Les Canadiens vivant dans les collectivités éloignées n'ont pas accès à un approvisionnement électrique fiable et abordable

OTTAWA, le 27 sept. 2016 /CNW/ - L'accès à des tarifs d'électricité raisonnables demeure un défi pour plus de 200 000 personnes vivant dans près de 300 collectivités éloignées du Canada, selon un nouveau rapport du Conference Board du Canada. Leur dépendance à l'égard de l'électricité produite localement fait en sorte que les tarifs d'électricité peuvent y être jusqu'à neuf fois plus élevés que la moyenne canadienne.

« Les collectivités éloignées ne sont pas raccordées au réseau principal de distribution électrique nord-américain et ne profitent donc pas des avantages que 99 % de la population canadienne tient pour acquis, notamment un approvisionnement en électricité garanti, fiable et abordable », déclare Christopher Duschenes, directeur du Centre pour le Nord, au Conference Board du Canada. « Leur approvisionnement électrique repose essentiellement sur l'électricité produite localement, qui provient généralement de génératrices diesel. Cela limite non seulement le potentiel de croissance de ces communautés, mais se traduit par des coûts élevés d'électricité et peut avoir des effets néfastes sur l'environnement. »

Faits saillants

  • Pour plus de 200 000 personnes vivant dans près de 300 collectivités éloignées du Canada, principalement les communautés autochtones hors réseau, l'accès à un approvisionnement électrique fiable et abordable demeure un défi.
  • En l'absence d'une connexion au réseau principal de distribution électrique nord-américain, ces communautés dépendent exclusivement de l'électricité produite localement, en général par des génératrices diesel dispendieuses et polluantes.
  • En plus des coûts considérables qu'elles engendrent, les génératrices diesel ont également des effets néfastes sur l'environnement, en émettant de grandes quantités de polluants atmosphériques qui affectent la santé des résidents locaux.

Éparpillées à travers le pays, les collectivités éloignées du Canada sont de taille variable, allant d'aussi peu que 10 ménages à plus de 20 000 habitants. Par rapport à l'ensemble du Canada, un nombre disproportionné de collectivités éloignées sont composées de populations majoritairement autochtones. Toutes les collectivités des trois territoires du Canada sont considérées comme éloignées et aucune de celles-ci n'est raccordée au réseau principal de distribution électrique nord-américain.

En l'absence d'accès au réseau d'électricité nord-américain, les collectivités éloignées ne peuvent bénéficier des économies d'échelle qu'obtiennent les communautés raccordées au réseau. Leurs tarifs d'électricité sont donc beaucoup plus élevés. À Kugaaruk, au Nunavut, par exemple, les tarifs résidentiels d'électricité non subventionnés sont plus de neuf fois plus élevés (1,14 $/kWh) que la moyenne canadienne (0,12 $/kWh). Ainsi, les tarifs d'électricité sont souvent subventionnés par les gouvernements régionaux pour veiller à ce qu'ils demeurent abordables.

En plus des faibles économies d'échelle, les coûts d'exploitation des génératrices diesel qui alimentent la plupart des collectivités éloignées sont supérieurs à ceux de la plupart des autres technologies de production. Les frais de transport du carburant diesel sont élevés, en particulier pour les communautés qui ne disposent pas d'accès routier. Le stockage d'importantes quantités de diesel durant de longues périodes fait également augmenter les coûts, vu que les installations d'entreposage sont chères à l'achat et que leur entretien est dispendieux. En outre, comme le prix du carburant diesel est fortement lié aux prix du pétrole brut, les tarifs d'électricité dans les collectivités éloignées sont souvent sujets à de fortes fluctuations.

En plus de leurs forts coûts d'exploitation, les génératrices diesel sont aussi nuisibles à l'environnement. Les génératrices diesel émettent de grandes quantités de polluants atmosphériques qui ont des conséquences sur la qualité de l'air local et la santé des résidents locaux.

Dispersées à travers le pays, les communautés éloignées du Canada ont chacune un contexte particulier et peuvent donc adopter diverses solutions pour répondre aux défis posés par leur approvisionnement électrique. Pour réduire leur dépendance face aux génératrices diesel, elles peuvent notamment utiliser des génératrices au gaz naturel, des éoliennes, des génératrices électriques ainsi que de nombreuses autres technologies innovantes. Parmi les options visant à réduire leur consommation d'électricité, elles peuvent par ailleurs installer des compteurs intelligents et améliorer l'efficacité énergétique.

On peut consulter le rapport intitulé Transition énergétique : l'électrification des collectivités éloignées du Canada dans la bibliothèque virtuelle (e-Library) du Conference Board du Canada.

Le Centre pour le Nord constitue une tribune pour les dirigeants et les hauts représentants des secteurs privé, public et sans but lucratif, ainsi que pour les organisations autochtones et les milieux universitaires qui s'intéressent de près à la construction d'un avenir plus prospère et plus sain dans le nord du Canada. Les membres du Centre travaillent conjointement pour faire avancer le dialogue sur la prospérité, la résilience et le mieux-être du Nord, de même que pour définir les mesures et les solutions nécessaires.

Suivez le Conference Board du Canada sur Twitter.

Pour les personnes intéressées par des entrevues de qualité professionnelle pour leur station, leur réseau ou leur site Internet, le Conference Board du Canada est maintenant équipé d'un studio qui permet des entrevues en duplex (frais de ligne facturés). Nous pouvons aussi vous envoyer sur demande des séquences préenregistrées.

Si vous souhaitez que votre nom soit retiré de notre liste d'envoi, veuillez adresser un courriel à corpcomm@conferenceboard.ca.

 

SOURCE Le Conference Board du Canada

Renseignements : Sean Burgess, Relations avec les médias, Le Conference Board du Canada, Tél. : 613-526-3090, poste 294, Courriel : corpcomm@conferenceboard.ca; Juline Ranger, directrice, Communications, Le Conference Board du Canada, Tél. : 613-526-3090, poste 431, Courriel : corpcomm@conferenceboard.ca.

RELATED LINKS
http://www.conferenceboard.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.