L'économie québécoise devrait enregistrer une légère croissance en 2013, selon Recherche économique RBC

TORONTO, le 19 mars 2013 /CNW/ - Plusieurs des obstacles qui y ont ralenti la croissance en 2012 ayant été éliminés, l'économie québécoise devrait enregistrer une progression modérée en 2013, selon les dernières Perspectives provinciales des Services économiques RBC publiées aujourd'hui. RBC prévoit pour la province une accélération de la croissance du PIB réel, qui devrait passer d'environ 0,8 % en 2012 à 1,2 % en 2013.

« Le long conflit de travail ayant touché la production d'aluminium, la hausse de la taxe de vente provinciale et les mois de manifestations étudiantes ont pesé lourd sur l'économie québécoise en 2012, a déclaré Craig Wright, premier vice-président et économiste en chef, RBC. Ces obstacles, pour la plupart, ont été levés ; nous entrevoyons des jours meilleurs pour l'économie de la province, surtout en raison de la demande accrue pour ses exportations. »

L'embellie des perspectives pour les exportations québécoises cette année repose notamment sur la reprise de la construction résidentielle aux États-Unis, qui stimulera la demande pour les matériaux de construction fabriqués au Québec, y compris les produits du bois.

De récentes données indiquent que l'économie québécoise a gagné de la vitesse vers la fin de 2012. Le secteur des services a récemment montré des signes de vigueur, des gains étant enregistrés tant auprès des entreprises que des ménages, y compris un solide rebond dans les services d'enseignement. Le secteur des biens a toutefois continué de présenter des résultats peu uniformes. Les services publics ont inscrit de solides gains de production, mais le secteur de la fabrication a continué de stagner et le secteur de la construction a ralenti.

Près de 92 000 nouveaux emplois ont été créés d'août 2012 à janvier 2013, faisant reculer le taux de chômage provincial à un creux de trois ans de 7,1 % en janvier 2013. De plus, RBC prévoit que l'augmentation du revenu salarial fournira un appui additionnel aux dépenses de consommation en 2013.

« Malgré des améliorations sur certains plans, il est important de souligner que la croissance de l'économie québécoise restera limitée cette année, a ajouté M. Wright. Après des gains substantiels au cours des deux dernières années, les dépenses en immobilisations au Québec sont en perte de vitesse. Ce sera le principal obstacle à la croissance de l'économie provinciale cette année. »

La décélération du secteur de la construction au Québec à la fin de l'an dernier s'intensifiera en 2013 et agira comme un important frein à la croissance. Le ralentissement de la revente de maisons depuis l'été 2012 se traduira par une diminution des mises en chantier et des investissements résidentiels, et les dépenses d'investissement non résidentiel ne devraient contribuer que très peu à la croissance en 2013.

Les Perspectives provinciales des Services économiques RBC évaluent les provinces en termes de croissance économique, de croissance de l'emploi, de taux de chômage, de ventes au détail, de mises en chantier et d'indices des prix à la consommation. Le rapport complet, ainsi que les détails propres à chaque province, peut être consulté en ligne à compter de 8 h (HE) aujourd'hui, à l'adresse : rbc.com/economie/marche/pdf/provf.pdf.

SOURCE : RBC (French)

Renseignements :

Craig Wright, Recherche économique RBC, 416 974-7457
Robert Hogue, Recherche économique RBC, 416 974-6192
Raymond Chouinard, Médias et relations publiques, RBC, 514 874-6556

Profil de l'entreprise

RBC (French)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.