Les Canadiens consomment autant de caféine que de fruits et légumes

Le Sondage national Centrum sur les suppléments révèle que les Canadiens sont en moins bonne santé qu'ils le croient

MISSISSAUGA, ON, le 17 juin 2015 /CNW/ - Il existe un important fossé - ou écart - entre la perception qu'ont les Canadiens de leur état de santé et leurs habitudes et connaissances réelles en matière de nutrition. Par exemple, les fruits et les légumes devraient constituer la plus grande part d'une alimentation saine, bien davantage que la caféine, mais la consommation quotidienne de caféine des Canadiens équivaut actuellement à celle de leur consommation quotidienne de fruits et de légumes1.

L'écart de perception

Quand on s'attarde au comportement des Canadiens en matière de choix nutritionnels, on constate un écart de perception comme le révèle le Sondage national Centrum sur les suppléments. Les trois quarts des Canadiens se considèrent comme étant en bonne ou en excellente santé. Cela dit, ils sont presque aussi nombreux (71 %) à s'inquiéter au moins un peu du fait que leur alimentation ne leur procure peut-être pas tous les nutriments dont ils ont besoin.

« Ces données n'ont rien de surprenant pour moi. Elles corroborent ce que j'observe depuis des années dans ma pratique, déclare Theresa Albert, consultante en nutrition et auteure de Ace Your Health. Bien des gens croient qu'ils ont une saine alimentation parce qu'ils mangent, par exemple, une banane au déjeuner, une salade pour dîner et quelques bouquets de brocoli au souper - mais il y a une grande différence entre une santé tout juste correcte et une santé optimale. »   

Les carences nutritionnelles

Malgré une saine alimentation, de nombreux Canadiens restent inquiets à l'idée que leur apport en vitamines et minéraux soit insuffisant pour leur garantir une santé optimale.

Et ils ont raison de s'inquiéter. Les vitamines et minéraux jouent un rôle essentiel dans la promotion d'une bonne santé, depuis le maintien des fonctions immunitaire et musculaire jusqu'à la préservation de la vision et de la santé osseuse. Cela dit, plus de 10 millions de Canadiens ne parviennent pas à combler la totalité de leurs besoins en vitamines et minéraux par leur seule alimentation2. En fait, les études de Santé Canada ont révélé que de nombreux adultes avaient un apport insuffisant en magnésium, en calcium et en vitamines A et D3.

Selon Theresa Albert, il est important de remédier sans tarder aux carences nutritionnelles.           

« L'insuffisance nutritionnelle met du temps à se manifester. C'est un peu comme l'usure de nos espadrilles préférées. Si vous sollicitez sans cesse les mêmes cellules sans en renouveler les éléments constitutifs, des trous vont inévitablement apparaître et finir par entraîner d'autres anomalies. Ainsi, un problème aussi anodin qu'un œil qui saute peut être causé par le stress, mais peut également être le signe d'un manque de magnésium - le nutriment qui contribue au relâchement de la tension musculaire. Or, il est beaucoup plus facile de prévenir de tels signes annonciateurs que de remédier à un état de carence. »

Certains facteurs tels que la cuisson et les techniques de conservation des aliments expliquent pourquoi l'alimentation seule peut difficilement fournir un apport équilibré en nutriments. D'autres facteurs indépendants de notre volonté - dont la qualité du sol de culture et l'intervalle qui sépare la récolte d'un aliment et sa consommation - peuvent aussi influer sur la valeur nutritive.   

« Admettons que notre alimentation se compose uniquement de produits issus de la culture biologique locale, que nous multipliions par deux ou trois notre consommation moyenne actuelle de légumes, que nous ne soyons pas soumis à autant de stress et qu'il n'y ait pas de smog ni de détergents toxiques dans l'air que nous respirons. Nous pourrions, dans de telles conditions, nous en remettre uniquement à notre alimentation. Cela dit, rares sont ceux dont c'est la réalité quotidienne », affirme Theresa Albert.  

Combler les carences

La bonne nouvelle, c'est que les Canadiens essaient de combler leurs carences nutritionnelles. Parmi les personnes interrogées, 67 % ont affirmé avoir revu leur alimentation au cours de la dernière année dans le but de manger mieux, et 87 % ont déclaré qu'ils cherchaient à tout le moins à combler une partie de leurs besoins nutritionnels quotidiens quand ils choisissent des aliments et des suppléments.   

De l'avis de Theresa Albert, il n'y a pas de solution miracle. Cependant, la prise d'une multivitamine est un moyen simple et pratique de suppléer à une alimentation déficiente.

