Les Compagnies Loblaw limitée annonce les résultats du quatrième trimestre de 2011 et de l'exercice clos le 31 décembre 2011(1)

BRAMPTON, ON, le 24 févr. 2012 /CNW/ - Les Compagnies Loblaw limitée (TSX : L) (« Loblaw » ou la « société ») a annoncé aujourd'hui ses résultats financiers non audités pour le quatrième trimestre de 2011 ainsi que la publication de son rapport annuel 2011, qui comprend les états financiers consolidés audités et le rapport de gestion de la société pour l'exercice clos le 31 décembre 2011. Le rapport annuel 2011 de la société sera disponible sous l'onglet Centre des investisseurs du site Web de la société au www.loblaw.ca et sera déposé sur SEDAR et disponible au www.sedar.com.

Résumé du quatrième trimestre de 20111)

  • Bénéfice net de base par action ordinaire de 0,62 $, en hausse de 5,1 % par rapport au quatrième trimestre de 2010.
  • Marge du BAIIA2) de 6,6 %, comparativement à 6,7 % au quatrième trimestre de 2010.
  • Produits de 7 373 millions de dollars, en hausse de 3,6 % par rapport au quatrième trimestre de 2010.
  • Chiffre d'affaires du secteur Vente au détail en hausse de 3,2 % et chiffre d'affaires des magasins comparables en hausse de 2,5 %, grâce notamment à l'ouverture des magasins une journée de plus qu'au quatrième trimestre de 2010.

« Nous sommes heureux des résultats que nous avons obtenus au quatrième trimestre et au cours de l'exercice. La bonification constante de notre offre de produits et de services à la clientèle a insufflé un élan à notre chiffre d'affaires, à des marges satisfaisantes, particulièrement au cours de la deuxième moitié de l'exercice », a déclaré M. Galen G. Weston, président du Conseil de Les Compagnies Loblaw limitée. « Pour 2012, nous estimons que les coûts marginaux liés à nos investissements dans les technologies de l'information et la chaîne d'approvisionnement se chiffreront à environ 70 millions de dollars et que nos investissements continus dans notre offre de produits et de services à la clientèle s'établiront à environ 40 millions de dollars. Nous ne nous attendons pas à ce que nos activités comblent ces coûts supplémentaires; par conséquent, nous prévoyons que notre bénéfice net par action pour l'exercice 2012 en entier enregistrera une baisse par rapport à celui de 2011 et que la pression s'exercera davantage au cours de la première moitié de l'exercice. »

En raison de la transition aux Normes internationales d'information financière (les « IFRS » ou « PCGR ») en date du 2 janvier 2011, tous les chiffres correspondants pour 2010 présentés précédemment dans les états financiers consolidés préparés conformément aux principes comptables généralement reconnus du Canada (les « PCGR canadiens ») ont été retraités afin de les rendre conformes aux IFRS. Des informations supplémentaires sur la transition aux IFRS et sur son incidence sur la situation financière, la performance financière et les flux de trésorerie de la société sont présentées à la note 31 du Rapport annuel 2011- Revue financière de la société.

Par suite de cette transition, la société compte deux secteurs opérationnels à présenter :

  • le secteur Vente au détail, qui comprend principalement les produits alimentaires, ainsi que les produits pharmaceutiques, les postes d'essence, les vêtements et les autres articles de marchandise générale;
  • le secteur Services financiers, qui comprend les services de cartes de crédit, le programme de fidélisation de la clientèle, les services de courtage d'assurance, les services bancaires aux particuliers offerts par l'intermédiaire d'une grande banque à charte canadienne, les services de dépôt ainsi que les services de télécommunications.
1)      Le présent communiqué de presse renferme des énoncés prospectifs. Voir les énoncés prospectifs du présent communiqué de presse pour une analyse des principaux facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent sensiblement des conclusions, prévisions et projections formulées dans les présentes et pour connaître les principales hypothèses posées. Ce communiqué de presse doit être lu en parallèle avec les documents que Les Compagnies Loblaw limitée dépose, à l'occasion, auprès des autorités en valeurs mobilières et qui peuvent être consultés au www.sedar.com et au www.loblaw.ca.
2)      Voir les mesures financières non conformes aux PCGR du présent communiqué de presse.

