Les cols blancs de Pointe-Claire en grève mardi

MONTRÉAL, le 31 mai /CNW Telbec/ - Les cols blancs de la ville de Pointe-Claire représentés par le syndicat des fonctionnaires municipaux de Montréal (SFMM, SCFP-FTQ) accentuent leurs moyens de pression. Sans contrat de travail depuis près de quatre ans, les cols blancs déclencheront un arrêt de travail d'une durée de quatre heures, mardi, pour dénoncer l'intransigeance de leur employeur.

Les négociations qui durent depuis presque 30 mois sont maintenant rompues. Les discussions achoppent sur des enjeux majeurs comme l'obtention de la parité pour les salariés à statut précaire, les primes de quart de travail, le régime de retraite, l'octroi de blocs d'heures de travail et les mesures de conciliation travail famille.

"Comment se fait-il que nous ayons réussi à nous entendre avec toutes les villes de l'île de Montréal, incluant la ville centre et que cela ne soit pas possible avec Pointe-Claire?", a déclaré la présidente du syndicat, Monique Côté. "Nos demandes sont légitimes et raisonnables. Elles ont d'ailleurs trouvé écho dans les 11 autres municipalités. Les citoyens de Pointe-Claire devraient se questionner sérieusement sur les conséquences d'un conflit de travail", a précisé Monique Côté.

La convention collective des cols blancs est échue depuis le 30 juin 2006. Préoccupé par le déclenchement d'un conflit de travail, le syndicat a déposé simultanément une demande de conciliation ainsi qu'une demande de services essentiels pour l'arrêt de travail prévu demain. Les cols blancs tiendront une assemblée mardi midi pour décider de la suite des choses en vue de l'obtention d'une entente.

Le SFMM (SCFP-FTQ) représente plus de 10 000 cols blancs œuvrant au sein de la fonction publique et parapublique montréalaise. Ces membres travaillent tant à la Ville de Montréal, dans les 12 villes reconstituées sur le territoire montréalais qu'au sein des sociétés paramunicipales comme la Société du Parc Jean-Drapeau, la Société d'habitation et de développement de Montréal (SHDM), l'Office municipal d'habitation de Montréal (OMHM), la Corporation Anjou 80, Stationnement de Montréal ainsi que pour la firme privée Le Parc Six Flags Montréal (la Ronde).

En plus du secteur municipal, le SCFP est présent dans 10 autres secteurs d'activités au Québec, entre autres, la santé et les services sociaux, l'éducation, les universités, les transports urbain et aérien, l'hydroélectricité, les sociétés d'État et organismes publics québécois ainsi que les communications. Comptant au total près de 105 000 membres au Québec, il est aussi le plus important syndicat affilié de la FTQ.

Ce communiqué et d'autres infos sur le site scfp.qc.ca et du sfmm429.qc.ca

SOURCE Syndicat canadien de la fonction publique (FTQ)

Renseignements : Renseignements: Monique Côté, présidente, (514) 842-9463, cell. (514) 707-0106; Michèle Blais, agente d'information, (514) 842-9463, cell. (514) 703-4856; Robert Bellerose, Information SCFP, cell. (514) 247-9266; Source: syndicat des fonctionnaires municipaux de Montréal (SFMM)

Profil de l'entreprise

Syndicat canadien de la fonction publique (FTQ)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.