Les Canadiens optimistes par rapport à l'avenir financier alors que la
confiance des consommateurs augmente

OTTAWA, le 4 mars /CNW/ - Selon le dernier indice de confiance des consommateurs canadiens de Harris/Décima-Groupe Investors :

    
    -   Au Canada, l'indice de confiance des consommateurs augmente et il est
        toujours supérieur à l'indice américain. La confiance des
        consommateurs canadiens est passée de 85,5 en novembre à 89,0
        aujourd'hui. Aux États-Unis, l'indice se situe maintenant à 73,6, ce
        qui représente une légère augmentation par rapport à celui enregistré
        en novembre (67,4).

    -   Les Canadiens demeurent trois fois plus susceptibles d'être
        optimistes que pessimistes par rapport à l'évolution de leur
        situation financière personnelle au cours de la prochaine année.
        31 % des répondants s'attendent à ce qu'elle soit meilleure l'année
        prochaine que cette année, tandis que 9 % d'entre eux s'attendent à
        ce qu'elle soit pire. Cette répartition demeure pratiquement la même
        depuis trois dernières vagues, à savoir depuis août 2009.

    -   30 % des Canadiens s'attendent à une amélioration de la situation
        économique au cours des cinq prochaines années, alors que 13 %
        d'entre eux s'attendent à une détérioration. Il s'agit ici d'une
        légère augmentation par rapport aux résultats enregistrés en
        novembre, alors que 25 % des répondants prévoyaient un certain essor
        économique pour le Canada.

    -   La majorité des Canadiens (60 %) croient que l'économie canadienne
        s'améliorera au cours des cinq prochaines années, tandis que 28 %
        d'entre eux croient que cette période sera marquée par le chômage et
        la récession.

    -   Une majorité de répondants (50 %) demeurent d'avis que c'est
        actuellement un bon moment pour effectuer des achats importants.
        31 % d'entre eux croient que c'est un mauvais moment pour faire de
        tels achats. Cette répartition est presque similaire à celle observée
        en août et en novembre.

    -   Pour ce qui est de la perception que les gens ont de la dernière
        année, 17 % des répondants estiment que leur situation financière est
        meilleure cette année que l'année dernière, alors que 19 % d'entre
        eux estiment qu'elle est maintenant pire. Il s'agit ici d'une
        diminution importante par rapport à novembre alors que 27 % des
        répondants estimaient que leur situation financière était pire cette
        année que l'année dernière.
    

Selon Doug Anderson, vice-président principal de Harris/Décima : "Ces trois trimestres de résultats similaires au chapitre de la confiance des consommateurs nous font revenir aux niveaux relativement élevés enregistrés tout au long de 2006 et de 2007. La courbe poursuit son ascension aux États-Unis, mais l'indice se situe toujours loin derrière celui du Canada et il n'est toujours pas revenu au niveau enregistré avant la crise économique. Avant la crise économique, les Canadiens étaient plus susceptibles de dire que c'était un bon moment pour effectuer des achats importants que de dire que l'économie canadienne serait meilleure l'année suivante et après. Alors que les gens sont plus nombreux que d'habitude à affirmer que l'économie connaît une croissance, ils ne sont toujours pas certains de leur position en ce qui concerne les achats importants - malgré les taux d'intérêt historiquement bas et l'optimisme quant à l'avenir. L'optimisme revient, tout comme la confiance des consommateurs, mais la crise a peut-être amené les gens à être plus prudents dans leurs dépenses. Les résultats concernant les achats importants soulèvent une question : comment ce sentiment évoluera-t-il advenant une augmentation des taux d'intérêt?"

"L'attitude positive des Canadiens quant à l'avenir de leur situation financière à court et à moyen terme est encourageante", mentionne Jack Courtney, vice-président adjoint, Planification financière avancée chez Groupe Investors. "Cette confiance accrue permettra aux Canadiens de s'atteler à la tâche de se prémunir d'un plan financier personnel détaillé et d'être bien préparés."

Les données de ce sondage ont été recueillies au moyen du téléVox, le sondage téléphonique omnibus national de Harris/Décima. La collecte de données s'est échelonnée sur deux semaines, du 18 au 28 février 2010, auprès d'un peu plus de 2 000 répondants. La marge d'erreur d'un échantillon de cette taille est de 2,2 %, 19 fois sur 20.

SOURCE Harris/Décima

Renseignements : Renseignements: Doug Anderson, Vice-président principal, danderson@harrisdecima.com, harrisdecima.com; Ron Arnst, Directeur, Relations avec les médias, Groupe Investors, Ron.Arnst@investorsgroup.com


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.