Les chemins de fer canadiens ont un bilan solide en matière de sécurité et s'efforcent à s'améliorer davantage, affirme le président-directeur général du CN Claude Mongeau

OTTAWA, le 29 oct. 2013 /CNW Telbec/ - Claude Mongeau, président-directeur général du CN (TSX: CNR) (NYSE: CNI), a déclaré aujourd'hui que les chemins de fer canadiens ont un bon bilan en matière d'amélioration de leur performance globale de sécurité, et restent engagés à réaliser d'autres gains en matière de sécurité.

Dans son allocution dans le cadre de la Journée du commerce international de la Chambre de commerce du Canada, M. Mongeau a déclaré : « L'accident ferroviaire dévastateur survenu l'été dernier à Lac-Mégantic, au Québec, fait réfléchir et rappelle que la sécurité doit constituer une priorité absolue si on veut empêcher les accidents qui risquent de nuire aux collectivités et à l'environnement.

« La sécurité ferroviaire fait naturellement l'objet d'une attention intense en raison de l'accident de Lac-Mégantic. Mais en amorçant un examen sur ce que le secteur ferroviaire peut faire pour améliorer davantage la sécurité, nous ne devrions pas perdre de vue le solide bilan du secteur en matière de sécurité et les tendances importantes à l'amélioration notées au cours des dernières années. Le fait est que le taux d'accidents ferroviaires en voie principale par million de trains-milles a baissé de plus de 40 % entre 2001 et 2012 en raison des investissements importants dans l'infrastructure ferroviaire, de l'amélioration des processus de sécurité et de l'accent mis continuellement sur la formation du personnel et la sensibilisation en matière de sécurité.

« De plus, il ne faut pas oublier que les compagnies ferroviaires transportent les marchandises dangereuses avec un niveau élevé de sécurité. Les marchandises dangereuses transportées par train - dont un grand nombre sont essentielles à l'économie nord-américaine et aux collectivités de tout le continent - arrivent à destination sans fuite causée par un accident dans une proportion de 99,997%. »

M. Mongeau a ajouté que le CN et le secteur ferroviaire répondent de façon proactive à l'accident de Lac-Mégantic en faisant une analyse exhaustive des façons d'améliorer encore davantage la sécurité. Les partenaires du secteur ferroviaire prennent également des mesures en vue d'assurer la sécurité des méthodes de chargement et de déchargement, d'identifier adéquatement les marchandises dangereuses et d'examiner les façons d'améliorer la sécurité des wagons-citernes, a-t-il ajouté.

M. Mongeau a déclaré que le CN comprend que les collectivités ont le droit d'en savoir davantage au sujet des types de marchandises qui transitent sur leur territoire. « Le CN collabore déjà étroitement avec les collectivités en les aidant à se préparer et à effectuer une intervention si un incident mettant en cause des marchandises dangereuses venait à se produire.

« Et nous faisons encore plus. Nous avons récemment lancé un programme exhaustif de communication le long de notre réseau afin d'informer les intervenants d'urgence et les fonctionnaires municipaux sur les types de marchandises qui traversent leur territoire et sur la pertinence de ces marchandises pour les économies locales. Notre objectif est d'être transparents et de souligner notre engagement à offrir de la formation en intervention d'urgence et à soutenir les collectivités en cas d'accident ferroviaire. »

M. Mongeau a affirmé que les organismes de réglementation peuvent également jouer un rôle essentiel dans la détermination de l'évolution future de la sécurité ferroviaire. « Le secteur ferroviaire travaille en étroite collaboration avec tous les organismes de réglementation. À mesure que notre examen progressera, je crois qu'une approche consultative, équilibrée et fondée sur les faits en ce qui concerne tout changement proposé à la réglementation sera essentielle à des progrès durables.

« L'engagement du CN en matière de sécurité est inébranlable, et nous sommes déterminés à collaborer avec tous les intervenants qui ont un intérêt à renforcer encore davantage un bilan de sécurité ferroviaire déjà très solide. »

Véritable pilier de l'économie, le CN (TSX: CNR) (NYSE: CNI) transporte annuellement des marchandises d'une valeur approximative de 250 G$ CA pour un large éventail de secteurs, tels les ressources naturelles, les produits manufacturés et les biens de consommation, sur un réseau ferroviaire qui couvre le Canada et le centre des États-Unis. Le CN - la Compagnie des chemins de fer nationaux du Canada et ses filiales ferroviaires actives - dessert les villes et ports de Vancouver et Prince Rupert, en Colombie-Britannique, Montréal, Halifax, La Nouvelle-Orléans et Mobile, en Alabama, ainsi que les régions métropolitaines de Toronto, Edmonton, Winnipeg, Calgary, Chicago, Memphis, Detroit, Duluth-Superior, au Minnesota et au Wisconsin, et Jackson, au Mississippi. Il a en outre des liaisons avec toutes les régions de l'Amérique du Nord. Pour de plus amples renseignements sur le CN, visitez le site Web de la Compagnie à l'adresse www.cn.ca.

SOURCE : La Compagnie des chemins de fer nationaux du Canada

Renseignements :

Médias
Louis-Antoine Paquin
Directeur régional
Affaires publiques et gouvernementales
514 399-6450

Investisseurs
Janet Drysdale
Vice-présidente
Relations avec les investisseurs
514 399-0052


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.