Les adultes canadiens sont privés de sommeil

Un nouveau sondage révèle que les travailleurs canadiens dorment en moyenne moins de huit heures par nuit, sont fatigués et improductifs au travail

MISSISSAUGA, ON, le 7 oct. 2013 /CNW/ - Un nouveau sondage canadien mené pour les Bandelettes nasales Breathe Right®, révèle que 90 % des adultes ont déjà été perturbés par une mauvaise nuit de sommeil1, tandis que près de 40 % des répondants au sondage déclarent ne pas bien dormir en général2. Les adultes âgés de 35 à 64 ans, habituellement au sommet de leur carrière, sont plus susceptibles de dormir en moyenne moins de six heures par nuit3. Il en résulte des travailleurs fatigués, improductifs et non motivés qui vont jusqu'à refuser les divertissements en soirée, l'activité sexuelle et des jours de vacances, voire même une augmentation de salaire, simplement pour pouvoir profiter d'une bonne nuit de sommeil4.

« Le sondage confirme que le manque de sommeil est une épidémie à l'échelle nationale et que de nombreuses personnes sont prêtes à renoncer à certaines activités importantes liées à la qualité de vie pour à peine quelques heures supplémentaires de sommeil par nuit », confie Bryce Wylde, expert en médecine douce. « Il est inquiétant de constater que tant de personnes éprouvent de la difficulté à dormir, bien qu'il s'agisse de l'un des besoins humains essentiels les plus importants afin de maintenir un bon état de santé et de bien-être et de nous assurer d'être mentalement apte à être productifs et efficaces au travail. »

Une forte majorité d'adultes de toutes les régions du Canada ont déclaré avoir déjà expérimenté un sommeil de piètre qualité. Les résidents des provinces de l'Atlantique sont plus susceptibles de déclarer avoir un sommeil de piètre qualité dans une proportion de 97 %5. Les personnes vivant en Alberta se sont montrées moins susceptibles de déclarer avoir un sommeil de piètre qualité, quoique 83 % d'entre elles ont reconnu avoir déjà passé une mauvaise nuit de sommeil6. À l'échelle nationale, les femmes (92 %) étaient plus susceptibles que les hommes (88 %) d'avoir un sommeil de piètre qualité.

Outre le sommeil de piètre qualité, les adultes canadiens ne dorment pas suffisamment en général. Soixante-neuf pour cent des adultes dorment entre six et huit heures par nuit et 21 % d'entre eux dorment moins de six heures par nuit7. Les Albertains sont plus susceptibles de dormir moins de six heures par nuit et moins susceptibles de dormir de six à huit heures8. Par ailleurs, les résidents du Manitoba et de la Saskatchewan sont moins susceptibles de dormir moins de six heures par nuit et plus susceptibles de dormir de six à huit heures9.

Un sommeil de piètre qualité fait en sorte que la majorité des adultes se sentent fatigués, non motivés et irritables le lendemain, et sont également moins productifs au travail ou à l'école10. Près du quart des adultes affirment être en retard au travail ou à l'école et 10 % reconnaissent manquer l'école ou le travail en raison d'une mauvaise nuit de sommeil11.. Les hommes tout comme les femmes ont déjà subi les conséquences d'un sommeil inadéquat :

  • les hommes (60 %) et les femmes (61 %) étaient pareillement susceptibles d'être    moins productifs au travail ;
  • les hommes (26 %) sont plus susceptibles que les femmes (18 %) d'être en retard au travail ou à l'école ;
  • les hommes (13 %) sont plus susceptibles que les femmes (8 %) de manquer le travail ou l'école ;
  • les femmes (56 %) sont plus susceptibles que les hommes (48 %) de manquer de motivation ;
  • les femmes (40 %) sont plus susceptibles que les hommes (35 %) d'être incapables de se concentrer.

