Léo Bureau-Blouin apostrophé par les jeunes organisateurs.trices du Sommet des jeunes 2013 au sujet de sa tournée des régions

MONTRÉAL, le 16 mars 2013 /CNW Telbec/ - Des jeunes « sans voix » du Bureau de consultation jeunesse (BCJ) se sont présenté.e.s à la journée porte-ouverte du député de Laval-des-Rapides et adjoint parlementaire à la Première ministre sur les dossiers jeunesse, M. Léo Bureau-Blouin, afin de l'interpeller directement. Ces jeunes organisateurs.trices du Sommet des jeunes 2013 lui ont lu une lettre de leur cru qui dénonce, d'une part, l'absence de soutien gouvernemental envers leur projet de Tournée des régions et de Sommet des jeunes et, d'autre part, les similitudes choquantes entre sa nouvelle mission de consultation de la jeunesse, récemment réclamée par Mme Marois, et leur projet.

« Ça fait déjà deux ans qu'on travaille sur l'organisation d'un Sommet des jeunes pour développer une nouvelle Politique jeunesse pour le Québec avec l'ensemble des jeunes. Même si on n'a jamais eu de réponse à notre demande de financement au Secrétariat à la jeunesse, on a déjà commencé notre tournée des régions depuis novembre 2012 pour rencontrer les jeunes de partout et connaître leurs réalités et leurs préoccupations. Et là, on apprend que Léo Bureau-Blouin a reçu 200 000$ du même Secrétariat à la jeunesse pour faire sa tournée et que le gouvernement pourrait investir jusqu'à 4 milliards $ pour l'élaboration de sa nouvelle Stratégie jeunesse. », affirme M. Ursy Ledrich, porte-parole des jeunes du Comité Ad Hoc du BCJ qui a lancé le projet de Sommet des jeunes 2013.

Dans une entrevue accordée au magazine Clin d'oeil à l'automne dernier, M. Bureau-Blouin déclarait « J'ai le goût de m'engager dans la collectivité et de donner le goût aux jeunes d'en faire autant ». Les jeunes organisateurs.trices du Sommet des jeunes se sentent foulés et ont fortement réagit à l'annonce de la tournée du député : « On est choqué.e.s de voir que nous, les jeunes qui n'ont à peu près aucun pouvoir, on n'est pas soutenu.e.s quand on s'implique, alors que c'est justement ce que prétend vouloir faire Léo. » de renchérir M. Ledrich.

Visiblement ébranlé par l'intervention des jeunes et défensif, le député s'est contenté de répéter qu'il n'était pas au fait du dossier que lui soumettaient les jeunes et qu'il fallait passer par les canaux officiels. Il a toutefois concédé à tenir une rencontre, fixée pour le 4 avril à 15h, avec les jeunes du BCJ afin de donner suite aux préoccupations et demandes exprimées aujourd'hui. Déçu.e.s par la langue de bois utilisée par le jeune politicien, M. Ursy Ledrich a conclut en disant : « Les jeunes sans tribune vous envoient un message : aucun usurpateur d'idée ne pourra nous empêcher de réaliser notre tournée et notre sommet inspiré et réalisé par et pour les jeunes ».

Un dossier complet du projet de Sommet des jeunes contenant notamment les demandes de subvention adressées au SACAIS puis transféré au Secrétariat à la jeunesse, ainsi que les lettres acheminées par le BCJ aux ministres Bernard Drainville et Jean-François Lisée a également été remis en main propre à M. Bureau-Blouin.

Les jeunes du Comité Ad Hoc
Bureau de consultation jeunesse Inc.


SOURCE : Bureau de consultation jeunesse

Renseignements :

Barbara Legault, Coordonnatrice du Sommet des jeunes
Bureau de consultation jeunesse Inc. 
514-830-6707 - barbaralegaultoc@gmail.com 

Profil de l'entreprise

Bureau de consultation jeunesse

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.