Les 21 CRÉ du Québec souscrivent aux orientations et objectifs du gouvernement du Québec dans le cadre de la Stratégie 2011-2016 pour assurer l'occupation et la vitalité des territoires

QUÉBEC, le 15 févr. 2012 /CNW Telbec/ - Hier, devant la Commission de l'aménagement du territoire, les conférences régionales des élus (CRÉ) du Québec ont émis leurs commentaires et confirmé leur adhésion au projet de loi No 34, Loi pour assurer l'occupation et la vitalité des territoires qui démontre une volonté ferme d'associer étroitement les acteurs régionaux et locaux, ainsi que l'Administration gouvernementale dans la réalisation de la Stratégie pour assurer l'occupation et la vitalité des territoires 2011-2016.

« Nous adhérons à cette vision actualisée et réaliste, décrite et dépeinte avec justesse, qui expose les enjeux réels auxquels nos sociétés régionales sont confrontées. Ces enjeux appellent à des actions et gestes réfléchis, concrets et signifiants dans l'optique d'y apporter des solutions durables, collectives et adaptées aux spécificités de chacun de nos milieux de vie » de déclarer le porte-parole des 21 CRÉ et président de la CRÉ de l'Estrie, M. Maurice Bernier. À cette occasion, Monsieur Bernier était accompagné du président de la CRÉ de la Capitale-Nationale, M. Yves Germain, et du président de la CRÉ de la Gaspésie-Iles-de-la-Madeleine, M. Bertrand Berger.

La reconnaissance de l'apport des organisations actuelles au développement
Certes, cette Stratégie constitue un virage majeur et un changement de culture qui interpelle autant les CRÉ que le gouvernement, ses ministères, ainsi que les organismes municipaux et socioéconomiques impliqués dans le développement des régions. À ce propos, les 21 CRÉ du Québec soulignent l'effort déployé pour assurer le respect intégral des mandats et des responsabilités des partenaires sectoriels, locaux et régionaux. La Stratégie invite plutôt les organisations en place à rechercher, grâce à une synergie renouvelée et une collaboration des ressources et expertises, des solutions pragmatiques et mobilisatrices relativement à une cause qui doit rallier l'ensemble des acteurs.

Des actions cohérentes
Par ailleurs, le projet de loi-cadre et la Stratégie appellent sans équivoque à la collaboration et à la contribution des forces vives des milieux. Les représentants des CRÉ ont rappelé que l'approche concertée et l'action coordonnée sont au cœur de l'expertise des CRÉ et que grâce à cette concertation et cette collaboration, elles convient les milieux régionaux à réaliser ce défi de l'occupation du territoire. Il faut appuyer de nouvelles façons de réaliser le développement de chacune des régions du Québec.

Des ressources financières dédiées
À l'unanimité, les CRÉ considèrent que la mise en œuvre de la Stratégie 2011-2016 nécessitera des ressources financières qui lui seront spécifiquement dédiées. Dans le contexte où elles sont appelées à contribuer aux objectifs de la Stratégie tout en réalisant leur mission, les CRÉ rappellent la volonté de reconduire et de bonifier le Fonds de développement régional (FDR). D'autre part, de l'avis des CRÉ, les efforts consentis jusqu'à présent par le gouvernement pour moduler et adapter ses interventions aux spécificités des régions doivent être accrus, afin de rejoindre et satisfaire aux nouvelles exigences que pose la Stratégie.

« Je terminerai en disant qu'il s'agit d'un défi à notre mesure. Nous assurons le gouvernement de notre pleine et entière collaboration afin que cette Stratégie prenne son envol rapidement et apporte les résultats escomptés. Cependant, nous sommes d'opinion que le succès de cette Stratégie doit reposer prioritairement sur une volonté politique affirmée et pluridirectionnelle de toutes les sphères de l'Administration publique, sur la valorisation et l'accentuation du rôle du ministre régional, sur une meilleure instrumentalisation des conférences administratives régionales, sur la reconduction et la bonification du FDR et finalement, sur une réceptivité et une ouverture à la participation pleine et entière des partenaires que sont les acteurs locaux et régionaux du développement », de conclure le porte-parole des 21 CRÉ, M. Maurice Bernier.

À propos des CRÉ du Québec
Rappelons que les CRÉ sont, pour le territoire qu'elles représentent, les interlocutrices privilégiées du gouvernement en matière de développement régional. Les mandats qui leur sont dévolus sont de favoriser la concertation des partenaires dans la région et donner, le cas échéant, des avis au ministre sur le développement de la région, d'élaborer et mettre en œuvre un plan quinquennal de développement pour la région et de soutenir des actions structurantes à l'égard des priorités régionales.

L'avis des CRÉ est disponible sur le site web de la CRÉ de l'Estrie au www.creestrie.qc.ca, dans la section « Documentation », sous l'onglet « Publications ».

 

 

SOURCE CONFERENCE REGIONALE DES ELUS DE L'ESTRIE

Renseignements :

Source :
Marie-Hélène Wolfe - Directrice générale
Conférence régionale des élus de l'Estrie

Renseignement :
Judith Lavallée
Chargée de communications
Conférence régionale des élus de l'Estrie
819 563-1911, poste 229
819 578-5459 (cellulaire)
jl@creestrie.qc.ca

Profil de l'entreprise

CONFERENCE REGIONALE DES ELUS DE L'ESTRIE

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.