Résultats opérationnels trimestriels consolidés

Pour les périodes closes le 31 décembre
2011 et le 1er janvier 2011 (non audité)
                                               
(en millions de dollars canadiens,
sauf indication contraire)
  2011
(12
semaines)
            2010
(12
semaines)
  Variation
(en
dollars)
  Variation
(en
pourcentage)
  2011
(52
semaines)
  2010
(52
semaines)
  Variation
(en dollars)
  Variation
(en
pourcentage)
Produits   7 373   $   7 119   $   254   $   3,6  %   31 250   $   30 836   $   414   $   1,3  %
Résultat opérationnel   315     324     (9)     (2,8) %   1 384     1 347     37     2,7  %
Bénéfice net   174     165     9     5,5  %   769     675     94     13,9  %
Bénéfice net de base par action
ordinaire (en dollars)
  0,62     0,59     0,03     5,1  %   2,73     2,43     0,30     12,3  %
Marge opérationnelle   4,3  %   4,6  %               4,4 %   4,4  %            
BAIIA1)   485   $   476   $   9   $   1,9  %   2 083   $   1 975   $   108   $   5,5  %
Marge du BAIIA1)   6,6  %   6,7  %               6,7 %   6,4   %            
                                                 
  • L'augmentation de 254 millions de dollars des produits comparativement au quatrième trimestre de 2010 est essentiellement attribuable à la hausse des produits tirés du secteur Vente au détail et du secteur Services financiers dont il est question ci-dessous.

  • Le résultat opérationnel a diminué de 9 millions de dollars comparativement au quatrième trimestre de 2010, ce qui s'explique par la diminution de 6 millions de dollars du résultat opérationnel du secteur Vente au détail et la diminution de 3 millions de dollars du secteur Services financiers. La marge opérationnelle s'est établie à 4,3 % au quatrième trimestre de 2011, en comparaison de 4,6 % au quatrième trimestre de 2010.

  • Le résultat opérationnel consolidé comprend principalement les éléments suivants :
    • une charge de 23 millions de dollars (néant en 2010) liée à la conversion de certains magasins de format conventionnel de l'Ontario en un modèle d'exploitation moins coûteux et plus efficace, conformément aux modalités des conventions collectives ratifiées en 2010;
    • des coûts marginaux de 22 millions de dollars liés aux investissements dans les technologies de l'information (les « TI ») et la chaîne d'approvisionnement. Ces coûts incluent les charges suivantes :
      • un montant de 43 millions de dollars (34 millions de dollars en 2010) lié à l'amortissement;
      • un montant de 74 millions de dollars (60 millions de dollars en 2010) se rapportant à des coûts supplémentaires liés à la chaîne d'approvisionnement et aux TI;
      • un montant de néant (1 million de dollars en 2010) lié à des changements apportés au réseau de distribution.
    • des coûts de démarrage de 16 millions de dollars (néant en 2010) liés au lancement de la marque Joe Fresh de la société aux États-Unis;
    • une charge de 5 millions de dollars (un recouvrement de 7 millions de dollars en 2010) liée aux pertes de valeur des immobilisations corporelles, déduction faite des recouvrements, comptabilisée au titre de l'excédent de la valeur comptable des immobilisations corporelles de certains magasins sur leur valeur recouvrable;
    • une charge de 4 millions de dollars (7 millions de dollars en 2010) attribuable à l'incidence de la rémunération fondée sur des actions, déduction faite des contrats à livrer sur actions.
  • L'augmentation de 9 millions de dollars, ou 5,5 %, du bénéfice net par rapport à celui du quatrième trimestre de 2010 est principalement attribuable à la baisse des charges d'intérêts nettes et autres charges financières et à la diminution du taux d'impôt effectif, partiellement neutralisées par la diminution du résultat opérationnel. Au quatrième trimestre de 2010, la société avait comptabilisé une charge d'impôt de 14 millions de dollars découlant de modifications à la législation fiscale fédérale qui avaient fait en sorte qu'elle ne pouvait plus déduire les coûts liés aux options sur actions réglées en trésorerie.
1) Voir les mesures financières non conformes aux PCGR du présent communiqué de presse.
  • Le bénéfice net de base par action ordinaire a subi l'incidence des éléments suivants :
    • une charge de 0,06 $ (néant en 2010) liée à la conversion de certains magasins de format conventionnel de l'Ontario, conformément aux modalités des conventions collectives ratifiées en 2010;
    • une charge de 0,06 $ liée aux investissements supplémentaires faits dans les TI et la chaîne d'approvisionnement;
    • une charge de 0,04 $ (néant en 2010) attribuable aux coûts de démarrage liés au lancement de la marque Joe Fresh de la société aux États-Unis;
    • une charge de 0,01 $ (un recouvrement de 0,02 $ en 2010) attribuable à des pertes de valeur d'immobilisations corporelles, déduction faite des recouvrements;
    • une charge de 0,01 $ (0,02 $ en 2010) attribuable à l'incidence de la rémunération fondée sur des actions, déduction faite des contrats à livrer sur actions;
    • une charge de néant (0,05 $ en 2010) liée à la charge d'impôt comptabilisée par suite de modifications à la législation fiscale fédérale relative à la rémunération fondée sur des actions.
  • En 2011, la société a engagé des dépenses d'investissement s'établissant à 1,0 milliard de dollars, dont environ 50 % pour son infrastructure des TI et de la chaîne d'approvisionnement et environ 50 % pour les activités de son secteur Vente au détail.

