Les Canadiens se rallient pour prévenir le suicide

OTTAWA, le 8 sept. 2012 /CNW/ - Le 10 septembre marquera la Journée mondiale de la prévention du suicide. Le suicide est la principale cause de mortalité faisant suite à un préjudice auto-infligé au Canada. En 2009 seulement, le suicide de Canadiens de moins de 75 ans a occasionné la perte d'environ 100 000 années de vie potentielle et l'on estime que plus de 3 000 000 de personnes ont été affectées par le suicide d'une manière ou d'une autre. Le suicide arrive au deuxième rang des causes de décès chez les personnes âgées de 15 à 34 ans.

Cette année, des gens de partout au Canada se réuniront en souvenir de proches ou d'amis qui se sont donné la mort après que la détresse ait pris le pas sur l'espoir, pour tendre la main à ceux qui pleurent un proche ou qui mènent une lutte pour la vie et pour réaffirmer leur engagement à l'égard d'une société marquée au sceau de la solidarité et de la compassion. Divers événements sont prévus d'un bout à l'autre du pays dont des marches commémoratives, des rassemblements, des veillées aux chandelles et des ateliers d'information.

Fidèles à l'esprit de la Journée mondiale de la prévention du suicide au Canada, dont le thème s'articule cette année autour de la promotion de l'espoir et de la résilience, l'Association canadienne pour la prévention du suicide, la Commission de la santé mentale du Canada, l'Association canadienne pour la santé mentale, l'Association des psychiatres du Canada, la Société canadienne de psychologie et l'Alliance canadienne pour la maladie mentale et la santé mentale soulignent l'importance de réunir les individus et les groupes pour promouvoir une approche collaborative à la prévention du suicide.

Les organisations notent un changement d'orientation positif et significatif à l'échelle nationale à l'égard de cet important enjeu de santé publique. On a ainsi entendu un nombre croissant de témoignages courageux sur l'impact du suicide sur les individus, les familles et les communautés et le Parlement canadien s'est engagé activement cette année, pour la toute première fois, à amorcer des pourparlers sérieux sur la prévention du suicide. Un projet de loi d'initiative parlementaire a été déposé par l'honorable Harold Albrecht (projet de loi C300) en vue d'édifier un cadre de travail sur la prévention du suicide. Ce projet de loi a reçu l'appui massif de tous les partis. On prévoit qu'il sera adopté à la prochaine session parlementaire.

Parallèlement, les organismes et les individus conviennent de plus en plus qu'il faut que les systèmes, les disciplines et les instances juridictionnelles s'intéressent à la question du suicide. En mai dernier, des gens de partout au pays se sont réunis à Ottawa pour préparer la mise en œuvre du Groupe de collaboration national sur la prévention du suicide et l'on redouble d'efforts pour créer un réseau de services d'écoute canadien pour personnes en détresse. On estime que 90 % de ceux qui se suicident ont un trouble mental ou une maladie mentale et le dévoilement en mai dernier de la toute première stratégie en matière de santé mentale pour le Canada est l'occasion d'améliorer la capacité du système de santé mentale de prévenir le suicide.

Il y a de plus en plus de ressources qui favorisent la prévention du suicide en aidant les gens à croire en la possibilité de se bâtir une vie basée sur la dignité, la poursuite d'un but et l'espoir. Parmi celles-ci figurent de nouvelles ressources produites par l'Association canadienne pour la prévention du suicide en partenariat avec le centre communautaire Klinic de Winnipeg. Ces ressources, ainsi que d'autres, seront accessibles dès le 10 septembre (Hope and Healing at Work et Hope and Healing at Home) sur le site Web de l'Association canadienne pour la prévention du suicide.

À PROPOS DE LA COMMISSION DE LA SANTÉ MENTALE DU CANADA
La Commission de la santé mentale du Canada est un moteur de changement. Nous collaborons avec des centaines de partenaires afin de transformer l'attitude des Canadiens à l'égard de la maladie mentale et pour améliorer les services et les ressources. Nous avons pour but d'aider les personnes aux prises avec des troubles mentaux ou une maladie mentale à mener une vie épanouissante et productive. Ensemble, nous accélérons le changement.

La Commission de la santé mentale du Canada est financée par Santé Canada.
www.commissionsantementale.ca
strategie.commissionsantementale.ca

Les vues exprimées dans ce document sont celles de la Commission de la santé mentale du Canada.
La production de ce document a été rendue possible grâce à la contribution financière de Santé Canada.

SOURCE : Commission de la santé mentale du Canada

Renseignements :

Kyle Marr, conseiller en communications
Commission de la santé mentale du Canada
Bureau : 403-385-4050
Cell. : 587-226-8782
kmarr@commissionsantementale.ca 

Dammy (Diana) Damstrom-Albach, Présidente du conseil d'administration
Association canadienne pour la prévention du suicide
Bureau : (604) 675-3985
dammy.albach@vch.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.