Les Canadiens espèrent que 2010 sera meilleure sur le plan économique, et ils
réduiront leurs dépenses des fêtes en 2009, selon le nouvel indice mensuel
RBC des perspectives de consommation au Canada

La moitié des Canadiens prévoient dépenser moins pendant les Fêtes

TORONTO, le 1er déc. /CNW/ - RBC a annoncé aujourd'hui la création d'un nouvel indice mensuel, le plus complet en son genre, qui examine les perceptions des consommateurs canadiens à l'égard de l'économie et de leur situation financière. Selon le premier rapport de l'indice mensuel RBC des perspectives de consommation au Canada, plus de trois Canadiens sur cinq (62 %) s'attendent à ce que la situation économique s'améliore au cours de la prochaine année, tandis que 14 % d'entre eux s'attendent à ce qu'elle se détériore. Toutefois, les Canadiens sont moins nombreux à prévoir une amélioration à court terme et ils se serreront la ceinture pendant la période des Fêtes. En effet, la moitié d'entre eux (47 %) prévoient dépenser moins cette année que l'an dernier, et un Canadien sur cinq (18 %) n'a pas l'intention d'acheter de cadeaux. En moyenne, les Canadiens prévoient consacrer 1 218 $ à leurs dépenses des Fêtes, cette somme englobant les cadeaux, les décorations et les réceptions.

"La période économique que nous venons de traverser a rendu de nombreux Canadiens inquiets en ce qui a trait à leur situation financière, et cette inquiétude se reflète dans leur intention de restreindre leurs dépenses pendant les Fêtes, a déclaré David McKay, chef de groupe, Services bancaires canadiens, RBC. Nous savons, pour avoir discuté avec des millions de Canadiens cette année, que leur situation et leurs objectifs sont uniques. Nous sommes là pour offrir, en temps opportun, des conseils pertinents à chacun de nos clients."

L'indice permet d'évaluer les perceptions des Canadiens au sujet de la situation actuelle de l'économie comparativement au trimestre précédent, ainsi que leurs perspectives à court terme (sur trois mois) en ce qui a trait à leurs finances personnelles, à leur emploi ainsi qu'à d'autres facteurs. Voici, à l'échelle nationale, quelques faits saillants tirés du rapport :

    
    -   Inquiétudes en matière d'emploi : Un Canadien sur quatre (27 %) a
        déclaré qu'un membre de son ménage a exprimé la crainte de perdre son
        emploi ou d'être mis à pied. Ces résultats représentent un point
        culminant depuis mars 2009. En outre, on remarque d'importants écarts
        régionaux au chapitre des inquiétudes en matière d'emploi. En effet,
        le tiers des Albertains (36 %) craignent de perdre leur emploi ou
        d'être mis à pied, comparativement à la moyenne nationale de 27 %.
        Toutefois, seulement 12 % des répondants du Manitoba et de la
        Saskatchewan ont exprimé des craintes semblables.

    -   Situation financière personnelle (résultats globaux) : Près de quatre
        Canadiens sur dix (39 %) estiment que leur situation financière s'est
        détériorée comparativement au trimestre précédent. Toutefois, plus
        d'un Canadien sur quatre (27 %) croit que celle-ci va s'améliorer au
        cours des trois prochains mois. En ce qui a trait au long terme, les
        Canadiens sont plus optimistes ; en effet, près de quatre Canadiens
        sur dix (38 %) s'attendent à ce que leur situation financière
        s'améliore au cours de la prochaine année.

    -   Taux d'intérêt : Les Canadiens sont divisés sur la question. Une
        faible majorité d'entre eux (52 %) s'attendent à ce que les taux
        d'intérêt augmentent au cours des six prochains mois, tandis que
        quatre Canadiens sur dix (42 %) s'attendent à ce qu'ils restent
        stables au cours de cette même période.
    

"La reprise de l'économie mondiale se profile à l'horizon, a déclaré Dawn Desjardins, économiste en chef adjointe, RBC. Nous observons de modestes signes de reprise. L'économie va commencer à prendre de la vigueur. Le taux de chômage devrait atteindre son sommet au début de l'an prochain, pour ensuite retomber."

L'indice mensuel RBC des perspectives de consommation au Canada

L'indice mensuel RBC des perspectives de consommation au Canada a été créé le 1er décembre 2009. Le rapport de l'indice s'appuie sur les résultats d'un sondage en ligne effectué du 9 au 16 novembre 2009 auprès de 1 018 Canadiens d'âge adulte. L'échantillon de ce sondage a été pondéré afin d'assurer que sa composition reflète celle de la population selon les données du dernier recensement et de fournir des résultats représentatifs de l'ensemble de la population. Un échantillon aléatoire non pondéré de cette taille avec un taux de réponse de 100 % aurait une marge d'erreur de +/- 3,1 %, 19 fois sur 20, par rapport au résultat que l'on aurait obtenu si l'ensemble de la population adulte canadienne avait été consultée.

SOURCE RBC (French)

Renseignements : Renseignements: Rina Cortese, Communications, RBC, (416) 974-6970; Raymond Chouinard, Relations avec les médias, RBC, (514) 874-6556


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.