Les résultats consolidés trimestriels par secteur opérationnel à présenter sont les suivants :

Résultats opérationnels du secteur Vente au détail

Pour les périodes closes le 31 décembre
2011 et le 1er janvier 2011 (non audité)
                                               
(en millions de dollars canadiens,
sauf indication contraire)
  2011
(12 semaines)
             2010
(12
semaines)
  Variation
(en
dollars)
  Variation
(en
pourcentage)
  2011
(52
semaines)
             2010
(52
semaines)
  Variation
(en
dollars)
  Variation
(en
pourcentage)
Chiffre d'affaires   7 226   $   7 001   $   225   $   3,2  %   30 703   $   30 315   $   388   $   1,3  %
Marge brute   1 569     1 583     (14)     (0,9) %   6 820     6 787     33     0,5  %
Résultat opérationnel   297     303     (6)     (2,0) %   1 312     1 239     73     5,9  
Augmentation (diminution) du chiffre
d'affaires des magasins comparables
  2,5  %   (1,6) %               0,9  %   (0,6) %            
Marge brute (en pourcentage)   21,7  %   22,6  %               22,2  %   22,4  %            
Marge opérationnelle   4,1  %   4,3  %               4,3  %   4,1  %            
                                               
  • Les facteurs suivants expliquent l'augmentation de 225 millions de dollars, ou 3,2 %, du chiffre d'affaires du secteur Vente au détail entre le quatrième trimestre de 2010 et le quatrième trimestre de 2011 :
    • Le chiffre d'affaires des magasins comparables a augmenté de 2,5 % (diminué de 1,6 % en 2010), l'ouverture des magasins une journée de plus qu'au quatrième trimestre de 2010 ayant eu une incidence favorable de l'ordre de 0,8 % à 1,0 %;
    • Le chiffre d'affaires des produits alimentaires a connu une forte croissance en partie grâce à la journée de vente supplémentaire;
    • Le chiffre d'affaires tiré des produits pharmaceutiques n'a pas connu de croissance;
    • La majoration du prix de détail de l'essence et la légère hausse du volume des ventes ont généré une croissance du chiffre d'affaires des postes d'essence;
    • Le chiffre d'affaires tiré des articles de marchandise générale, à l'exclusion des vêtements, a légèrement fléchi en raison d'une diminution continue de la superficie en pieds carrés et de l'optimisation de la gamme et de l'assortiment des produits;
    • Les ventes de vêtements ont enregistré une forte croissance, en partie grâce à l'augmentation de la superficie en pieds carrés occupée par les vêtements qui a résulté notamment de l'ouverture de cinq boutiques autonomes Joe Fresh;
    • La société a enregistré une inflation interne moyenne trimestrielle modeste du prix des produits alimentaires au quatrième trimestre de 2011, laquelle a été inférieure à l'inflation moyenne trimestrielle du prix des aliments de 5,2 % enregistrée au pays (1,5 % en 2010), calculée selon « l'indice des prix à la consommation pour l'achat d'aliments en magasins » (l'« IPC »). L'IPC ne traduit pas nécessairement l'incidence de l'inflation sur la composition spécifique de l'offre de produits vendus dans les magasins Loblaw.
  • La marge brute exprimée en pourcentage du chiffre d'affaires s'est chiffrée à 21,7 % au quatrième trimestre de 2011, ce qui correspond essentiellement à celle du troisième trimestre de 2011, mais représente une baisse par rapport à celle de 22,6 % dégagée au quatrième trimestre de 2010. La diminution est principalement attribuable à l'intensification des activités de promotion et à la hausse du coût des intrants, qui a été plus importante que l'inflation interne du prix de détail des aliments, ainsi qu'au plus grand volume de ventes à plus faible marge enregistré par les postes d'essence et à la hausse des frais de transport. Ces facteurs ont cependant été partiellement compensés par une plus grande efficacité au chapitre de la prévention des pertes. La diminution de 14 millions de dollars de la marge brute est principalement attribuable à la hausse des coûts liés aux programmes de prix promotionnels et à l'augmentation des frais de transport, partiellement contrebalancées par la meilleure rentabilité des produits de marques contrôlées, par une plus grande efficacité au chapitre de la prévention des pertes et par la croissance et la performance des magasins franchisés de la société.

