Les « vieilles » provinces ont besoin de paiements de transfert plus élevés pour s'occuper de la santé de leurs aînés, affirme le président de l'AMC

ST. JOHN'S, le 16 juill. 2015 /CNW/ - Les provinces et les territoires du Canada dont la population est la plus âgée ont besoin de paiements de transfert plus élevés pour être en mesure de s'occuper des soins de santé de leurs aînés, de plus en plus nombreux, a déclaré aujourd'hui le Dr Chris Simpson, président de l'Association médicale canadienne (AMC).

Le Dr Simpson a fait ce commentaire à l'occasion d'une table ronde sur les soins aux aînés organisée par l'AMC et l'Association canadienne des travailleurs sociaux (ACTS) parallèlement à la réunion d'été du Conseil de la fédération, qui rassemble les premiers ministres des provinces et des territoires.

« Le modèle actuel des transferts pose problème, car il ne tient pas compte des segments de la population qui ont besoin de plus de soins que les autres - notamment les aînés », a dit le Dr Simpson. « À Terre-Neuve-et-Labrador, les aînés représentent 17,7 p. 100 de la population; or, en même temps, ce groupe génère près de la moitié des coûts en santé. Et la situation est la même partout au pays. »

Dans le budget fédéral de 2007, le gouvernement avait annoncé que les fonds du Transfert canadien en matière de santé (TCMS) seraient répartis entre les provinces et les territoires au prorata de leur population, à compter de 2014. Ces changements ont commencé à se faire sentir sur les budgets de santé des provinces et des territoires dont la population est la plus âgée.

Le Dr Simpson s'est dit heureux de constater que le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, comptait soulever la question des transferts pour la santé à la réunion des premiers ministres. Les 13 premiers ministres devraient tous presser Ottawa de conclure une nouvelle entente sur les transferts pour la santé, a ajouté le Dr Simpson.

L'AMC propose qu'un montant supplémentaire « à caractère démographique » soit ajouté au TCMS, qui serait attribué aux provinces et aux territoires en fonction de la proportion de personnes âgées de 65 ans que compte leur population.

« Si nous travaillons en fonction de ce modèle, toutes les administrations y gagneront », a dit le Dr Simpson.

À une réunion spéciale tenue à Ottawa en janvier dernier, les premiers ministres ont souligné les besoins de leurs populations vieillissantes et ont demandé au gouvernement fédéral de fournir du financement à l'appui des services que fournissent les provinces et les territoires pour améliorer le mieux-être des aînés du Canada.

« L'AMC veut que le Conseil de la fédération s'appuie sur le travail qu'il a amorcé en janvier et préconise la répartition des fonds supplémentaires aux provinces et aux territoires en fonction de la proportion de leur population qui est âgée de 65 ans et plus », a ajouté le Dr Simpson.

L'événement d'aujourd'hui à St. John's a attiré plus de 80 participants, dont le ministre des Aînés, du Mieux-être et du Développement social de Terre-Neuve-et-Labrador, Clyde Jackman, de nombreux autres députés provinciaux, le député fédéral Ryan Cleary, le maire de St. John's, Dennis O'Keefe, des leaders de diverses organisations syndicales et communautaires, et un grand nombre de citoyens engagés.

« Une stratégie nationale sur les aînés doit tenir compte des déterminants sociaux de la santé », a souligné Fred Phelps, directeur général de l'ACTS. « Il faut pour cela que le leadership du fédéral ne se borne pas à transférer des fonds pour la santé et les services sociaux, mais s'exerce aussi par le partage de la responsabilité et la coordination de l'accès équitable aux services, partout au Canada. »

L'AMC et l'ACTS continueront à travailler en collaboration et avec d'autres organisations et individus pour encourager le gouvernement fédéral à mettre en place une stratégie exhaustive sur les soins aux aînés.

L'Association médicale canadienne (AMC) est le porte-parole national des médecins du Canada. Fondée en 1867, l'AMC est un organisme professionnel à participation volontaire qui représente plus de 80 000 médecins du Canada et comprend 12 associations médicales provinciales et territoriales ainsi que 60 organisations médicales nationales. L'AMC a pour mission d'aider les médecins à prendre soin des patients. L'AMC exercera son leadership pour mobiliser et servir les médecins, et elle agira en qualité de porte-parole national pour défendre les normes les plus élevées en matière de santé et de soins de santé.

Fondée en 1926, l'Association canadienne des travailleurs sociaux est le porte-parole national de la profession du travail social. L'ACTS a adopté une attitude proactive à l'égard des questions afférentes à la politique sociale et au travail social. Reconnue pour sa préoccupation envers la justice sociale et son effort ininterrompu dans le domaine de la défense des droits, l'ACTS est sollicitée à l'échelle nationale et internationale pour sa compétence en matière de politique sociale.

 

SOURCE Association médicale canadienne

Renseignements : ou pour organiser une entrevue, veuillez communiquer avec les personnes suivantes : Dominique Jolicoeur, Service des communications de l'AMC, Dominique.jolicoeur@cma.ca, 613 809-5669 ; Fred Phelps, Directeur général, Association canadienne des travailleurs sociaux, fred.phelps@casw-acts.ca, 613 793-2012

RELATED LINKS
http://www.cma.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.