L'élection syndicale à la mine d'Excellon au Mexique est entachée par l'intimidation et les irrégularités

TORONTO, le 6 juill. 2012 /CNW/ - C'est dans un contexte marqué par l'intimidation et les irrégularités que le syndicat national des travailleurs des mines, de la métallurgie, de l'acier et affiliés du Mexique (Los Mineros) a perdu, par une marge d'une seule voix, un scrutin pour la représentation des travailleurs de la mine La Platosa d'Excellon, au Mexico.

Une équipe d'observateurs internationaux qui a surveillé le vote a constaté que l'élection avait été « entachée par plusieurs irrégularités graves qui font planer un doute sur les résultats officiels ».

Les avocats de Los Mineros ont contesté le dépouillement des suffrages et prévoient en appeler des résultats officiels devant les tribunaux.

Les observateurs du milieu du travail et des droits de la personne ont parlé d'un climat d'intimidation caractérisé par des pressions et des menaces exercées par la direction de la mine, par la présence d'une centaine d'hommes, dont beaucoup munis de bâtons ont un moment donné bloqué l'entrée de la mine pour empêcher les travailleurs d'y pénétrer, ainsi que par la présence d'un grand nombre de policiers municipaux, de l'État et fédéraux armés jusqu'aux dents.

« Ce résultat est très décevant », a déclaré Ken Neumann, directeur national du Syndicat des Métallos pour le Canada.

« Il est évident qu'Excellon n'a pas entendu le message qui lui enjoignait de respecter le droit de ses travailleurs à la tenue d'un vote libre et équitable pour choisir leur représentant négociateur », a ajouté M. Neumann.

Les travailleurs de La Platosa et de Los Mineros ont l'appui de syndicats canadiens, notamment le Syndicat des Métallos et le Congrès du travail du Canada. Ils bénéficient également de l'appui d'organismes de défense des droits de la personne comme Mining Watch et le Projet sur les droits économiques, sociaux et culturels (Projet DESC), un groupe mexicain de défense des droits de la personne.

Le scandale qui entoure le scrutin de jeudi est le dernier en date d'une longue série de controverses entourant les opérations minières de la société canadienne Excellon Resources au Mexique. Excellon a fait l'objet de plaintes concernant des violations systématiques des lois du travail et des droits de la personne, violations qui affectent les travailleurs de la mine La Platosa et la collectivité environnante.

Le résultat officiel du scrutin de jeudi est de 45 voix pour Los Mineros, 46 voix pour le syndicat dirigé par Carlos Pavón, qui a des liens étroits avec la société minière Peñoles, et 32 pour le syndicat Adolfo López Mateos, lequel supervise les contrats de travail de la mine. Ces deux derniers syndicats sont généralement considérés comme des « syndicats de protection » contrôlés par les entreprises. Six bulletins ont été rejetés.

Les autres irrégularités signalées par l'équipe d'observateurs portent sur l'insistance des autorités concernées pour que l'élection ait lieu sur le site de la mine plutôt que dans un endroit neutre, l'affichage d'un dépliant en faveur d'un des syndicats de l'entreprise et des disparités relatives aux bulletins de vote et à la liste des électeurs.

« Sur le plan de la démocratie syndicale, il semble que le Mexique retourne à son passé autoritaire », a observé M. Neumann. « Mais la lutte n'est pas terminée, et nous continuerons à soutenir les travailleurs d'Excellon jusqu'à ce qu'ils aient remporté leur combat pour la justice. »

SOURCE Syndicat des Metallos (FTQ)

Renseignements :

Ken Neumann, directeur national du Syndicat des Métallos pour le Canada, 416-544-5951
Benjamin Davis, directeur des affaires internationales, Syndicat des Métallos, tél. : +1-412-562-2501, cell. : +1-202-550-3729, courriel : bdavis@usw.org, Skype : bendavis
Denis St. Pierre, Communications, Syndicat des Métallos, 416-544-5990, 647-522-1630, dstpierre@usw.ca.


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.