  • Le résultat opérationnel a diminué de 6 millions de dollars par rapport à celui du quatrième trimestre de 2010, et la marge opérationnelle du quatrième trimestre de 2011 s'est établie à 4,1 %, en baisse comparativement à celle de 4,3 % dégagée pour la période correspondante de 2010. En plus d'être attribuables aux éléments significatifs mentionnés plus haut à la rubrique « Résultats opérationnels trimestriels consolidés », ces diminutions tiennent au recul de la marge brute, partiellement contrebalancé par la croissance et la performance des franchisés de la société et par les améliorations enregistrées au chapitre de la main-d'œuvre, de la chaîne d'approvisionnement et des autres coûts opérationnels.

Résultats opérationnels du secteur Services financiers

Pour les périodes closes le 31 décembre
2011 et le 1er janvier 2011 (non audité)
                                               
(en millions de dollars canadiens,
sauf indication contraire)
  2011
(12 semaines)
  2010
(12
semaines)
  Variation
(en
dollars)
  Variation
(en
pourcentage)
  2011
(52
semaines)
   2010
(52
semaines)
  Variation
(en
dollars)
  Variation
(en
pourcentage)
Produits   147 $   118 $   29 $   24,6 %   547 $   521 $   26 $   5,0 %
Résultat opérationnel   18     21     (3)     (14,3) %   72     108     (36)     (33,3) %
Bénéfice avant impôt sur le résultat   7     11     (4)     (36,4) %   24     66     (42)     (63,6) %
                                                 

                         
Non audité (en millions de dollars canadiens,
sauf indication contraire)
  Au
31 décembre 2011
  Au
1er janvier 2011
  Variation
(en dollars)
  Variation
(en pourcentage)
Montant net moyen des créances sur cartes de crédit
pour le trimestre
  1 974 $   1 941 $   33 $   1,7 %
Créances sur cartes de crédit   2 101     1 997     104     5,2 %
Provision au titre des créances sur cartes de crédit   37     34     3     8,8 %  
Rendement annualisé sur le montant brut moyen des créances
sur cartes de crédit pour le trimestre
  12,5 %   13,2 %            
Taux annualisé de pertes sur créances sur le montant brut moyen
des créances sur cartes de crédit pour le trimestre
  4,2 %   5,6 %            
                         
                       
  • La hausse de 24,6 % des produits par rapport au quatrième trimestre de 2010 est principalement attribuable à l'augmentation de la valeur des opérations sur cartes de crédit et à la hausse des commissions d'interchange perçues qui en a résulté, de même qu'à l'augmentation des produits de PC Telecom qui a découlé de l'inauguration des nouvelles boutiques Mobile au quatrième trimestre.

  • La diminution de 3 millions de dollars du résultat opérationnel et de 4 millions de dollars du bénéfice avant impôt sur le résultat comparativement au quatrième trimestre de 2010 est attribuable aux investissements liés à l'inauguration des boutiques Mobile de PC Telecom et à l'augmentation de la provision au titre des créances sur cartes de crédit qui a résulté de la croissance du programme de créances au cours du trimestre, partiellement contrebalancés par la hausse des commissions d'interchange perçues.

