L'enquête sur l'incendie mortel confirme la nécessité de pouvoir détecter les incendies tôt

TORONTO, le 13 août 2014 /CNW/ - L'enquête effectuée par le Bureau du commissaire des incendies et de la gestion des situations d'urgence (BCIGSU) sur l'incendie qui eut lieu au 72, avenue Howard, à Sharon en mars 2013, dans lequel ont tragiquement péri quatre membres d'une famille, met l'accent sur la nécessité pour les familles d'avoir des avertisseurs de fumée en bon état de fonctionnement et un plan d'évacuation du domicile afin qu'elles aient les meilleures chances de survie en cas d'incendie.  De plus, détecter l'incendie tôt permet d'appeler le service d'incendie rapidement.

Bien que l'incendie ait pris naissance dans un sèche-linge, plusieurs autres facteurs ont contribué au résultat tragique.  Ceux-ci comprennent les suivants :

  1. Le sèche-linge n'avait pas été installé et entretenu conformément aux directives du fabricant.
  2. Il n'y avait pas d'avertisseur de fumée au rez-de-chaussée, ce qui a retardé la découverte de l'incendie par les personnes dans la maison.
  3. Étant donné l'absence d'avertisseur de fumée au rez-de-chaussée, l'appel au service d'incendie a aussi été retardé.
  4. Lorsque l'avertisseur de fumée du premier étage s'est déclenché, l'incendie était à un point tel que sortir en utilisant l'escalier principal était devenu impossible, prenant au piège la famille dans la chambre à coucher principale.
  5. Lorsque le service d'incendie est arrivé sur les lieux, l'incendie était à un point tel que les opérations de sauvetage par les pompiers et la survie des occupants n'étaient plus possibles.

Ensemble, ces facteurs soulignent, pour les familles en Ontario, la nécessité d'avoir une meilleure compréhension de l'importance d'avoir des avertisseurs de fumée, et d'élaborer et de mettre à l'essai un plan d'évacuation du domicile en cas d'incendie qui tient compte de tous ceux et celles ayant des limites physiques et cognitives.  Ces mesures aident à donner aux premiers intervenants les meilleures chances d'effectuer au besoin des opérations de sauvetage ou des activités d'extinction de l'incendie efficaces.

Le BCIGSU a travaillé en collaboration avec le Bureau du coroner en chef, le York Regional Police Service et les services d'urgence de la ville d'East Gwillimbury dans cette enquête.

CITATIONS

« Des avertisseurs de fumée en bon état de fonctionnement et un plan d'évacuation du domicile en cas d'incendie qui tient compte des besoins de toute personne vulnérable vous donnent les meilleures chances de survie en cas d'incendie.  De plus, pouvoir détecter tôt tout début d'incendie dans votre domicile et pouvoir appeler le service d'incendie le plus tôt possible est crucial, surtout s'il faut effectuer des opérations de sauvetage ou des activités d'extinction de l'incendie. » 

- Tadeusz (Ted) Wieclawek, commissaire des incendies et chef de la gestion des situations d'urgence de l'Ontario

POUR EN SAVOIR DAVANTAGE

  • Installez des avertisseurs de fumée à chaque étage de votre domicile et à l'extérieur des pièces où l'on dort.  C'est la loi!
  • Avec tous les membres de la maisonnée, élaborez et mettez à l'essai un plan d'évacuation de votre domicile en cas d'incendie qui tient compte des particularités de votre habitation.
  • Déterminez qui aidera les jeunes enfants, les personnes âgées, ou toute autre personne ayant des limites physiques ou cognitives qui aurait besoin d'aide pour sortir et échapper à l'incendie.
  • S'il y a un incendie chez vous et vous ne pouvez pas sortir, fermez la porte de la pièce où vous êtes afin d'empêcher que la fumée et le feu ne se propagent.
  • Si le feu ou la fumée bloque la sortie et vous ne pouvez pas sortir de l'habitation, téléphonez au 9-1-1 et dites au répartiteur d'appels où vous êtes.
  • L'Outil Web de gestion intégrée des risques du BCIGSU aident les municipalités à établir des services optimaux de protection contre les incendies.
  • Pour en savoir davantage, rendez-vous à www.ontario.ca/commissairedesincendies.

Available in English  

SOURCE : Bureau du commissaire des incendies - Relations de presse

Renseignements : Carol Gravelle, Bureau du commissaire des incendies et de la gestion des situations d'urgence, (416) 325-3138

LIENS CONNEXES
http://www.ofm.gov.on.ca

Profil de l'entreprise

Bureau du commissaire des incendies - Relations de presse

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.