Les améliorations au Programme fédéral des travailleurs étrangers temporaires
constituent une démarche positive

TORONTO, le 20 août /CNW/ - Le gouvernement fédéral a démontré, cette semaine, un engagement sérieux à l'égard de la protection des travailleurs étrangers temporaires en annonçant de nouvelles règles visant à tenir les employeurs responsables des travailleurs étrangers temporaires, y compris des aides familiaux résidants, qu'ils embauchent, un geste qui a mérité les félicitations de la Société canadienne de consultants en immigration (SCCI).

"Les travailleurs étrangers temporaires qui arrivent au Canada se trouvent dans une situation très vulnérable puisqu'ils dépendent de leur employeur, a déclaré M. Nigel Thomson, président du conseil de la SCCI. Ces nouvelles mesures aideront à assurer que les employeurs respectent les règles."

Les règles prévoient une évaluation plus rigoureuse des offres d'emploi pour en assurer l'authenticité; l'interdiction, pendant une période de deux ans, d'embaucher des travailleurs étrangers temporaires pour les employeurs qui ne respectent pas leurs obligations envers ces derniers; et l'imposition d'une limite quant à la durée pendant laquelle les travailleurs étrangers temporaires peuvent travailler au Canada avant leur retour dans leur pays. Ces règles entreront en vigueur le 1er avril 2011.

Bien que le gouvernement fédéral ait pris des mesures importantes pour protéger les travailleurs étrangers temporaires, il reste encore beaucoup à faire, surtout à l'échelle provinciale.

"Le Manitoba s'est imposé comme modèle pour ce qui est de protéger les travailleurs étrangers temporaires en exigeant que les recruteurs et les employeurs obtiennent une licence. Seuls les membres de la SCCI, du barreau d'une province ou d'un territoire et de la Chambre des notaires du Québec peuvent présenter une demande en vue d'obtenir une telle licence, a ajouté M. Thomson. Les autres provinces devraient suivre l'exemple du Manitoba afin d'assurer la protection de ces personnes vulnérables."

La Société canadienne de consultants en immigration est l'organisme de réglementation professionnel des consultants canadiens agréés en immigration (CCAI). Établie en 2004, la SCCI compte actuellement près de 1 800 membres. La SCCI a pour mandat de protéger les consommateurs qui ont recours à des services de consultation en immigration. À cet égard, la SCCI est responsable de la formation, des examens de normes de compétences et de la conduite professionnelle de ses membres. La SCCI exige aussi que tous ses membres souscrivent une assurance erreurs et omissions et contribuent à un fonds d'indemnisation. La meilleure façon de trouver un CCAI est de communiquer avec la ligne de référence de la SCCI, en composant le numéro sans frais 1-877-311-7926.

SOURCE SOCIETE CANADIENNE DE CONSULTANTS EN IMMIGRATION

Renseignements : Renseignements: Nancy Tibbo, directrice des communications, ntibbo@csic-scci.ca, 416-945-6271, sans frais: 866-308-2742, poste 2252

Profil de l'entreprise

SOCIETE CANADIENNE DE CONSULTANTS EN IMMIGRATION

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.