Perspectives1)

  • Pour l'exercice 2012, la société prévoit que :
    • les dépenses d'investissement se chiffreront à environ 1,1 milliard de dollars, dont environ 40 % seront consacrés aux projets liés à l'infrastructure des TI et à la chaîne d'approvisionnement et environ 60 % seront affectés aux activités du secteur Vente au détail;
    • les coûts liés à la conversion de certains magasins de format conventionnel de l'Ontario, conformément aux modalités des conventions collectives ratifiées en 2010, varieront entre 30 millions de dollars et 40 millions de dollars;
    • les coûts marginaux liés aux investissements dans les TI et la chaîne d'approvisionnement s'établiront à environ 70 millions de dollars;
    • les investissements supplémentaires dans son offre de produits et de services à la clientèle s'établiront à environ 40 millions de dollars;
    • le bénéfice net par action pour l'exercice 2012 en entier enregistrera une baisse par rapport à celui de 2011 et que la pression s'exercera davantage au cours de la première moitié de l'exercice puisque la société s'attend à ce que les activités ne comblent pas les coûts marginaux liés aux investissements dans les TI et la chaîne d'approvisionnement ainsi que dans l'offre de produits et de services à la clientèle.
1) Voir les énoncés prospectifs du présent communiqué de presse.

Énoncés prospectifs

Le présent communiqué de presse de Les Compagnies Loblaw limitée renferme des énoncés prospectifs portant sur les objectifs, les plans, les buts, les aspirations, les stratégies, la situation financière, les résultats opérationnels, les flux de trésorerie, la performance, les perspectives et les occasions d'affaires de la société. Ces énoncés prospectifs se reconnaissent généralement à l'emploi de mots ou d'expressions comme « anticiper », « s'attendre à », « croire », « pouvoir », « estimer », « objectif », « avoir l'intention de », « prévoir », « chercher à », « faire », « devoir » et autres expressions semblables, conjugués au présent, au conditionnel ou au futur, lorsqu'ils se rapportent à la société et à sa direction, et ont pour but de signaler des énoncés prospectifs. Dans le présent communiqué de presse, les énoncés prospectifs comprennent les prévisions suivantes de la société :

  • ses dépenses d'investissement se chiffreront à environ 1,1 milliard de dollars en 2012;
  • les coûts liés à la conversion de certains magasins de format conventionnel de l'Ontario, conformément aux modalités des conventions collectives ratifiées en 2010, varieront entre 30 millions de dollars et 40 millions de dollars;
  • les coûts marginaux liés aux investissements dans les TI et la chaîne d'approvisionnement s'établiront à environ 70 millions de dollars en 2012;
  • les coûts marginaux liés à la bonification de son offre de produits et de services à la clientèle se chiffreront à environ 40 millions de dollars;
  • le bénéfice net par action pour l'exercice 2012 en entier enregistrera une baisse par rapport à celui de 2011 et la pression s'exercera davantage au cours de la première moitié de l'exercice puisque la société s'attend à ce que les activités ne comblent pas les coûts marginaux liés aux investissements dans les TI et la chaîne d'approvisionnement ainsi que dans l'offre de produits et de services à la clientèle.

Ces énoncés prospectifs ne constituent pas des faits historiques, mais reflètent plutôt les attentes actuelles de la société quant aux résultats et aux événements futurs. Ils traduisent également les hypothèses actuelles de la direction quant aux risques et aux incertitudes dont il est question plus loin et leur incidence respective sur la société. De plus, les attentes de la société quant à son bénéfice net en 2012 reposent en partie sur les hypothèses selon lesquelles les taux d'impôt seront semblables à ceux de 2011, la société réalisera son plan d'accroissement de la superficie nette de vente au détail en pieds carrés de 1 % et la société n'aura à faire face à aucun événement défavorable ou coût imprévu relativement aux investissements dans les TI ou la chaîne d'approvisionnement.

Ces énoncés prospectifs sont assujettis à divers risques et incertitudes en conséquence desquels les résultats ou les événements réels pourraient différer sensiblement des attentes actuelles, notamment:

