Les cols bleus de Terrebonne rejettent à 94 % l'offre finale de la Ville

TERREBONNE, QC, le 9 mai 2014 /CNW Telbec/ - Les cols bleus de Terrebonne ont voté à 94 % contre l'offre finale déposée par la ville lors de la séance de négociation, le 5 mai dernier.

C'est entre autres en raison du refus de la ville d'accepter le protocole de retour au travail que les travailleurs ont rejeté l'offre. « Le syndicat proposait de retirer tous les griefs qu'il a déposés. En contrepartie, la ville devait retirer les siens. C'était une proposition très raisonnable qui nous aurait permis de repartir sur des bases saines, mais la ville a dit non », se désole le président du syndicat, Denis Renaud.

« On comprend bien pourquoi elle refuse ce protocole, a-t-il poursuivi. La Ville veut humilier les travailleurs et les punir pour une négociation qu'elle a elle-même laissé traîner. C'est impossible à comprendre, d'autant plus qu'un protocole de retour au travail est une demande qui fait souvent l'objet d'une entente dans toutes sortes de négociations, peu importe le secteur », ajoute le président.

« Le syndicat essaie d'améliorer l'organisation du travail pour bonifier les services aux citoyens, a pour sa part souligné Francine Ranger, présidente du Conseil central de Lanaudière. Le refus de la ville devant cette volonté syndicale de mieux servir les citoyens démontre de façon éloquente à quel point elle n'a cure des contribuables de Terrebonne et des travailleurs », a-t-elle dénoncé.

« La ville revient de négociation en négociation avec des propositions qui visent à réduire les conditions de travail des cols bleus. Si les syndiqués avaient accepté l'offre, ils auraient ouvert une brèche pour la prochaine négociation et permis à la ville de venir gruger encore davantage les acquis des travailleurs. Ceux-ci sont déterminés à se battre pour se faire respecter et nous les appuyons sans réserves », a finalement conclu le vice-président de la FEESP, Yvon Godin.  

À propos
Le Syndicat des employé-es manuels de la Ville de Terrebonne-CSN regroupe plus de 200 travailleuses et travailleurs. Il est affilié à la Fédération des employées et employés de services publics (FEESP-CSN). La CSN est composée de près de 2000 syndicats et regroupe plus de 300 000 travailleuses et travailleurs réunis sur une base sectorielle ou professionnelle dans huit fédérations, ainsi que sur une base régionale dans treize conseils centraux. Le Conseil central de Lanaudière représente pour sa part 84 syndicats et environ 14 000 salarié-es.

SOURCE : CSN

Renseignements : Ariane Gagné, Service des communications de la CSN, Téléphone : 514 349-1300


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.