L'économie canadienne sera plus vigoureuse que prévu en 2017

OTTAWA, le 17 janv. 2017 /CNW/ - Après avoir progressé de seulement 1,3 % l'an dernier, la croissance économique du Canada devrait s'accélérer pour atteindre 1,9 % en 2017, selon la Note de conjoncture canadienne - Hiver 2017 du Conference Board du Canada.

« L'année dernière, la croissance économique du Canada a été limitée par la faiblesse des investissements des entreprises et des résultats décevants en matière d'exportation », affirme Matthew Stewart, codirecteur, Prévisions nationales. « Dans l'ensemble, nous prévoyons une meilleure croissance cette année, car le secteur de l'énergie ralentit moins l'économie, les exportations s'accroissent légèrement et les mesures de relance gouvernementales sont mises en œuvre ».

Faits saillants

  • La croissance économique du Canada devrait s'accélérer pour atteindre 1,9 % en 2017.

  • La hausse des exportations et l'augmentation des dépenses publiques compenseront en partie le recul des dépenses des consommateurs et de la construction résidentielle.

  • Les investissements des entreprises réalisés en dehors du secteur pétrolier et gazier montrent des signes de reprise.

Malgré les nombreuses difficultés que connaîtra vraisemblablement le secteur du commerce extérieur canadien au cours des deux prochaines années, les exportations devraient augmenter de 1,8% en 2017 et afficher une croissance encore plus forte en 2018 grâce à la vigueur de l'économie américaine et à la faiblesse du dollar canadien. Toutefois, la croissance des exportations sera quelque peu freinée par les problèmes de capacité à court terme. Comme la plupart des industries manufacturières fonctionnent à plein régime, l'absence de dépenses d'investissement pour accroître leurs capacités continuera de limiter leurs moyens d'augmenter la production, et donc leurs exportations. Il est encore trop tôt pour évaluer les répercussions du nouveau gouvernement des États-Unis sur le secteur canadien du commerce extérieur, mais il est fort probable que les exportateurs canadiens seront confrontés à des mesures protectionnistes plus importantes sous l'administration Trump.

Les dépenses des entreprises à l'extérieur du secteur du pétrolier et gazier devraient enfin progresser quelque peu cette année. La construction non résidentielle devrait connaître une légère reprise, tandis que les dépenses d'investissement dans le matériel et l'outillage (M et O) changeront également de cap. Toutefois, cela ne suffira pas à compenser les nouvelles baisses des investissements pétroliers et gaziers, qui devraient reculer de 4,9 % cette année. Dans l'ensemble, les investissements des entreprises devraient diminuer de 0,3% cette année, avant d'augmenter en 2018.

Le secteur des ménages demeurera un moteur clé de l'économie en 2017, mais la croissance des dépenses de consommation devrait ralentir légèrement en raison de piètres gains d'emplois et des faibles augmentations salariales. En outre, la construction résidentielle devrait décliner à la suite des récents changements aux règles hypothécaires, qui entraînent un certain ralentissement du marché du logement. Les mises en chantier chuteront ainsi d'environ 185 600 unités cette année et augmenteront légèrement en 2018.

Les fonds de relance fédéraux qui commenceront à être dépensés constitueront un facteur qui devrait stimuler la croissance économique. Le gouvernement fédéral s'est engagé à accroître les dépenses de programmes et les niveaux de financement des infrastructures, ce qui comptera pour 0,3 point de pourcentage dans la croissance économique du Canada en 2017.

Comme la croissance économique demeure modeste au Canada, la Banque du Canada devrait repousser toute hausse des taux d'intérêt à 2018; et même alors, ces hausses seront modestes. À mesure que l'écart entre les taux d'intérêt du Canada et des États-Unis s'élargira, le huard perdra du terrain face au dollar américain au cours de la prochaine année, s'établissant en moyenne à 0,745 $ US.

Suivez le Conference Board du Canada sur Twitter.

Pour les personnes intéressées par des entrevues de qualité professionnelle pour leur station, leur réseau ou leur site Internet, le Conference Board du Canada est maintenant équipé d'un studio qui permet des entrevues en duplex (frais de ligne facturés). Nous pouvons aussi vous envoyer sur demande des séquences préenregistrées.

Si vous souhaitez que votre nom soit retiré de notre liste d'envoi, veuillez adresser un courriel à corpcomm@conferenceboard.ca.

 

SOURCE Le Conference Board du Canada

Renseignements : Natasha Jamieson, Relations avec les médias, Le Conference Board du Canada, Tél. : 613- 526-3090, poste 307, Courriel : corpcomm@conferenceboard.ca; ou Juline Ranger, directrice, Communications, Le Conference Board du Canada, Tél. : 613-526-3090, poste 431, Courriel : corpcomm@conferenceboard.ca

LIENS CONNEXES
http://www.conferenceboard.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.