  • l'incapacité de réaliser une croissance des produits ainsi que les économies et l'efficience opérationnelle prévues résultant des initiatives importantes de la société, notamment ses investissements dans les systèmes de TI, la mise en œuvre des systèmes de TI de la société, ou l'obtention de résultats imprévus associés à la mise en œuvre de ces initiatives;
  • l'incapacité de l'infrastructure de TI de la société à soutenir les besoins de celle-ci;
  • une intensification de la concurrence exercée par les concurrents actuels ou les nouveaux venus sur le marché;
  • l'évolution de la conjoncture économique, notamment des taux d'inflation ou de déflation, ainsi que les variations des taux d'intérêt, des cours de change et des cours des dérivés et des marchandises;
  • les événements touchant la santé publique, notamment ceux liés à la sécurité des aliments;
  • l'incapacité d'obtenir les résultats souhaités au cours des négociations collectives, y compris les modalités des futures conventions collectives, ce qui pourrait entraîner des arrêts de travail;
  • l'incapacité de la société à gérer les stocks de manière à atténuer l'incidence des problèmes liés aux stocks désuets ou excédentaires et à contrôler les pertes;
  • l'incapacité de la société de tenir des registres appropriés à l'appui de sa conformité aux règles, aux règlements et aux politiques comptables, fiscales ou juridiques;
  • l'incapacité des magasins franchisés de la société d'afficher la performance attendue;
  • la dépendance envers certains prestataires de services indépendants, notamment ceux fournissant des services liés à la chaîne d'approvisionnement et aux gammes de vêtements de la société, de même que leur fidélisation;
  • les questions d'approvisionnement et de contrôle de la qualité des fournisseurs;
  • la modification des lois et des règlements s'appliquant à la société et à ses activités, ou l'incapacité de les respecter, y compris les changements apportés à la réglementation concernant le prix des médicaments génériques sur ordonnance, la réduction des remboursements accordés en vertu des régimes d'assurance-médicaments publics et la diminution des indemnités professionnelles pharmaceutiques versées par les fabricants de médicaments;
  • les changements dans les passifs d'impôt de la société, notamment l'impôt sur le résultat, ainsi que dans les passifs liés à la réglementation et aux taxes à la consommation, y compris les changements découlant des modifications des lois fiscales, des règlements sur les impôts ou des cotisations futures;
  • toute cotisation que la société pourrait être tenue de verser à ses régimes de retraite agréés à prestations définies par capitalisation ou à ses régimes de retraite interentreprises auxquels elle cotise en sus des cotisations qu'elle envisage de verser à l'heure actuelle;
  • le risque que la société subisse une perte financière si ses contreparties ne s'acquittaient pas de leurs obligations prévues aux termes des contrats conclus avec celles-ci;
  • l'incapacité de la société à recouvrer ses créances sur cartes de crédit.

Cette liste des facteurs qui pourraient toucher les énoncés prospectifs de la société n'est pas exhaustive. D'autres risques et incertitudes que la société ignore actuellement ou qu'elle juge présentement sans importance pourraient faire en sorte que les résultats ou les événements réels diffèrent sensiblement de ceux qui sont précisés dans les énoncés prospectifs. Ces autres risques et incertitudes sont présentés dans les documents que la société dépose auprès des autorités canadiennes en valeurs mobilières, y compris à la rubrique « Risques d'entreprise et gestion des risques » du rapport de gestion et le rapport de gestion compris dans le Rapport annuel 2011 - Revue financière de la société. Les lecteurs sont donc invités à ne pas se fier indûment à ces énoncés prospectifs, qui traduisent les attentes de la société uniquement à la date du présent communiqué de presse. La société n'a ni l'intention ni l'obligation de mettre à jour ou de réviser les présents énoncés prospectifs que ce soit à la lumière de nouvelles informations, d'événements futurs ou autrement, sauf dans la mesure où la loi l'exige.

Comptes consolidés de résultat

                         
    2011   2010   2011   2010
Pour les périodes closes le 31 décembre 2011 et le 1er janvier 2011
(en millions de dollars canadiens, sauf indication contraire)
  (12 semaines)
(non audité)
  (12 semaines)
(non audité)
  (52 semaines)
(audité)
  (52 semaines)
(audité)
Produits   7 373 $   7 119 $   31 250 $   30 836 $
Coût des marchandises vendues   5 664     5 420     23 894     23 534  
Frais de vente et charges générales et administratives   1 394     1 375     5 972     5 955  
Résultat opérationnel   315     324     1 384     1 347  
Charges d'intérêts nettes et autres charges financières   81     83     327     353  
Bénéfice avant impôt sur le résultat   234     241     1 057     994  
Impôt sur le résultat   60     76     288     319  
Bénéfice net   174 $   165 $   769 $   675 $
Bénéfice net par action ordinaire (en dollars)                        
De base   0,62 $   0,59 $   2,73 $   2,43 $
Dilué   0,60 $   0,58 $   2,71 $   2,38 $
                         
                   

