L'économie manitobaine continue de connaître une croissance lente, mais sûre

Les notes obtenues par le Manitoba dans le bilan comparatif Les performances du Canada montrent que la province a échappé aux pires effets de la récession, mais qu'il reste quelques zones de faiblesse.

OTTAWA, le 15 mai 2014 /CNW/ - L'économie diversifiée du Manitoba l'a bien aidé durant la récession mondiale. Pendant toute cette période, la province a effectivement enregistré l'une des performances les plus stables du monde développé. Le défi pour la province est maintenant d'attirer plus d'investissements et d'améliorer la productivité du travail, selon le bilan comparatif publié par le Conference Board du Canada, « Les performances du Canada : Économie » qui, pour la première fois, établit des comparaisons entre les 10 provinces et 16 pays avancés.

S'inspirant d'analyses antérieures du programme « Les performances du Canada », le bilan comparatif de l'économie publié aujourd'hui est le premier d'une série de six sur la performance socio-économique du Canada et des provinces à paraître au cours des 12 prochains mois.

« Le Manitoba fait ce qu'il faut à bien des égards. Il a une économie diversifiée, attire les travailleurs et a une population jeune, affirme le premier vice-président et économiste en chef, Glen Hodgson. Mais pour bien profiter de ces forces, le Manitoba doit continuer d'améliorer sa productivité du travail. »

FAITS SAILLANTS

  • Au chapitre du chômage, de la croissance du PIB et de la croissance de l'emploi, le Manitoba a soutenu favorablement la comparaison avec les autres provinces et pays en 2013.
  • Le défi que la province doit maintenant relever au plan économique est d'attirer davantage d'investissements et d'améliorer la productivité du travail.

Le Manitoba obtient une note globale de « C » et se classe au 17e rang des 26 autorités (10 provinces et 16 pays, dont le Canada) comparées dans cette édition des Performances du Canada, qui se fonde sur des analyses comparatives internationales menées antérieurement par le Conference Board.

Le Manitoba et les autres provinces des Prairies ont de faibles taux de chômage qui se rapprochent de ceux des pays les plus performants, comme la Norvège. Si l'Alberta et la Saskatchewan attirent davantage l'attention, il faut rappeler que le Manitoba a aussi un taux de chômage enviable qui lui vaut un « A ». Il remporte également un « A » pour la croissance du PIB et un « B » pour la croissance de l'emploi.

La province réussit bien aussi pour la croissance de la productivité du travail, où elle a enregistré l'un des taux de croissance les plus élevés des économies avancées, entre 2008 et 2012. Elle a obtenu la note « B » - la seule province avec une autre à s'en être si bien tirée - et se classe au troisième rang derrière l'Irlande et les États-Unis.

Par contre, le niveau de la productivité du travail reste faible. Seuls les Maritimes et un pays, le Japon, ont eu un niveau de productivité plus faible que le Manitoba en 2012. Ces faibles niveaux de productivité expliquent la piètre performance de la province au chapitre du revenu par habitant. Le Manitoba a obtenu un « D » pour cet indicateur, bien qu'il arrive quand même en 17e place en 2013, ce qui représente une amélioration continue par rapport à la 23e place obtenue en 2004.

L'un des moyens qu'a le Manitoba d'améliorer la productivité du travail est d'intensifier sa présence sur les marchés mondiaux de l'investissement direct étranger (IDE) de création, entrant et sortant - c'est-à-dire l'investissement qui favorise l'expansion d'une entreprise existante ou la création d'une nouvelle entreprise (contrairement à la fusion ou à l'acquisition).

Avec la libéralisation du commerce et l'essor des chaînes d'approvisionnement mondiales, l'IDE est devenu un moteur important de la croissance économique mondiale. Les pays et les provinces se livrent concurrence pour attirer l'IDE parce que les flux d'IDE peuvent aider à stimuler la productivité. En comparaison de la Colombie-Britannique et de l'Alberta, le Manitoba accuse un retard au chapitre de l'IDE de création entrant et sortant.

Le Conference Board organisera le 25 juin, à 10 h (HC), un webinaire sur les perspectives des entreprises des Prairies (en anglais) qui portera principalement sur le Manitoba et la Saskatchewan.

Les performances du Canada est un programme de recherche continu au Conference Board du Canada qui vise à aider les décideurs à prendre connaissance des forces et faiblesses du Canada et de ses différentes régions sur le plan de la performance socio-économique. Le site Web du programme présente des données et des analyses relatives à la performance du Canada et à celle de pays comparables dans six catégories de rendement : l'économie, l'innovation, l'environnement, l'éducation et les compétences, la santé et la société.

Cette année, pour la première fois, l'analyse propose également un classement des provinces et des territoires.

Le bilan comparatif sur l'éducation et les compétences paraîtra en juin.

SOURCE : Le Conference Board du Canada

Renseignements :

Yvonne Squires, Relations avec les médias, tél. : 613-526-3090, poste 221
Courriel : corpcomm@conferenceboard.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.