautés des Maritimes et du Québec pour protester contre ces changements adoptés dans le projet de loi C-38, le premier projet de loi omnibus de mise en œuvre du budget du gouvernement fédéral.

« Où est donc la stratégie de Stephen Harper sur la création d'emplois décents? Toute la population canadienne, avec ou sans emploi, mérite que le gouvernement prenne au sérieux la question des emplois et assure la création d'emplois décents et stables dans chaque région du pays », a ajouté Dave Coles. « Les travailleurs cotisent tous au régime d'AE et nous ne laisserons pas le gouvernement détruire ce système, que nous avons bâti et financé de nos propres poches simplement pour que les Conservateurs punissent les personnes au chômage. »

Le SCEP participera ce dimanche au rassemblement sur l'AE organisé par la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ).

Le Syndicat canadien des communications, de l'énergie et du papier est le plus important syndicat dans plusieurs secteurs clés de l'économie canadienne, notamment dans la foresterie, l'énergie, les télécommunications et les médias. Les 120 000 membres du syndicat travaillent dans une grande variété d'emplois répartis dans des centaines d'entreprises partout au Canada.

SOURCE : SYNDICAT CANADIEN DES COMMUNICATIONS, DE L'ENERGIE ET DU PAPIER

Renseignements :

Dave Coles, président national, dcoles@cep.ca; cellulaire : 613 299-5628

Profil de l'entreprise

SYNDICAT CANADIEN DES COMMUNICATIONS, DE L'ENERGIE ET DU PAPIER

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.