L'emballage neutre des produits du tabac en vogue dans le monde : rapport de la Société canadienne du cancer

TORONTO, le 9 nov. 2016 /CNW/ - La tendance à réduire le tabagisme et les taux de cancer en imposant l'emballage neutre à l'industrie du tabac s'accentue à l'échelle planétaire, selon un rapport international diffusé aujourd'hui par la Société canadienne du cancer. Le rapport indique que quatre pays se sont déjà dotés de lois sur l'emballage neutre et que 14 autres déploient des efforts en ce sens.

Les exigences relatives à l'emballage neutre interdisent à l'industrie du tabac d'utiliser des couleurs, des logos et des éléments graphiques pour commercialiser ses produits carcinogènes. Les dimensions standardisées du paquet empêchent le recours à des tactiques de vente telles que les formats minces attrayants susceptibles de plaire aux filles et aux jeunes femmes. L'emballage neutre porte encore des mises en garde sanitaires.

« L'emballage neutre est une tendance mondiale et s'en vient aussi au Canada, dit Rob Cunningham, analyste principal des politiques à la Société canadienne du cancer. Nous devons continuer d'être un chef de file dans la lutte contre le marketing du tabac. »

En 2001, le Canada a été le premier pays du monde à implanter les mises en garde visuelles et graphiques sur les paquets de cigarettes. Depuis, plus de 100 pays et territoires (105 au total) représentant 58 % de la population mondiale ont suivi son exemple, comme l'illustre ce graphique. Le leadership du Canada en matière de mises en garde visuelles et graphiques s'est traduit par d'immenses bienfaits pour la santé aux quatre coins du globe.

Le tabagisme est la première cause de maladies évitables et de mortalité au Canada, dont quelque 30 % de tous les décès par cancer et 85 % des cas de cancer du poumon. Le tabac tue 37 000 Canadiens par année.

L'emballage est l'un des moyens les plus efficaces qui restent à l'industrie du tabac pour promouvoir ses produits, avec des couleurs et des logos accrocheurs qui se veulent attrayants pour les consommateurs. L'emballage neutre réduit l'usage du tabac en éliminant la promotion sur l'emballage, en enlevant de l'attrait aux produits, en limitant les messages trompeurs sur l'emballage et en augmentant l'impact des mises en garde sanitaires. Les recherches montrent que l'emballage neutre fonctionne.

« L'emballage neutre est une prochaine étape cruciale pour le Canada en vue de réduire le tabagisme et de sauver des vies, ajoute M. Cunningham. Nous appuyons fermement l'engagement du gouvernement fédéral d'emboîter le pas à l'Australie et à d'autres pays qui ont mis en œuvre l'emballage neutre pour freiner le marketing de ces produits carcinogènes. »

L'emballage neutre est obligatoire en Australie, au Royaume-Uni et en France, et le sera dès 2018 en Hongrie. Les 14 pays qui se préparent à l'adopter sont le Canada, la Nouvelle-Zélande, l'Irlande, la Norvège, la Slovénie, l'Uruguay, la Thaïlande, Singapour, la Belgique, la Roumanie, la Turquie, la Finlande, le Chili et l'Afrique du Sud.

L'emballage neutre figurait parmi les engagements inscrits dans la plateforme du Parti libéral du Canada aux élections de 2015. Après avoir formé un gouvernement, le premier ministre Justin Trudeau l'a désigné comme une « grande priorité » dans la lettre de mandat de la ministre de la Santé Jane Philpott. Le 31 mai 2016, Journée mondiale sans tabac, la ministre Philpott a lancé une consultation publique de trois mois sur l'emballage neutre. Le gouvernement fédéral est actuellement à examiner les réponses et à élaborer la réglementation.

