Les aéroports du Canada accueillent bien l'annonce d'un financement des petits aéroports par le gouvernement fédéral

Il y a avait un grand besoin d'une réforme du PAIA, incluant l'admissibilité des petits aéroports du RNA

OTTAWA, le 21 juill. 2016 /CNW/ - Le Conseil des aéroports du Canada (CAC) a bien accueilli aujourd'hui l'annonce du ministre des Transports, Marc Garneau, d'un financement de 27,6 millions de dollars pour 13 aéroports régionaux dans le cadre du Programme d'aide aux immobilisations aéroportuaires (PAIA). Le CAC demande toutefois au gouvernement fédéral d'agir sur des recommandations visant à améliorer les options de financement pour les petits aéroports.

« Le Programme d'aide aux immobilisations aéroportuaires a procuré un soutien très important en matière de sûreté et de sécurité aux petits aéroports commerciaux depuis la dévolution de leur gestion à des administrations locales, et il est très positif de constater le soutien continu de ce programme par le gouvernement du Canada », a déclaré Daniel-Robert Gooch, président du CAC. « En ce qui concerne les aéroports qui reçoivent mois de 600 000 passagers annuellement, le gouvernement a toujours reconnu leurs défis associés à l'autofinancement des opérations et des infrastructures aéroportuaires. Mais nous avons des aéroports et des projets qui devraient être admissibles aujourd'hui mais qui ne le sont pas en raison d'un accroc dans les politiques fédérales. »

Le CAC s'est joint à d'autres aéroports régionaux dans le cadre du Programme des partenaires pour les infrastructures d'aviation régionales afin de promouvoir ensemble des réformes au PAIA, incluant :

  • La création d'un nouveau fonds distinct pour les petits aéroports du RNA. Ces aéroports seraient admissibles au PAIA sans restriction pour les fonds accordés aux aéroports situés sur des terres fédérales (voir ci-après).
  • Un examen et une révision des critères d'admissibilité pour les projets et les équipements en vue d'une prise de décision plus uniforme et conséquente.
  • Des fonds pour des mises à niveau des systèmes de sécurité, comme l'exigence anticipée pour certains aéroports d'aménager des aires de sécurité d'extrémité de piste (RESA).
  • Des communications et une transparence améliorées.
  • Un financement accru pour le programme qui, au montant de 38 millions de dollars annuellement, n'a pas été augmenté depuis plus de 10 ans.

Un récent examen de la politique des transports par l'ancien membre du cabinet, David Emerson, recommande que le gouvernement augmente le financement offert aux petite aéroports, incluant des fonds supplémentaires au PAIA pour le prolongement et le surfaçage des pistes d'aéroports éloignés et nordiques. 

Six petits aéroports sont exclus

Il y a déjà six ans que les aéroports du Canada demandent l'élimination d'un moratoire sur les aéroports du Réseau national d'aéroports occupant des terres fédérales et qui participent à des programmes d'infrastructure fédéraux, incluant le PAIA. Or, le déficit d'infrastructure de six aéroports continue de s'accumuler.  À la suite de la présentation du CAC au printemps, le Comité permanent des finances de la Chambre des communes a reconnu le problème et a enjoint le gouvernement à « s'assurer que les petite aéroports du Réseau national d'aéroports ne soient pas indument exclus de l'admissibilité à des fonds pour l'infrastructure. »

« Nos aéroports en sont au point critique où l'appui aux investissements dans l'infrastructure n'est plus seulement une question d'équité mais de nécessité ». a dit Doug Mewson, président du caucus des petits aéroports, et dont son aéroport de Charlottetown est l'un des six aéroports affectés. « Qu'il s'agisse de réparations critiques à une piste ou à un espace suffisant pour les passagers qui attendent au contrôle de sécurité, le déficit d'infrastructure continue de croître, ce qui impose des défis à long terme au plan de la durabilité. »

Les aéroports du RNA sont sans but lucratif, mais ils doivent louer des terres fédérales du gouvernement fédéral en vertu de baux à long terme et dont les actifs reviendront au gouvernement fédéral après 60 ans.  Six aéroports du RNA, soit Charlottetown, Fredericton, Gander, London, Prince George et Saint John, ont moins de passagers que les limites du PAIA, ce qui fait qu'ils ils tombent dans la catégorie où ils doivent verser un loyer au gouvernement fédéral, et ils sont inadmissibles au PAIA ainsi qu'à plusieurs autres programmes d'infrastructure fédéraux.

Au sujet du Conseil des aéroports du Canada

Le Conseil des aéroports du Canada (CAC), une division de l'Airports Council International-North America, est la voix nationale des aéroports du Canada.  Ses 50 membres regroupent plus de 100 aéroports, y compris tous les aéroports privés du Réseau national des aéroports (RNA) de même que la plupart des aéroports municipaux d'importance partout au Canada

 

SOURCE Conseil des aéroports du Canada

Renseignements : Josée Curry, Conseil des aéroports du Canada, 613-560-9302, poste 15, josee.curry@cacairports.ca

RELATED LINKS
www.cacairports.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.