Les anciens combattants recevront de l'aide pour surmonter les obstacles à l'emploi

TORONTO, le 26 sept. 2016 /CNW/ - Aujourd'hui, le ministre des Anciens Combattants et ministre associé de la Défense nationale, l'honorable Kent Hehr, a annoncé que les anciens combattants aux prises avec des problèmes de santé mentale reçoivent le soutien et la formation axée sur les compétences dont ils ont besoin pour trouver et conserver un emploi.

Le ministre Hehr en a fait l'annonce au Royal Canadian Military Institute au nom de la ministre de l'Emploi, du Développement de la main-d'œuvre et du Travail, l'honorable MaryAnn Mihychuk.

La Société pour les troubles de l'humeur du Canada reçoit un financement de 2,9 millions de dollars du Fonds d'intégration pour les personnes handicapées du gouvernement du Canada pour son programme touchant les transitions dans la collectivité. Anciens Combattants Canada offrira également une contribution non financière pour le projet sous la forme de promotion, d'expertise et de conseils.

Dans le cadre de ce programme, on offrira des services d'aide à l'emploi aux anciens combattants vulnérables aux prises avec des problèmes de santé mentale, comme la dépression, l'anxiété, le trouble de bipolarité ou des traumatismes liés au stress opérationnel (p. ex. état de stress post-traumatique). Ces services compléteront les programmes qu'Anciens Combattants Canada offrent actuellement aux anciens combattants pour les aider à réintégrer la vie civile et à trouver un emploi.

Les participants perfectionneront graduellement leurs compétences personnelles et professionnelles dans le cadre de sept ateliers portant sur des sujets comme la santé mentale, les services de soutien communautaire, les connaissances informatiques et les compétences en recherche d'emploi. Grâce à ce programme, les participants bénéficieront de placements sur le marché du travail ou recevront de l'aide pour retourner à l'école. L'organisme s'engage à collaborer avec le gouvernement fédéral, les organismes œuvrant dans le domaine de la santé mentale, les groupes d'intervenants, les refuges pour les sans-abri et les employeurs locaux, afin de mettre en œuvre 48 programmes sur une période de 3 ans à Calgary, à Montréal et à Toronto.

En favorisant le perfectionnement des compétences ainsi que la participation et l'inclusion au marché du travail, et en aidant les anciens combattants dont les choix de carrières sont limités en raison d'une maladie ou d'une blessure, les deux ministres exécutent des aspects importants de leurs mandats.

Citations

« Notre gouvernement est fier d'aider les anciens combattants à effectuer une transition vers une nouvelle étape de leur vie, peu importe leurs capacités mentales ou physiques. Les anciens combattants se sont tant dévoués pour servir ce pays; c'est maintenant notre devoir de les servir. En offrant de la formation axée sur les compétences et un accès aux possibilités d'emploi, nous pouvons aider des centaines d'anciens combattants à se bâtir une nouvelle carrière enrichissante. »
- L'honorable MaryAnn Mihychuk, ministre de l'Emploi, du Développement de la main-d'œuvre et du Travail

« Vivre avec des problèmes de santé mentale peut être très difficile, non seulement pour ceux qui y sont confrontés, mais également pour leurs proches. Ce projet de soutien et de formation axée sur les compétences apportera des changements positifs dans la vie des participants. Ces fiers Canadiens doivent savoir que lorsqu'ils cesseront de servir notre pays, nous serons là pour eux. Ils doivent savoir qu'ils ne seront pas seuls. »
- L'honorable Kent Hehr, ministre des Anciens Combattants et ministre associé de la Défense nationale

« La Société pour les troubles de l'humeur du Canada s'efforce d'aider les anciens combattants qui ont apporté une grande contribution à notre pays et qui, pour diverses raisons, ont été laissés pour compte et ont maintenant besoin de notre aide en retour. Le programme permettra aux anciens combattants, qui sont confrontés à des obstacles à l'emploi, d'obtenir les compétences personnelles et professionnelles dont ils ont besoin pour reprendre un nouveau mode de vie normal grâce au perfectionnement de leurs compétences, à l'obtention d'un emploi et à un engagement communautaire renouvelé. »
- Phil Upshall, directeur général national de la Société pour les troubles de l'humeur du Canada

Les faits en bref

  • Environ un ancien combattant sur cinq a reçu un diagnostic de trouble mental à un moment dans sa vie. Les troubles les plus courants sont la dépression, l'état de stress post-traumatique et l'anxiété.
  • Dans une étude réalisée en 2013 auprès d'anciens combattants des forces régulières qui ont été démobilisés entre 1998 et 2012, environ 24 p. 100 ont mentionné avoir un problème de santé mentale diagnostiqué comme la dépression, l'état de stress post-traumatique ou l'anxiété. Parmi ceux-ci, 90 p. 100 ont mentionné avoir également un problème de santé physique chronique.
  • Depuis 2005, le Fonds d'intégration pour les personnes handicapées a aidé plus de 48 500 personnes handicapées partout au Canada.
  • Dans le budget de 2016, le gouvernement du Canada a prévu un investissement de 2 millions de dollars sur deux ans pour tenir des consultations communautaires sur l'invalidité qui favoriseront l'élaboration d'une nouvelle loi fédérale sur l'accessibilité visant à éliminer les obstacles systémiques et à offrir des chances égales à tous les Canadiens vivant avec une invalidité. Des consultations sont en cours à tous les ordres de gouvernement et avec des intervenants dans l'ensemble du Canada.

Liens connexes

Fonds d'intégration pour les personnes handicapées

Comprendre la santé mentale

Suivez-nous sur Twitter

Document d'information

Le Fonds d'intégration pour les personnes handicapées a été mis en place en 1997. Il offre un financement annuel de 40 millions de dollars pour aider les personnes handicapées à se préparer à travailler ainsi qu'à trouver et à conserver un emploi, ce qui accroît leur indépendance économique et leur participation au marché du travail.

Le programme est conçu pour aider les Canadiens handicapés qui  participent peu, voire pas du tout, au marché du travail et qui, par conséquent, ne seraient habituellement pas admissibles aux programmes offerts en vertu de la partie II de la Loi sur l'assurance‑emploi.

Le Fonds appuie de nombreux programmes et services, notamment en ce qui concerne la formation axée sur les compétences, le placement professionnel et les subventions salariales pour encourager les employeurs à engager des personnes handicapées.

La Société pour les troubles de l'humeur du Canada est un organisme national sans but lucratif créé en 2001 dont l'objectif global est d'améliorer la qualité de vie des personnes touchées par des troubles de l'humeur. Pour ce faire, elle leur offre une place importante et cohésive à l'échelle nationale en vue d'améliorer l'accès au traitement, d'orienter la recherche et d'influencer l'élaboration de programmes et les politiques gouvernementales. La Société pour les troubles de l'humeur du Canada participe à des initiatives et des projets conçus pour favoriser l'inclusion des personnes aux prises avec une maladie mentale entraînant une invalidité.

 

SOURCE Emploi et Développement social Canada

Renseignements : Carlene Variyan, Directrice des communications, Cabinet de l'hon. MaryAnn Mihychuk, C.P., députée, Ministre de l'Emploi, du Développement de la main-d'œuvre et du Travail, carlene.variyan@hrsdc-rhdcc.gc.ca, 819-654-5611 ; Rob Rosenfeld, Directeur des communications et de la gestion des enjeux, Cabinet du ministre des Anciens Combattants, 613-996-4649 ; Bureau des relations avec les médias, Emploi et Développement social Canada, 819-994-5559, media@hrsdc-rhdcc.gc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.