Le rapport publié aujourd'hui par la Société canadienne du cancer, intitulé Mises en garde sanitaires sur les paquets de cigarettes : Rapport international, fournit un classement de 205 pays et territoires en fonction de la taille de leurs mises en garde sanitaires sur les paquets de cigarettes, et une liste des pays qui ont finalisé des exigences sur les mises en garde illustrées. Le Canada partage le 8e rang au monde avec des mises en garde qui couvrent 75 % de l'avant et de l'arrière du paquet. Le Népal et Vanuatu sont à égalité au sommet avec 90 %, suivis de l'Inde et de la Thaïlande au 3e rang avec 85 %. Les États-Unis, où les mises en garde sanitaires à l'avant ou au dos de l'emballage sont de taille minimale, arrivent au dernier rang.

La Société canadienne du cancer demande que l'emballage neutre soit mis en œuvre au Canada dans le cadre d'une Stratégie fédérale renforcée de lutte contre le tabagisme, qui doit aussi comprendre un financement accru pour des programmes et des mesures politiques supplémentaires. La Stratégie actuelle de Santé Canada expire le 31 mars 2018. La présente Loi sur le tabac date de 20 ans et doit être modernisée.

Dans son rapport publié tous les deux ans, la Société passe en revue et classe les mises en garde sanitaires sur les paquets de cigarettes partout dans le monde et suit l'évolution dans cet important volet de la lutte contre le tabagisme.

Voici d'autres points saillants du rapport :

  • Au total, 94 pays et territoires exigent des mises en garde couvrant au moins 50 % de l'avant et de l'arrière du paquet (en moyenne), une hausse par rapport à 60 pays en 2014 et à 24 en 2008.
  • Les pays les mieux classés pour ce qui est de la taille des mises en garde (sous forme de moyenne de l'avant et de l'arrière du paquet) sont les suivants :

    1. 90 % Népal
    1. 90 % Vanuatu (à compter de 2017)
    3. 85 % Thaïlande
    3. 85 % Inde
    5. 82,5 % Australie (75 % de l'avant, 90 % de l'arrière)
    6. 80 % Sri Lanka
    6. 80 % Uruguay
    8. 75 % Brunei
    8. 75 % Canada
    8. 75 % Laos
    8. 75 % Myanmar

Le rapport de la Société canadienne du cancer a été diffusé aujourd'hui à Delhi, en Inde, à la 7e session de la Conférence des Parties à la Convention-cadre de l'OMS pour la lutte antitabac qui se tient du 7 au 12 novembre. Le rapport a été diffusé pour soutenir la mise en œuvre de la Convention-Cadre de l'OMS pour la lutte antitabac, signée par 180 pays. Ce traité international vise à maîtriser l'épidémie mondiale de tabagisme. Ses directives recommandent que les parties envisagent l'adoption de l'emballage neutre.

Version française du rapport Mises en garde sanitaires sur les paquets de cigarettes
Version anglaise du rapport Mises en garde sanitaires sur les paquets de cigarettes

À propos de la Société canadienne du cancer
La Société canadienne du cancer est un organisme bénévole national, à caractère communautaire, dont la mission est l'éradication du cancer et l'amélioration de la qualité de vie des personnes touchées par le cancer. Grâce à nos donateurs et à nos bénévoles, la Société est l'organisme qui a le plus d'impact, sur le plus de cancers, dans le plus de collectivités au Canada. Pour de plus amples renseignements, visitez cancer.ca ou appelez notre Service d'information sur le cancer, un service bilingue et gratuit, au 1 888 939-3333 (ATS : 1 866 786-3934).

SOURCE Canadian Cancer Society (National Office)

Bas de vignette : "Mises en garde sanitaires sur les paquets de cigarettes (Groupe CNW/Canadian Cancer Society (National Office))". Lien URL de l'image : http://photos.newswire.ca/images/download/20161109_C2337_PHOTO_FR_814828.jpg

Renseignements : Rob Cunningham, Analyste principal des politiques, Société canadienne du cancer, 613 565-2522, poste 4981, rcunning@cancer.ca; Rosie Hales, Spécialiste des communications, Société canadienne du cancer, 416 934-5338, rosie.hales@cancer.ca

RELATED LINKS
http://www.cancer.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.