L'entêtement du gouvernement Charest amène plus de 12 500 étudiants de la FEUQ à opter pour la grève

MONTRÉAL, le 23 févr. 2012 /CNW Telbec/ - Devant l'entêtement du premier ministre Jean Charest à vouloir hausser de 1625 $ les frais de scolarité, des associations membres de la Fédération étudiante universitaire du Québec (FEUQ) ont décidé de déclencher une grève générale afin de faire reculer le gouvernement libéral. « Pour la deuxième fois de notre histoire, un mouvement de grève générale débute au sein de nos associations. Et encore cette fois, c'est dû aux décisions inconsidérées du gouvernement libéral de Jean Charest. Et cette fois encore, nous la ferons reculer », a assuré Martine Desjardins, présidente de la FEUQ.

En effet, avec l'arrivée de l'Association étudiante de la Faculté des sciences de l'Éducation de l'Université du Québec à Montréal (ADEESE-UQAM), la plus importante association en éducation au Québec, au sein du mouvement de grève, et les associations membres de la Fédération des associations étudiantes du campus de l'Université de Montréal (FAECUM), ce sont plus de 12 500 étudiants de la FEUQ qui sont présentement en grève. Elles seront bientôt rejointes par les 3000 étudiants de l'Association générale des étudiants du campus de Rimouski (AGECAR) de l'Université du Québec à Rimouski (UQAR) qui a voté le déclenchement d'une grève générale dès qu'un plancher de 70 000 grévistes serait atteint. « Les étudiants sont vraiment en colère, et ils sont écoeurés de se faire piler dessus par les politiques rétrogrades des libéraux. Le mécontentement est profondément ancré et il a été clairement démontré le 10 novembre dernier avec 30 000 personnes dans les rues. Le gouvernement devra reculer, car les étudiants ne plieront pas », a promis Mme Desjardins.

Beaucoup d'autres assemblées générales sont prévues au sein des associations de la FEUQ dans les prochains jours. D'ailleurs, une grande manifestation nationale se tiendra à Montréal le 22 mars prochain afin de démontrer la détermination des étudiants à faire reculer le gouvernement. « Ce n'est pas seulement un combat pour les étudiants d'aujourd'hui qui se dessine, mais aussi une lutte pour permettre aux générations futures et à leur famille d'avoir accès aux études universitaires sans avoir à s'écrouler sous les dettes. Nous invitons d'ailleurs tous les gens qui ont à cœur un système d'éducation accessible à se joindre à cette manifestation », a terminé Mme Desjardins.

Depuis plus de 20 ans, la FEUQ représente les étudiantes et les étudiants universitaires du Québec. Composée de 15 associations membres et forte de plus de 125 000 membres, la FEUQ est le plus important groupe jeunesse au Québec. www.feuq.qc.ca 

SOURCE FEDERATION ETUDIANTE UNIVERSITAIRE DU QUEBEC (FEUQ)

Renseignements :

Mathieu Le Blanc, attaché de presse FEUQ, bureau : (514) 396-3380, Cell. : (514) 609-3380 attpresse@feuq.qc.ca Twitter : @matleblanc77

Profil de l'entreprise

FEDERATION ETUDIANTE UNIVERSITAIRE DU QUEBEC (FEUQ)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.