L'économie américaine tourne enfin à plein régime, mais les industries canadiennes ne pourront peut-être pas en profiter pleinement

OTTAWA, le 11 févr. 2016 /CNW Telbec/ - La relance de l'économie américaine offre aux industries canadiennes davantage d'occasions de croissance dans une nouvelle ère en matière de commerce, mais peu d'industries canadiennes sont en bonne posture pour tirer parti de ces possibilités.

Le supercycle des matières premières a pris fin et la croissance des marchés émergents ralentit, tandis que l'économie américaine semble enfin en mesure de sortir de la récession. Un nouveau rapport du Conference Board du Canada du Centre du commerce mondial identifie les industries qui possèdent tous les éléments nécessaires pour tirer parti de la croissance américaine : hausse de la demande, forte capacité à satisfaire la demande croissante, et position concurrentielle sur les marchés américains.

Faits saillants

  • L'économie américaine se redresse alors que la croissance des marchés émergents ralentit, faisant en sorte que les industries canadiennes peuvent à nouveau chercher des débouchés au sud de la frontière.
  • Quatre des cinq industries les mieux positionnées pour tirer profit du redressement de l'économie américaine sont des industries de services.
  • Six industries peuvent miser sur la croissance de la demande américaine si elles renforcent leurs capacités de production. Ce sont des industries manufacturières, notamment les pièces de véhicules automobiles, les produits du bois, l'aérospatiale et le transport, les produits pharmaceutiques et les vêtements.

« À bien des égards, cette nouvelle ère du commerce n'est pas sans rappeler les années 1990, lorsque le Canada a connu une forte croissance de ses exportations vers les États-Unis; cependant, bien des choses ont changé depuis cette époque », souligne Jacqueline Palladini, économiste principale, Centre du commerce mondial, et auteure du rapport intitulé Une nouvelle ère commerciale au Canada : quelles industries sont prêtes à tirer profit de la demande américaine?

« Au cours des années 2000, les entreprises ont dû procéder dans le cadre de leurs opérations à de grandes transformations pour rester compétitives durant une période difficile pour bon nombre d'entre elles, ajoute Mme Palladini. Plusieurs d'entre elles ont réduit leurs activités ou même fermé leurs portes pendant cette période, mais celles qui sont restées comptent sans doute parmi les plus compétitives jamais vues au Canada. Cinq secteurs sont actuellement prêts à tirer profit du dynamisme de la croissance américaine, et six autres doivent renforcer leurs capacités de production pour en profiter pleinement. »

Voici les cinq industries canadiennes qui remplissent les trois conditions nécessaires pour réussir dans la nouvelle ère du commerce :

  1. Les services gouvernementaux et de transport;
  2. D'autres services commerciaux (par exemple, le commerce de gros et l'administration);
  3. Les services informatiques et d'information;
  4. La fabrication de produits alimentaires;
  5. Les services financiers et d'assurance.

Quatre de ces cinq industries œuvrent dans le secteur des services, celui qui a connu la plus forte croissance en matière d'exportations au cours de la dernière décennie. Cette vigueur a permis aux exportateurs de services de renforcer les capacités de leurs industries, de sorte qu'ils sont en bonne posture pour profiter de la prochaine ère du commerce.

Six secteurs connaissent une forte demande et sont compétitifs aux États-Unis, mais ne possèdent pas la capacité suffisante pour accroître leur production assez rapidement pour y répondre :

  1. La fabrication de produits en bois
  2. La fabrication de produits pharmaceutiques et de médicaments;
  3. La fabrication de produits et de pièces aéronautiques;
  4. D'autres industries de fabrication de matériel de transport (par exemple, les chemins de fer et la construction navale);
  5. La fabrication de vêtements;
  6. La fabrication de pièces de véhicules automobiles.

Ces six industries font partie du secteur de la fabrication, qui a résisté avec acharnement au cours de la dernière décennie. Mais de nombreux fabricants n'ont actuellement pas la capacité suffisante pour accroître rapidement leur production en vue de répondre à la hausse de la demande américaine.

Ces six industries manufacturières ont cependant trouvé des façons d'accroître leur compétitivité ou ont bénéficié de la dévaluation du dollar canadien par rapport à la devise américaine. Cela fait d'eux des candidats de choix pour investir dans les capacités en agrandissant leurs installations, en modernisant leur machinerie ou en embauchant plus de travailleurs. Ces industries doivent prendre des décisions stratégiques à savoir où et comment investir dans leur capacité physique et embaucher des travailleurs ayant les compétences et la formation requises.

Dans cette nouvelle ère du commerce, les gouvernements peuvent soutenir les entreprises en mettant l'accent sur l'amélioration de la mobilité et des compétences de la main-d'œuvre, ainsi que sur les réseaux de transport.

Le Centre du commerce mondial du Conference Board du Canada fournit des solutions documentées fondées sur des données probantes en vue d'aider les entreprises et les gouvernements à intervenir efficacement dans le contexte évolutif du commerce mondial.

Suivez le Conference Board du Canada sur Twitter.

Pour les personnes intéressées par des entrevues de qualité professionnelle pour leur station, leur réseau ou leur site Internet, le Conference Board du Canada est maintenant équipé d'un studio qui permet des entrevues en duplex (frais de ligne facturés). Nous pouvons aussi vous envoyer sur demande des séquences préenregistrées.

Si vous souhaitez que votre nom soit retiré de notre liste d'envoi, veuillez adresser un courriel à corpcomm@conferenceboard.ca.

 

SOURCE Le Conference Board du Canada

Renseignements : Yvonne Squires, Relations avec les médias, Le Conference Board du Canada, Tél. : 613-526-3090, poste 221, Courriel : corpcomm@conferenceboard.ca; Juline Ranger, directrice des communications, Le Conference Board du Canada, Tél. : 613-526-3090, poste 431, Courriel : corpcomm@conferenceboard.ca.

LIENS CONNEXES
http://www.conferenceboard.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.