Les citoyens de Sainte‑Anne‑de‑Beaupré doivent être approvisionnés en eau potable de façon sûre et diligente

QUÉBEC, le 7 juill. 2015 /CNW Telbec/ - Le ministre des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire, monsieur Pierre Moreau, et la députée de Charlevoix-Côte-de-Beaupré et adjointe parlementaire du premier ministre, madame Caroline Simard, tiennent à préciser certains faits relatifs à la décision du Ministère de révoquer la promesse d'aide financière qui avait été faite par décret du gouvernement précédent à la Ville de Sainte‑Anne‑de‑Beaupré pour la construction d'une usine de traitement d'eau potable.

« Soucieux de l'utilisation judicieuse des deniers publics et plus particulièrement dans le contexte budgétaire actuel, j'ai demandé à la Ville de Sainte‑Anne‑de‑Beaupré de se tourner vers une solution moins coûteuse pour s'approvisionner en eau potable, c'est-à-dire de raccorder son réseau à celui de la Ville de Beaupré. L'aide financière pouvant être consentie pour le projet de raccordement sera établie en fonction des règles et normes du programme dès que la Ville aura clairement signifié qu'elle oriente son choix vers cette solution », d'indiquer le ministre Moreau.

Rappelons que la Ville de Sainte‑Anne‑de‑Beaupré dessert près de 3 000 personnes en eau potable avec son réseau d'aqueduc actuel dont l'approvisionnement s'effectue à partir de deux sources de captage d'eau souterraine. La Ville est aux prises avec un problème récurrent de manque d'eau, tout particulièrement en période estivale.

Afin de solutionner ce problème, la Ville de Sainte‑Anne‑de‑Beaupré proposait de construire une usine de traitement d'eau potable avec prise d'eau dans la rivière aux Chiens. L'analyse du ministère des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire démontre que ce projet ne représente pas la solution la plus économique tant à ce qui a trait aux coûts d'immobilisation qu'en ce qui a trait aux coûts d'exploitation, et qu'il existe un écart de 3,5 millions de dollars entre les deux projets.

« La Ville de Beaupré a déjà proposé à la Ville de Sainte-Anne-de-Beaupré de mettre en branle un projet conjoint. Cette solution a l'avantage d'assurer plus rapidement et à moindre coût pour le contribuable, un approvisionnement en eau potable répondant aux besoins des citoyens de Sainte-Anne-de-Beaupré », a déclaré la députée Caroline Simard.

Le ministère des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire est responsable de l'organisation municipale et du développement régional et a pour mission d'appuyer l'administration et le développement des municipalités, des régions et de la métropole en favorisant une approche durable et intégrée au bénéfice des citoyens.

 

SOURCE Cabinet du ministre des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire

Renseignements : Source : Catherine Poulin, Attachée de presse, Cabinet du ministre des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire, 418 691-2050 ; Information : Audrey Garon, Direction des communications, Ministère des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire, 418 691-2015, poste 3230


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.