L'entente Buy American donne espoir aux collectivités, selon la FCM

OTTAWA, le 5 févr. /CNW Telbec/ - La Fédération canadienne des municipalités (FCM) a salué le gouvernement du Canada, se réjouissant qu'il soit parvenu à une entente de principe exemptant les entreprises canadiennes des restrictions commerciales de la clause Buy American.

"Les Canadiens luttent énergiquement pour se sortir de la récession, mais il leur faut des règles du jeu égales à celles de leurs voisins du Sud, a affirmé le président de la FCM et maire de Summerside (Î.-P.-É.), Basil Stewart. L'annonce d'aujourd'hui est donc encourageante pour eux.

"Encore une fois, nous voyons à quel point il est important que les trois ordres de gouvernement travaillent main dans la main pour relever les défis économiques du Canada, a poursuivi M. Stewart. Cet enjeu montre bien - comme l'a montré le plan de relance économique du Canada - que rien ne peut remplacer le travail concerté fédéral-provincial-municipal. Nous devons préserver la force de ce partenariat."

L'enjeu suscité par la clause Buy American est devenu une priorité politique lorsque la Ville de Halton Hills, en Ontario, a capté l'attention des médias internationaux en adoptant une résolution et en la parrainant au congrès annuel de la FCM, à Whistler, C.-B., en juin 2009. Soutenue par les maires et les conseils municipaux de toutes les régions du pays, la résolution incitait à agir de part et d'autre de la frontière. Elle dénonçait une politique qui faisait du tort aux collectivités - et à l'économie - au sortir d'une récession mondiale, et pavait la voie à une solution négociée.

"Aujourd'hui, nous ne nous réjouissons pas simplement pour une entente commerciale, mais pour les gens, pour la protection assurée aux travailleurs canadiens, à leurs familles et aux entreprises et collectivités de notre pays, a dit Rick Bonnette, maire de Halton Hills. La récession les a durement frappés, et il était important qu'ils sachent que tous leurs gouvernements travaillent ensemble pour leur procurer des emplois et assurer à leurs collectivités des règles équitables pour se mesurer sur le marché. Les progrès que l'on constate aujourd'hui sont le fruit de cette coopération."

"Au cours des prochains jours, les Canadiens devront connaître l'incidence exacte de l'entente pour leurs villes et leurs collectivités, et savoir si elle sera mise en œuvre rapidement, a affirmé M. Stewart. Mais pourvu que les gouvernements continuent de travailler ensemble, et en collaboration avec les entreprises et les collectivités, nous avons bon espoir que cette entente de principe mènera à une solution concrète.

Au sujet de la FCM

La Fédération canadienne des municipalités (FCM), voix nationale des gouvernements municipaux depuis 1901, représente les intérêts des municipalités dans les enjeux liés aux politiques et aux programmes de compétence fédérale. Elle compte plus de 1 800 membres, dont les plus grandes villes du Canada, de petites municipalités urbaines et rurales ainsi que 18 associations provinciales et territoriales de municipalités.

SOURCE Fédération canadienne des municipalités

Renseignements : Renseignements: Maurice Gingues, (613) 907-6395, mgingues@fcm.ca

Profil de l'entreprise

Fédération canadienne des municipalités

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.