Bilans consolidés

             
(en millions de dollars canadiens)   Au   Au   Au
(audité)   31 décembre 2011   1er janvier 2011   3 janvier 2010
Actifs                  
Actifs courants                  
  Trésorerie et équivalents de trésorerie   966 $   857 $   731 $
  Placements à court terme   754     754     663  
  Créances   467     366     367  
  Créances sur cartes de crédit   2 101     1 997     2 095  
  Stocks   2 025     1 956     1 982  
  Impôt sur le résultat recouvrable   -     8     -  
  Charges payées d'avance et autres actifs   117     83     101  
  Actifs disponibles à la vente   32     71     56  
Total des actifs courants   6 462     6 092     5 995  
Immobilisations corporelles   8 725     8 377     7 815  
Immeubles de placement   82     74     75  
Goodwill et immobilisations incorporelles   1 029     1 026     1 023  
Impôt différé   232     227     258  
Dépôts de garantie   266     354     250  
Créances liées à des prêts consentis à des franchisés   331     314     344  
Autres actifs   301     377     330  
Total des actifs   17 428 $   16 841 $   16 090 $
Passifs                  
Passifs courants                  
  Dette bancaire   - $   10 $   10 $
  Fournisseurs et autres passifs   3 677     3 522     3 372  
  Provisions   35     62     62  
  Impôt sur le résultat à payer   14     -     42  
  Dette à court terme   905     535     1 225  
  Tranche à moins d'un an de la dette à long terme   87     902     312  
Total des passifs courants   4 718     5 031     5 023  
Provisions   50     43     44  
Dette à long terme   5 493     5 198     5 041  
Impôt différé   21     35     27  
Titres de participation   222     221     220  
Autres passifs   917     710     655  
Total des passifs   11 421     11 238     11 010  
Capitaux propres attribuables aux actionnaires                  
Capital social ordinaire   1 540     1 475     1 308  
Résultats non distribués   4 414     4 122     3 771  
Surplus d'apport   48     1     -  
Cumul des autres éléments du résultat global   5     5     1  
Total des capitaux propres attribuables aux actionnaires   6 007     5 603     5 080  
Total des passifs et des capitaux propres attribuables aux actionnaires   17 428 $   16 841 $   16 090 $
                     

Tableaux consolidés des flux de trésorerie

                             
        2011   2010   2011   2010
Pour les exercices clos le 31 décembre 2011 et le 1er janvier 2011
(en millions de dollars canadiens)
  (12 semaines)
(non audité)
  (12 semaines)
(non audité)
  (52 semaines)
(audité)
  (52 semaines)
(audité)
Activités opérationnelles                        
  Bénéfice net   174 $   165 $   769 $   675 $
  Impôt sur le résultat   60     76     288     319  
  Charges d'intérêts nettes et autres charges financières   81     83     327     353  
  Amortissements des immobilisations corporelles et incorporelles   170     152     699     628  
  Impôt sur le résultat payé   (54)     (81)     (216)     (298)  
  Intérêts perçus   18     12     60     52  
  Règlement de contrats à livrer sur actions   (7)         (7)      
  (Augmentation) diminution nette des créances sur cartes de crédit   (190)     (142)     (104)     98  
  Variation des éléments hors trésorerie du fonds de roulement   348     324     8     151  
  Perte de valeur des immobilisations corporelles et autres pertes de valeur connexes   (4)     (10)     5     27  
  (Profit) perte sur la cession d'actifs   (7)     (10)     (18)     8  
  Autres   31     14     3     16  
Rentrées nettes liées aux activités opérationnelles   620     583     1 814     2 029  
Activités d'investissement                        
  Acquisitions d'immobilisations corporelles   (347)     (437)     (987)     (1 190)  
  Variation des placements à court terme   51     50     18     (129)  
  Produit de la vente d'immobilisations corporelles   6     53     57     90  
  Variation des placements dans des franchises et autres créances   (27)     (8)     (24)     (25)  
  Variation des dépôts de garantie   (85)     (6)     92     (115)  
  Autres   (12)     9     (12)     (12)  
Sorties nettes liées aux activités d'investissement   (414)     (339)     (856)     (1 381)  
Activités de financement                        
  Variation de la dette bancaire       10     (10)      
  Variation de la dette à court terme       (600)     370     (690)  
  Dette à long terme                        
    Émise   4     609     287     981  
    Remboursée   (53)     (7)     (909)     (322)  
  Intérêts payés   (103)     (112)     (380)     (418)  
  Dividendes versés   (59)     (15)     (193)     (65)  
  Actions ordinaires                        
    Émises   2         21      
    Rachetées aux fins d'annulation   (17)         (39)      
Sorties nettes liées aux activités de financement   (226)     (115)     (853)     (514)  
Incidence des variations des cours de change sur la trésorerie et les équivalents de trésorerie   (1)     (4)     4     (8)  
Variation de la trésorerie et des équivalents de trésorerie   (21)     125     109     126  
Trésorerie et équivalents de trésorerie à l'ouverture de l'exercice   987     732     857     731  
Trésorerie et équivalents de trésorerie à la clôture de l'exercice   966 $   857 $   966 $   857 $
                           

