L'économie d'Ottawa-Gatineau devrait se raffermir en 2016

OTTAWA, le 23 sept. 2015 /CNW/ - La croissance économique d'Ottawa-Gatineau devrait atteindre à peine 0,7 % cette année, avant de grimper à 1,6 % en 2016, selon la Note de conjoncture métropolitaine : Automne 2015 du Conference Board du Canada. « Depuis que le gouvernement fédéral a commencé à se serrer la ceinture en 2012, la région de la Capitale nationale n'a enregistré aucune croissance annuelle supérieure à 1 % », indique Alan Arcand, directeur associé, Centre des études municipales. « Cependant, compte tenu du fait que la réduction des effectifs du gouvernement fédéral est en grande partie terminée et que la construction non résidentielle et les services de haute technologie maintiennent leur dynamisme, nous prévoyons que l'économie connaîtra en 2016 le rythme de croissance le plus rapide en cinq ans. »

FAITS SAILLANTS

  • Le PIB réel d'Ottawa-Gatineau augmentera de 0,7 % en 2015 et affichera une croissance nettement plus forte, soit 1,6 %, en 2016.
  • Les réductions d'emplois dans l'administration publique freinent la croissance économique de la région.
  • L'économie continuera de bénéficier d'une activité robuste dans la construction non résidentielle et de la vigueur du secteur de la haute technologie.
  • Vancouver sera l'économie métropolitaine dont la croissance sera la plus rapide au Canada cette année, alors que les chefs de file économiques qu'ont longtemps été Calgary et Edmonton font face à une récession.

 

Depuis 2012, le gouvernement fédéral encadre rigoureusement ses dépenses pour atteindre ses cibles budgétaires. Il en a résulté l'abolition de milliers d'emplois dans la fonction publique fédérale, dans la région de la Capitale nationale. En fait, nous estimons qu'à la fin de 2015, 18 000 postes de la fonction publique auront été supprimés depuis 2013. Malgré ces compressions, l'emploi reste supérieur d'environ 6 % à son niveau de 2007. De plus, nous sommes d'avis que la réduction des effectifs est en grande partie terminée de sorte que l'emploi dans l'administration publique devrait commencer à augmenter l'an prochain, quoique très lentement.

Vu les difficultés que connaît l'économie locale, il n'est pas étonnant que les mises en chantier soient en voie de toucher cette année leur plus bas niveau enregistré en 16 ans, soit 6 600 logements. Elles afficheront l'an prochain une hausse modérée qui fera passer leur nombre à 7 000 logements. Par ailleurs, le secteur de la construction non résidentielle est en plein essor dans la région; l'activité est stimulée par le projet de train léger sur rail de 2,1 G$, dont l'achèvement est prévu en 2018, les travaux de revitalisation du Centre Rideau au coût de 360 M$ et un investissement de 200 M$ dans l'Institut de cardiologie de l'Université d'Ottawa. La production globale du secteur de la construction devrait progresser de 2,9 % cette année et de 3 % en 2016.

Le secteur des technologies de l'information et de la communication est un autre point fort de la région. Vu le récent succès de plusieurs entreprises locales telles que Shopify Inc. et Ciena Corp., la croissance de la production des services aux entreprises devrait atteindre 0,8 % en 2015 et grimper à 2,6 % en 2016.

Le marché de l'emploi se ressent de la morosité de l'économie d'Ottawa-Gatineau. L'emploi a progressé en moyenne de 0,9 % par année entre 2012 et 2014, et ne devrait croître que de 0,3 % en 2015 et de 0,6 % en 2016. 

Suivez Le Conference Board du Canada sur Twitter.

Pour les personnes intéressées par des entrevues de qualité professionnelle pour leur station, leur réseau ou leur site Internet, le Conference Board du Canada dispose maintenant d'un studio qui permet des entrevues en duplex (frais de ligne facturés). Nous pouvons aussi vous envoyer sur demande des séquences préenregistrées.

Si vous désirez retirer votre nom de notre liste d'envoi, veuillez nous écrire à corpcomm@conferenceboard.ca.

 

SOURCE Le Conference Board du Canada

Renseignements : Yvonne Squires, Relations avec les médias, Le Conference Board du Canada, Tél. : 613 526-3090, poste 221, Courriel : corpcomm@conferenceboard.ca ou Juline Ranger, directrice des Communications, Le Conference Board du Canada, Tél. : 613 526-3090, poste 431, Courriel : corpcomm@conferenceboard.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.