L'élargissement de l'admissibilité aux bourses doit être suivi d'une augmentation des investissements publics

OTTAWA, le 7 avril 2015 /CNW Telbec/ - L'élargissement de l'accès au Programme canadien de bourses aux étudiants annoncé aujourd'hui par le premier ministre Stephen Harper va exacerber la concurrence pour une aide financière déjà fortement sollicitée, à moins d'être suivi d'un important investissement afin d'accroître le montant disponible aux étudiants. Le programme de bourses sera élargi aux programmes d'études postsecondaires d'une durée minimale de 34 semaines, alors que ce seuil est actuellement de 60 semaines.  

« Les étudiantes et les étudiants méritent tous d'avoir accès à une éducation postsecondaire publique de qualité, même celles et ceux qui sont inscrits à un programme professionnel de courte durée », a déclaré Jessica McCormick, présidente nationale de la Fédération canadienne des étudiantes et étudiants. « S'il n'annonce pas de financement supplémentaire pour le Programme canadien de bourses aux étudiants, le premier ministre Harper accroît la concurrence pour une aide étudiante déjà surexploitée. »

Le Programme canadien de bourses aux étudiants, lancé en 2009 à la suite d'efforts de lobbying de la part de la Fédération canadienne des étudiantes et étudiants, offre aux étudiants de niveau postsecondaire des bourses non remboursables en fonction de leurs besoins. Un élargissement du programme est nécessaire, mais on pourrait grandement l'améliorer en réaffectant simplement les investissements existants.

Un rapport publié au début du mois par la Fédération canadienne des étudiantes et étudiants décrit un moyen à coût nul d'atténuer la pression exercée sur l'aide financière aux études et de procurer un soulagement immédiat à des centaines de milliers d'étudiantes et d'étudiants. En réaffectant le financement de crédits d'impôts et de programmes d'épargne inefficaces au Programme canadien de bourses aux étudiants, le gouvernement fédéral pourrait éliminer tous les prêts d'études fédéraux d'ici 15 ans.

« L'annonce faite aujourd'hui confirme la nécessité d'une aide accrue pour soulager le fardeau de la dette qui limite l'accès de centaines de milliers d'étudiants à l'éducation », a ajouté Mme McCormick. « Les étudiantes et les étudiants pressent nos dirigeants fédéraux de mettre la priorité sur l'enseignement postsecondaire lors de l'élection fédérale en élargissant davantage le programme de bourses à l'intention de toute la population étudiante. »

Les rapports, intitulés L'impact de l'endettement étudiant et Aide financière aux études au Canada : un système compliqué et inefficace, sont disponibles en téléchargement à l'adresse http://cfs-fcee.ca/recherches_et_politiques/documents-de-politique/?lang=fr.

La Fédération canadienne des étudiantes et étudiants est la plus grande organisation du genre au Canada. Elle rassemble plus d'un demi-million d'étudiantes et d'étudiants dans l'ensemble du Canada. La Fédération et ses organismes antérieurs représentent les étudiantes et étudiants au Canada depuis 1927.

 

SOURCE Fédération canadienne des étudiantes et étudiants

Renseignements : Sarah McCue, coordonnatrice des communications, 613-232-7394 ou s.mccue@cfs-fcee.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.