« Malgré tous nos efforts, notre mode de vie actuel ne nous aide pas à consommer tous les nutriments dont nous avons besoin, soutient Theresa Albert. Nous sommes nombreux à mener une vie trépidante et stressante et à résider dans des villes polluées par le smog ou encore dans des campagnes où se pratique l'épandage de pesticides. Une multivitamine comme Centrum peut aider à contrer ces effets néfastes et à nous procurer les nutriments infimes, mais essentiels, qui font défaut à notre alimentation. »

Cinq conseils de Theresa Albert  pour combler les carences nutritionnelles :

  1. Privilégiez les aliments frais. Plus les produits sont frais, plus ils sont nutritifs, qu'ils soient issus de la culture traditionnelle ou biologique. Les produits des marchés fermiers sont donc préférables aux produits biologiques qui auraient séjourné trop longtemps sur les tablettes.
  2. Pensez aux aliments crus. Chaque jour, incorporez des légumes crus à vos plats cuisinés favoris. Variez les couleurs pour vous assurer de faire le plein de phytonutriments.
  3. Prenez une multivitamine chaque jour. Suppléez à votre alimentation au moyen d'une multivitamine telle que Centrum pour vous assurer de consommer les nutriments qui vous manquent.
  4. Une poignée par jour. Les noix, les graines et les légumineuses contiennent de nombreux nutriments tels que le zinc, le magnésium et la vitamine E qui se trouvent difficilement dans les fruits et les légumes. Une poignée par jour peut faire beaucoup de bien.
  5. Faites que chaque bouchée compte. Privilégiez les superaliments riches en nutriments de manière à ce que chaque bouchée compte. Mes préférés : graines de chia, bleuets, chou de Bruxelles, canneberges et œufs.

Autres conclusions du sondage :

  • Mauvaises habitudes. Une ou deux fois par semaine, un Canadien sur cinq avale un repas de restauration rapide, presque autant passent une commande pour livraison, et un sur quatre se tourne vers les aliments prêt-à-servir.
  • Surabondance d'information. Près de la moitié des Canadiens (48 %) affirment que l'actualité nutritionnelle évolue à un rythme tel qu'ils ne savent plus quelles sortes de vitamines ou de suppléments ils devraient prendre.
  • Lire les étiquettes. Près de la moitié des Canadiens (42 %) déclarent qu'il peut leur arriver de jeter un coup d'œil au contenu nutritionnel des aliments qu'ils achètent et ingèrent, alors qu'à peine 30 % disent passer beaucoup de temps à parcourir les étiquettes.
  • Une multivitamine peut aider. Bien qu'une majorité de Canadiens (62 %) croient que la prise d'une multivitamine est un moyen efficace de combler leurs besoins quotidiens en nutriments, seulement 25 % prennent une multivitamine ou un supplément pour les aider à remédier à leurs carences nutritionnelles.

Pour en savoir davantage sur les moyens de combler vos carences alimentaires, visitez le www.centrum.ca

Méthode de sondage

En novembre 2014, le Panel Perspectives de Hill+Knowlton Stratégies a mené un sondage en ligne à l'échelle nationale auprès de 1434 Canadiens d'âge adulte. La marge d'erreur associée à un échantillon de cette taille est de ±2,59 % 19 fois sur 20.

À propos de Pfizer

Pfizer Canada inc. est la filiale canadienne de Pfizer Inc., l'une des principales entreprises biopharmaceutiques à l'échelle mondiale. Notre gamme diversifiée de produits de soins de santé comprend des médicaments et des vaccins figurant parmi les plus populaires et les plus prescrits dans le monde. Chez Pfizer, nous bâtissons ensemble un monde en meilleure santé. Pour en savoir plus sur Pfizer Canada, rendez-vous sur pfizer.ca ou suivez-nous sur Twitter (twitter.com/PfizerCA) ou sur Facebook (facebook.com/Pfizer.Canada).

______________________________
1 Consommation de caféine quatre fois par jour et de fruits et légumes (combinés) quatre fois par jour - sondage national Centrum sur les suppléments (2014)
2 Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes (ESCC), Cycle 2.2, Nutrition (2004)
3 Les adultes canadiens comblent-ils leurs besoins en nutriments uniquement grâce à l'alimentation?, Santé Canada (2014)

SOURCE Pfizer Canada Inc.

Renseignements : Lisa Ross, Pfizer Canada, Lisa.Ross@pfizer.com, 1-866-9PFIZER; Jennifer Ouellette, Hill+Knowlton Stratégies, Jennifer.Ouellette@hkstrategies.ca, 416-413-4774

LIENS CONNEXES
http://

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.