Les Canadiens envisagent de réduire leurs dépenses cet été, selon le sondage 2016 de la Banque CIBC sur les dépenses estivales

TORONTO, le 30 juin 2016 /CNW/ - Même si les Canadiens se réjouissent que l'été soit enfin arrivé, nombre d'entre eux surveillent leur portefeuille de près et prévoient dépenser 25 % de moins que l'année dernière à la même époque, selon un nouveau sondage de la Banque CIBC (CM aux bourses de Toronto et de New York). Déterminés à garder leurs dépenses sous contrôle, les Canadiens affirment qu'ils respecteront leur budget et chercheront des façons d'économiser, même si beaucoup considèrent que l'été est la saison où ils ont le plus tendance à dépenser sans compter.

Points saillants du sondage 2016 de la Banque CIBC sur les dépenses estivales

  • Les Canadiens prévoient dépenser 1 346 $ en moyenne pour leurs loisirs estivaux, notamment pour des voyages, des repas au restaurant, des activités de loisir et des articles saisonniers comme des barbecues et de l'équipement de sport. Il s'agit d'une baisse d'environ 25 % par rapport aux 1 766 $ de l'année passée.

  • Un tiers d'entre eux (32 %) soutiennent qu'ils respecteront rigoureusement leur budget cet été (en hausse par rapport aux 29 % de 2015), et la moitié (50 %) pensent qu'ils le respecteront plus ou moins (en hausse par rapport aux 45 % de 2015).

  • 67 % des Canadiens indiquent que l'été est la saison au cours de laquelle ils ont le plus tendance à faire des dépenses non prévues et impulsives pour se divertir.

« En été, il ne manque pas d'occasions de passer du temps entre amis, de faire des activités en extérieur et de voyager en famille et les gens peuvent vite perdre leur budget de vue, car c'est une saison qui passe vite et qu'ils veulent en profiter au maximum », explique Jamie Golombek, directeur gestionnaire, Groupe des stratégies de Gestion des avoirs CIBC. « Il est donc encourageant de voir que plus de Canadiens veulent respecter leur budget cette année. »

Mais attention, réduire vos dépenses ne signifie pas que vous aurez moins de plaisir : « En prenant soin de planifier et d'établir un budget bien réfléchi, il est possible de faire une meilleure utilisation de son argent », poursuit M. Golombek. « Les outils en ligne sont très utiles pour faire le suivi de ses dépenses. Ils permettent de visualiser les budgets sous forme de catégories personnalisées et de programmer des alertes en cas de dépassement du budget ou lorsque vous approchez de votre limite de crédit. »

M. Golombek nous livre ses conseils personnels pour faire des économies cet été

« Si vous voyagez à l'étranger, vous obtiendrez souvent un meilleur taux de change si vous achetez des devises auprès de votre institution financière avant votre départ. J'utilise également les points de ma carte de crédit pour réserver mes voyages d'été; pour les billets d'avion bien sûr, mais aussi pour réserver les chambres d'hôtel. Et lorsque je loue une voiture, je connais déjà l'assurance offerte par ma carte de crédit, ce qui me permet d'éviter de payer pour une couverture inutile. »

M. Golombek a aussi quelques conseils de planification fiscale pour les couples qui ont des enfants : « Les frais des camps de jour sont souvent admissibles au titre de la déduction pour frais de garde d'enfants, ce qui peut en réduire le coût après impôt. N'oubliez pas non plus que 2016 sera la dernière année pour laquelle vous pourrez demander le Crédit d'impôt fédéral remboursable de 15 % pour la condition physique des enfants sur un montant maximal de 500 $, ainsi que le Montant non remboursable pour les activités artistiques des enfants pour un montant maximal de 250 $. Alors, gardez précieusement vos reçus en prévision de votre déclaration de revenus. »

La plupart des Canadiens cherchent des façons d'économiser cet été

Plus que jamais, la majorité (53 %) des Canadiens réfléchissent à des façons de dépenser moins pour leurs loisirs de l'été, selon le sondage 2016 de la Banque CIBC sur les dépenses estivales. Voici certaines de leurs idées pour y parvenir :

  • Chercher des aubaines et des réductions sur Internet, utiliser des coupons et réserver le plus tôt possible

  • Assister à des événements, des festivals et des concerts gratuits

  • Manger moins souvent au restaurant et privilégier les barbecues et les soirées entre amis à la maison

  • Pique-niquer à la plage ou dans un parc ou faire du camping

  • Faire des excursions d'un jour à proximité de la maison ou voyager au Canada

Principaux résultats du sondage 2016 de la Banque CIBC sur les dépenses estivales

Montant moyen que les Canadiens prévoient dépenser pour leurs divertissements estivaux entre la fête du Canada et la fête du Travail

  2016 2015
Budget moyen 1 346 $ 1 766 $

Saison pendant laquelle les Canadiens ont le plus tendance à faire des dépenses non prévues et impulsives :

Été 67 %
Hiver 17 %
Printemps 9 %
Automne 7 %

Mesure dans laquelle les Canadiens respectent le budget de leur ménage en été :

  2016 2015
Rigoureusement - Je m'en tiens au budget de mon ménage durant l'été, tout comme
le reste de l'année.
32 % 29 %
Plus ou moins - J'essaie de mettre de côté à l'avance, mais je dois parfois régler
certaines dépenses imprévues par carte de crédit ou puiser dans mes économies.
50 % 45 %
Pas du tout - Je fais l'impasse sur le budget de mon ménage durant l'été. 6 % 7 %
De quel budget parlez-vous? 12 % 19 %

Canadiens qui cherchent des façons de dépenser moins pour leurs activités estivales :

Oui 53 %
Non 26 %
Je ne sais pas 21 %

Avis de non-responsabilité pour le sondage 2016 de la Banque CIBC sur les dépenses estivales
Un sondage en ligne en deux parties a été mené du 20 au 24 juin, la première partie les 20 et 21 juin et la seconde les 23 et 24 juin. Pour les deux parties, 1 500 adultes Canadiens inscrits au Forum Angus Reid choisis au hasard ont été interrogés. La marge d'erreur, qui mesure la variabilité d'échantillonnage, est de +/- 2,5 %, 19 fois sur 20. Les écarts dans les totaux ou entre ceux-ci s'expliquent par le fait que les chiffres ont été arrondis. Les écarts dans les totaux ou entre ceux-ci s'expliquent par le fait que les chiffres ont été arrondis.

Banque CIBC
La Banque CIBC est une importante institution financière canadienne d'envergure mondiale qui compte 11 millions de clients, tant des particuliers que des entreprises. Par l'intermédiaire de ses trois principales unités d'exploitation, Services bancaires de détail et Services bancaires aux entreprises, Gestion des avoirs et Marchés des capitaux, la Banque CIBC offre un éventail complet de produits et de services par le biais de son réseau étendu de services bancaires électroniques, de ses centres bancaires et de ses bureaux dans tout le Canada, aux États-Unis et dans le monde entier. Vous trouverez d'autres communiqués et renseignements au sujet de la Banque CIBC à www.cibc.com/ca/media-centre/index-fr.html ou sur Twitter @CIBC, Facebook (facebook.com/CIBC) et Instagram @CIBCNow.

SOURCE CIBC - Étude des besoins des consommateurs et conseils

Renseignements :

Olga Petrycki, directrice en chef, Communications externes, 416 306-9760 ou olga.petrycki@cibc.com


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.