Les citoyens mobilisés contre la réforme du financement des arrondissements

MONTRÉAL, arrondissement Sud-Ouest, le 12 sept. 2014 /CNW Telbec/ - C'est dans une salle du conseil remplie que les citoyennes et les citoyens du Sud-Ouest ont pu prendre connaissance, hier soir, de l'ampleur des dégâts qui seront causés par le projet de réforme du financement des arrondissements proposé par l'administration montréalaise.

 « Nous avons le souci d'informer adéquatement les résidentes et les résidents du Sud-Ouest des impacts qui se feront sentir au quotidien si la réforme va de l'avant. L'avenir s'avère plutôt sombre pour le Sud-Ouest comme pour de nombreux autres arrondissements », a d'abord indiqué le maire du Sud-Ouest, Benoit Dorais, qui est également chef de la 2e opposition à l'Hôtel de Ville de Montréal. « Les citoyens savent maintenant ce que représentent des coupes de 6 M$ jumelées à la non-indexation de notre dotation : une réduction de 16 M$ en 10 ans. Et je les invite à aller se faire entendre au conseil municipal dès lundi », a poursuivi le maire Dorais.

« Au cours des dernières années, nous avons travaillé d'arrache-pied pour optimiser nos pratiques. Nous avons également revu nos taux d'encadrement, effectué des coupes dans le personnel, utilisé intelligemment nos sources de financement. C'est ainsi que nous avons pu nous maintenir à flot et continuer d'offrir des services de qualité. Mais tout cela est chose du passé. La réforme du maire de Montréal nous scie littéralement les jambes, et notre capacité à livrer des services de base adéquats est remise en question. Cette réforme est mal engagée et doit être complètement revue! », a insisté Benoit Dorais.

« La réforme Coderre frappera de plein fouet le Sud-Ouest, avec des coupes de l'ordre de 11 % de la dotation », a indiqué Craig Sauvé, conseiller de la Ville pour Saint-Henri-Petite-Bourgogne-Pointe-Saint-Charles. « Les propositions mises de l'avant par l'administration montréalaise mèneront à davantage d'iniquités et la qualité des services s'en trouvera réduite. C'est particulièrement grave pour un secteur comme le nôtre où une grande partie de la population est déjà défavorisée. Or, on sait très bien que l'accès aux arts et à la culture, ainsi qu'à des installations et des activités sportives de qualité sont des facteurs de succès lorsque vient le temps de lutter contre le décrochage scolaire ou la délinquance juvénile », a fait valoir le conseiller.

« L'impact de cette réforme inacceptable se ferait sentir dès l'an prochain et ce sont les contribuables qui écoperaient », a mentionné Sophie Thiébaut, conseillère d'arrondissement dans Saint-Henri-Petite-Bourgogne-Pointe-Saint-Charles, précisant que le compte de taxes pourrait vraisemblablement devoir être haussé de 1 ¢ par tranche de 100 dollars d'évaluation foncière. La bataille n'est pas inutile puisque la réforme ne sera adoptée par le conseil municipal qu'au début décembre et que le parti de M. Coderre n'est pas majoritaire. Plusieurs conseillers n'ont pas encore décidé comment ils voteraient », a-t-elle rappelé.

Mobilisation
Les citoyens sont invités à se rendre au conseil municipal, le lundi 15 septembre, afin de participer à la période de questions et de manifester leur opposition à la réforme. Un départ collectif est prévu à 17 h 30 de la station de métro Lionel-Groulx où les conseillers d'arrondissement Sophie Thiébaut et Alain Vaillancourt (Saint-Paul-Émard) les attendront. À noter qu'une nouvelle procédure d'inscription pour la période de questions a été mise en place à l'Hôtel de Ville de Montréal.

Une seconde assemblée citoyenne aura lieu à la maison de la culture Marie-Uguay, 6052, boulevard Monk, le lundi 29 septembre, de 19 h à 20 h 30.

Les citoyens qui désirent plus d'information peuvent consulter la présentation du maire Dorais et la résolution sur le site Internet de l'arrondissement du Sud-Ouest.

 

SOURCE : Ville de Montréal - Arrondissement du Sud-Ouest

Renseignements : Marie Otis, directrice de cabinet du maire Benoit Dorais, 514-872-6814 | 514-984-7333


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.