L'économie québécoise devrait croître à un rythme légèrement supérieur en 2014, selon les Services économiques RBC

TORONTO, le 11 juin 2014 /CNW/ - Depuis la fin des turbulences causées par les grèves à grande échelle dans le secteur de la construction l'été dernier, l'économie du Québec a affiché une croissance plutôt stable, mais modérée. Toutefois, elle est en voie de connaître un rythme de croissance légèrement supérieur en 2014 et 2015, selon les dernières Perspectives provinciales publiées aujourd'hui par les Services économiques RBC. RBC prévoit une croissance du PIB réel de 1,9 % en 2014 et de 1,8 % en 2015, alors qu'elle était de 1,1 % en 2013.

« Jusqu'à maintenant cette année, les indicateurs économiques au Québec nous portent à croire que l'économie provinciale est en croissance, a déclaré Craig Wright, premier vice-président et économiste en chef, RBC. Fait plutôt encourageant, les exportations provinciales de marchandises continuent de progresser ; ce secteur fournit maintenant un apport à la croissance après avoir fait marche arrière durant la majeure partie des douze dernières années. »

Des données de l'Institut de la statistique du Québec indiquent qu'au premier trimestre, le volume des exportations réelles de marchandises a progressé de 4,9 % par rapport à la même période l'an dernier. Les exportations d'équipement et de pièces visant le secteur de l'aérospatiale n'ont guère varié, mais les exportations de nombreuses autres marchandises, notamment celles des minéraux et métaux, des produits forestiers et des camions lourds, ont enregistré une progression notable. RBC prévoit que le raffermissement de la demande des États-Unis et la baisse du dollar canadien continueront d'alimenter la demande pour les exportations du Québec durant le reste de l'année.

Dans les Perspectives provinciales, on souligne que depuis le début de l'année, des signes pointent vers un ralentissement du marché de l'habitation et de la construction résidentielle, les mauvaises conditions climatiques ayant probablement accentué la faiblesse cet hiver. On ajoute que le secteur de la fabrication du Québec a toutefois montré une certaine vitalité, car au premier trimestre les ventes y ont augmenté de 4,1 % d'une année sur l'autre, les gains étant répartis dans l'ensemble des secteurs. Les fabricants de matériel de transport et les fabricants de produits alimentaires ont enregistré des progressions particulièrement fortes (16,8 % et 9 %, respectivement).

« Nous croyons que l'amélioration de la balance commerciale compensera largement la faiblesse de certains segments de l'économie intérieure, dont le secteur de l'habitation », a déclaré M. Wright.

« La croissance axée sur les exportations devrait quant à elle dynamiser le marché du travail au Québec », a-t-il ajouté. Les données sur l'emploi déçoivent depuis le début de l'année, indiquant une perte de 43 000 emplois de janvier à mai. Selon RBC, cette faiblesse peut s'expliquer en partie par des conditions climatiques particulièrement mauvaises cet hiver, mais elle peut aussi refléter le niveau d'hésitation affiché par les entreprises à l'égard des embauches et des investissements dans la province. En fait, une enquête de Statistique Canada menée plus tôt cette année indique que dans les secteurs privé et public, on envisage une réduction de 0,3 % des dépenses en immobilisations non résidentielles en 2014.

« Nous croyons que les entreprises du Québec prendront confiance à mesure que les ventes à l'étranger augmenteront et que la performance économique globale s'améliorera, ce qui préparera le terrain à une croissance de l'embauche, a déclaré M. Wright. Nous prévoyons une croissance de l'emploi de 0,5 % en 2014. »

Les Perspectives provinciales des Services économiques RBC évaluent les provinces en termes de croissance économique, de croissance de l'emploi, de taux de chômage, de ventes au détail, de mises en chantier et d'indices des prix à la consommation. Le rapport complet et les détails propres à chaque province sont accessibles en ligne à compter de 8 h (HE) aujourd'hui à rbc.com/economie/economic-reports/provincial-economic-forecasts.html.

SOURCE : RBC (French)

Renseignements :

Craig Wright, Recherche économique RBC, 416 974-7457
Robert Hogue, Recherche économique RBC, 416 974-6192
Raymond Chouinard, Médias et relations publiques, 514 874-6556

Profil de l'entreprise

RBC (French)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.