« La combinaison d'un sommeil de piètre qualité avec une réduction de la durée du sommeil représente une tendance préoccupante et qui aura assurément des effets négatifs sur la capacité des employés à être productifs au travail », signale Sophie Lamarche, experte en coaching exécutif et de gestion. « Souvent, je suggère à mes clients des façons d'être plus productifs et efficaces au bureau et avant toute chose, d'être bien reposés. Il est important de déterminer les raisons d'un sommeil de mauvaise qualité, d'identifier des façons de mieux dormir et ensuite, de faire du sommeil une priorité permanente. »

Dans le but de gagner du temps précieux à dormir, les Canadiens sont prêts à faire des compromis et à renoncer à certaines activités. Parmi les activités les plus courantes auxquelles nous renonçons en échange d'une bonne nuit de sommeil, on compte l'écoute d'une émission préférée (60 %), une sortie en ville (57 %), un repas gratuit (48 %), l'activité sexuelle (35 %), un jour de congé (32 %) et une augmentation de salaire (22 %)12. En ce qui concerne les provinces, les Albertains étaient plus susceptibles de renoncer à l'acte sexuel et les Ontariens l'étaient le moins13. Les Québécois étaient les plus susceptibles de renoncer à un jour de congé et à une augmentation de salaire; les résidents de la Colombie-Britannique l'étaient le moins14.

Le sondage a également examiné les effets de la congestion nasale nocturne sur la qualité du sommeil. Près d'un tiers des adultes participant au sondage éprouvent de la congestion nasale au moins une fois par mois15. Environ les trois quarts d'entre eux éprouvent de la congestion la nuit, 37 % considèrent qu'elle est peu incommodante alors que 20 % signalent la congestion fortement incommodante16. Les Bandelettes nasales Breathe Right sont éprouvées en clinique pour améliorer le débit d'air dans les voies nasales, contribuant à soulager la congestion et à améliorer la respiration, ce qui entraîne un sommeil de meilleure qualité.

Méthodologie. Ce communiqué de presse présente les résultats d'un sondage téléphonique mené auprès d'un groupe échantillon de 1 002 adultes choisis aléatoirement à l'échelle nationale, dont 502 hommes et 500 femmes de 18 ans et plus, vivant au Canada. La marge d'erreur pour un échantillon de cette taille est de +/- 3,10 %, 19 fois sur 20. Les entrevues de ce sondage omnibus téléphonique national de Research House ont été effectuées du 14 au 19 août 2013.

GlaxoSmithKline Soins de santé aux consommateurs est l'une des plus importantes sociétés de produits de soins de santé aux consommateurs en vente libre à l'échelle mondiale. Parmi ses marques reconnues, on compte les grands produits de soins de santé buccodentaire Sensodyne®, Pro-Émail® et Aquafresh®, ceux de soins pour prothèses dentaires Polident® et PoliGrip® et ceux de soins de la peau Spectro® ainsi que de nombreux produits essentiels d'une armoire à pharmacie, tels qu'Abreva®, Breathe Right® et TUMS®, lesquels sont des marques de commerce détenues ou autorisées sous licence par le groupe d'entreprises GlaxoSmithKline.

GlaxoSmithKline : L'une des plus importantes sociétés mondiales de produits de soins de santé et pharmaceutiques fondés sur la recherche, GlaxoSmithKline s'est engagée à améliorer la qualité de vie humaine en permettant aux gens de faire plus, de vivre mieux et plus longtemps. Pour de plus amples renseignements, visitez le site www.gsk.ca.


1 Weinman Schnee Morais Inc. Canada Sleep & Nighttime Nasal Congestion OmniTel. Août 2013. Commandité par les Bandelettes nasales Breathe Right®.
2 IBID
3 IBID
4 IBID
5 IBID
6 IBID
7 IBID
8 IBID
9 IBID
10 IBID
11 IBID
12 IBID
13 IBID
14 IBID
15 IBID
16 IBID


SOURCE : GlaxoSmithKline Inc.

Renseignements :

Relations avec les médias : 
GSK Soins de santé aux consommateurs
Rachel Jaikaran
(905) 814-3695

Massy Forget Langlois relations publiques
Bridget Ann Peterson
(514) 842-2455, poste 26


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.