Mesures financières non conformes aux PCGR

La société utilise les mesures financières non conformes aux PCGR suivantes : le BAIIA et la marge du BAIIA. Elle estime que ces mesures financières non conformes aux PCGR fournissent de l'information utile à la direction et aux investisseurs pour évaluer sa performance financière et sa situation financière, pour les raisons indiquées ci-après. Comme ces mesures n'ont pas de sens normalisé en vertu des PCGR, elles ne sauraient se comparer à des mesures portant le même nom présentées par d'autres sociétés ouvertes ni se substituer à d'autres mesures financières établies selon les PCGR.

BAIIA et marge du BAIIA Le tableau qui suit présente le rapprochement entre le bénéfice avant impôt sur le résultat, les charges d'intérêts et les amortissements des immobilisations corporelles et incorporelles (le « BAIIA ») avec le résultat opérationnel, lequel a fait l'objet d'un rapprochement avec le bénéfice net établi conformément aux PCGR et présenté dans les comptes consolidés de résultats pour les exercices clos le 31 décembre 2011 et le 1er janvier 2011. La direction utilise le BAIIA pour évaluer le rendement des activités poursuivies et la capacité de la société à générer des flux de trésorerie afin de financer ses besoins de trésorerie, notamment son programme de dépenses d'investissement.

La marge du BAIIA représente le BAIIA divisé par le chiffre d'affaires.

                           
      2011   2010   2011   2010
(en millions de dollars canadiens)   (12 semaines)
(non audité)
  (12 semaines)
(non audité)
  (52 semaines)
(non audité)
  (52 semaines)
(non audité)
Bénéfice net   174 $   165 $   769 $   675 $
Ajouter l'incidence des éléments suivants :                        
  Impôt sur le résultat   60     76     288     319  
  Charges d'intérêts nettes et autres charges financières   81     83     327     353  
Résultat opérationnel   315     324     1 384     1 347  
Ajouter l'incidence de l'élément suivant :                        
  Amortissements des immobilisations corporelles et incorporelles   170     152     699     628  
BAIIA   485 $   476 $   2 083 $   1 975 $
                           

États financiers consolidés et rapport de gestion annuels 2011

Le rapport annuel 2011 de la société sera disponible sous l'onglet Centre des investisseurs du site Web de la société au www.loblaw.ca ou au www.sedar.com.

Relations avec les investisseurs 

Les actionnaires, les analystes en valeurs mobilières et les professionnels en placements sont priés d'adresser leurs demandes à Kim Lee, vice-présidente, relations avec les investisseurs, au siège social national de la société ou par courriel à investor@loblaw.ca.

Des informations financières supplémentaires ont été transmises par voie électronique à divers organismes de réglementation du commerce des valeurs mobilières au Canada par l'intermédiaire du Système électronique de données, d'analyse et de recherche (« SEDAR ») et du Bureau du surintendant des institutions financières (le « BSIF »), organisme de réglementation principal de la Banque le Choix du Président, filiale de la société.

Téléconférence et webémission

Les Compagnies Loblaw limitée tiendra une téléconférence et une webémission le 23 février 2012, à 11 h (HNE).

Pour accéder à la téléconférence, prière de composer le 647-427-7450. La rediffusion sera disponible deux heures après la téléconférence au 416-849-0833, code d'accès 42503608. Pour accéder à la webémission, veuillez visiter notre site, au www.loblaw.ca, cliquer sur l'onglet Centre des investisseurs, puis cliquer sur la webémission. Préinscription possible.

De plus amples renseignements se trouvent sur le site Web de Les Companies Loblaw limitée, au www.loblaw.ca.

 

 

 

 

 

SOURCE Les Compagnies Loblaw Limitée

Renseignements :

Kim Lee, vice-présidente, relations avec les investisseurs, au siège social national de la société ou par courriel à investor@loblaw.ca.

Profil de l'entreprise

Les Compagnies Loblaw Limitée

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.