L'économie canadienne ne peut pas se permettre une hausse du RPC/RRQ

RPC/RRQ - Nouveau rapport de la FCEI : des coûts très élevés, bien loin des avantages anticipés

MONTRÉAL, le 1er mai 2013 /CNW/ - Un nouveau rapport de la Fédération canadienne de l'entreprise indépendante (FCEI) indique qu'une hausse des prestations du Régime de pensions du Canada (RPC) et du Régime de rentes du Québec (RRQ) nuirait à l'économie canadienne et entraînerait de nombreuses pertes d'emploi. Les ministres des Finances du pays discuteront, lors de leur réunion en juin, de l'éventualité d'une telle hausse. Une des options envisagées, communément appelée proposition « 10-10-10 », se traduirait par des cotisations additionnelles pouvant s'élever jusqu'à 1 100 $ par année pour les employés, un gel de la croissance de l'emploi et une chute des salaires de 1,5 %.

« On parle beaucoup de la hausse des prestations, mais très peu des coûts, déclare Simon Gaudreault, économiste à la FCEI. Cette hausse aura un impact important à court terme, mais il faudra peut-être plusieurs décennies pour que les retraités reçoivent des prestations pleinement majorées. »

Épargne forcée, le nouveau rapport de la FCEI s'appuie sur un modèle macro-économétrique et analyse la proposition 10-10-10, ainsi nommée parce que le taux de remplacement du revenu serait haussé de 10 points de pourcentage, le maximum des gains admissibles majoré de 10 000 $ et la hausse du RPC/RRQ échelonnée sur 10 ans. Le rapport fait ressortir les points suivants :

  • Les employés paieraient jusqu'à 1 100 $ par année en cotisations additionnelles au RPC/RRQ.
  • Les employeurs débourseraient jusqu'à 1 100 $ par année et par employé.
  • Les travailleurs autonomes devraient assumer une hausse pouvant totaliser 2 200 $ par année.
  • Des coûts de main-d'œuvre plus élevés entraîneraient une perte d'emplois équivalant à 700 000 années-personnes.
  • Les salaires subiraient une baisse de 1,5 %.
  • Les ratios de la dette au PIB du gouvernement fédéral et des provinces grimperaient de 2 % et de 1,2 %, respectivement.

Ainsi, dans le but de bloquer la hausse et de défendre les intérêts des Canadiens, la FCEI lance, en cette Journée internationale des travailleurs, sa campagne Hausse du RPC/RRQ : Ne tombez pas dans le panneau. Celle-ci comprend une pétition en ligne et un calculateur de cotisations. La FCEI invite tous ses membres et le grand public qui s'inquiètent d'une telle hausse à se rendre sur son site pour signer sa pétition.

« Les signes ne trompent pas, déclare Martine Hébert, vice-présidente de la FCEI pour le Québec. Avec la hausse du RPC et du RRQ, les salaires chuteront, les cotisations grimperont, le nombre d'emplois reculera et la dette du gouvernement grossira. Si de nombreux Canadiens sont séduits à l'idée que les prestations augmentent, peu de gens ont réfléchi à l'impact qu'aurait sur l'économie une hausse échelonnée sur dix ans. La FCEI exhorte les ministres des Finances à rejeter cette proposition inquiétante lorsqu'ils se réuniront en juin. »

Pour consulter le rapport et signer la pétition, rendez-vous sur le site www.fcei.ca.

La FCEI est le plus grand groupement de petites et moyennes entreprises du Canada, comptant 109 000 membres dans tous les secteurs et toutes les régions.


SOURCE : FEDERATION CANADIENNE DE L'ENTREPRISE INDEPENDANTE

Renseignements :

Si vous avez besoin de plus amples informations, veuillez contacter Caroline Emmanuel au 514 861-3234 (cellulaire : 514 817-0228) ou à caroline.emmanuel@fcei.ca.

Profil de l'entreprise

FEDERATION CANADIENNE DE L'ENTREPRISE INDEPENDANTE

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.