L’enquête du BST sur un abordage met en évidence l’importance de l’entraînement et de la préparation avant le vol pour assurer la sécurité des vols en formation

GATINEAU, QC, le 11 sept. 2012 /CNW/ - Le bureau de la sécurité des transports (BST) a publié aujourd'hui son rapport d'enquête (A11P0027) sur l'abordage entre deux Cessna 150 survenu le 9 février 2011 au-dessus de Dewdney (Colombie-Britannique).

Les deux avions faisaient partie d'un groupe de quatre aéronefs qui effectuaient un vol en formation. L'un était l'aéronef de tête tandis que l'autre se trouvait derrière et à droite du premier. Au cours d'un virage à droite alors qu'il volait en formation, l'avion qui se trouvait à droite a perdu de vue l'avion de tête. Pendant qu'il cherchait à rétablir le contact visuel avec l'avion de tête, l'avion a monté, viré à gauche et heurté l'avion en question. Les deux appareils sont restés brièvement ensemble avant de descendre de façon ingouvernable jusqu'à environ 400 pieds au-dessus du sol, où ils se sont séparés. L'avion de tête s'est disloqué et a continué à descendre de façon ingouvernable jusqu'au sol. Les deux occupants ont subi des blessures mortelles. Le pilote de l'autre avion a repris la maîtrise de son appareil et a atterri sans moteur dans un champ à proximité sans subir de blessure.

« Le vol en formation est une activité exigeante qui nécessite beaucoup de compétence et de discipline » a indiqué Bill Yearwood, gestionnaire des opérations d'enquête aérienne de la région du Pacifique. « Sans un bon entraînement et sans exposés avant vol complets, le risque d'abordage augmente. Ce type d'événement est souvent mortel. »

Un entraînement est exigé pour le vol en formation durant des événements comme les spectacles aériens. Cependant, dans le cas des vols en formation occasionnels, la seule exigence prévue par la réglementation est une entente au préalable entre les pilotes voulant effectuer un vol en formation. Le groupe avait participé à un exposé avant vol afin de discuter des procédures pour se regrouper après le décollage et pour rompre la formation. Toutefois, cet exposé n'a pas porté sur les procédures à suivre en cas de perte du contact visuel avec un aéronef, ni sur la façon de procéder pour retourner dans la formation. De plus, l'enquête a trouvé que voler en formation dans un avion à voilure haute comme le Cessna 150 présente un risque élevé de perte du contact visuel en raison du champ de vision limité du poste de pilotage.

Depuis l'accident, Transports Canada a publié une consigne de sécurité sur les dangers liés au vol en formation. Elle souligne l'importance de la planification avant le vol et des compétences de vol pour réduire les risques.

Le BST est un organisme indépendant qui mène des enquêtes sur des événements maritimes, de pipeline, ferroviaires et aéronautiques. Son seul but est de promouvoir la sécurité des transports. Le Bureau n'est pas habilité à attribuer ni à déterminer les responsabilités civiles ou pénales.

SOURCE : BUREAU DE LA SECURITE DES TRANSPORTS DU CANADA

Renseignements :

Relations avec les médias du BST
819-994-8053

Visitez notre nouveau site Web à l'adresse www.bst-tsb.gc.ca. Suivez-nous sur Twitter @BSTCanada. Regardez-nous sur YouTube /BSTCanada.

Profil de l'entreprise

BUREAU DE LA SECURITE DES TRANSPORTS DU CANADA

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.