Le terminal de granules de bois au Port de Québec : un atout économique important

« Le projet de terminal de granules de bois est un projet fabuleux, qui prend pleinement avantage de la position stratégique du Port de Québec sur la voie maritime du St-Laurent. »

- Jean-François Dupuis, directeur général Arrimage du St-Laurent

QUÉBEC, le 13 nov. 2013 /CNW Telbec/ - C'est en ces termes que Jean-François Dupuis, directeur général d'Arrimage du St-Laurent, a lancé une conférence de presse destinée à présenter officiellement le projet de terminal de granules de bois au Port de Québec.

Situé au beau milieu de la zone industrielle du secteur Anse-au-Foulon du Port de Québec, ce projet représente un investissement de plus de 20 M$ fait par Arrimage Québec, créera 260 emplois durant la construction et plus d'une centaine d'emplois directs et indirects une fois en opération. Sur une période de dix ans, ce projet devrait générer des revenus de taxes et d'impôts gouvernementaux supplémentaires de près de 32 M$, et des taxes municipales additionnelles de l'ordre de 5 M$.

« Le projet de terminal de granules est un modèle d'activité portuaire, respectueux de l'environnement et de la population. Chacune des composantes du projet a été choisie après une recherche minutieuse de plusieurs mois sur ce qui se fait de meilleur ailleurs. Ce terminal unique au monde est donc un assemblage de divers éléments à la fine pointe de la technologie, qui n'a rien à voir avec les méthodes traditionnelles de transbordement, et qui répond directement aux attentes maintes fois exprimées pour que nous réalisions nos opérations à couvert », a pour sa part déclaré monsieur Ivan Boileau, vice-président projets spéciaux chez Arrimage Québec.

Le secteur de la Baie de Beauport n'offre plus de possibilités de développement et le nouveau terminal permettra de revitaliser le secteur portuaire de l'Anse-au-Foulon. Il s'agit d'une zone industrielle qui crée des centaines d'emplois directs et indirects, et contribue à générer plusieurs millions de dollars en retombées économiques.

Ce sont plus de 400 000 tonnes de granules de bois par année qui transiteront par le nouveau terminal. La marchandise sera acheminée par train à raison de trois convois de 25 wagons par semaine en moyenne. Utilisées comme énergie de substitution au charbon pour les centrales thermiques au Royaume-Uni, les granules de bois seront acheminées à destination à raison d'un navire par mois. « Et surtout, le terminal d'exportation de granules de bois profite d'une conjoncture enfin favorable à l'industrie forestière du Québec et du Canada puisqu'il lui offre de nouveaux débouchés à l'exportation », a ajouté monsieur Boileau.

« Le projet de terminal de granules est situé en plein centre de la zone portuaire industrielle de l'Anse-au-Foulon, un kilomètre plus loin que la fin de la Promenade Samuel de Champlain. Par ailleurs, Arrimage Québec a participé à toutes les rencontres avec les citoyens où sa présence a été requise pour présenter le projet et répondre à leurs questions. Par exemple, l'entreprise a accepté de déplacer les dômes sur le terminal après avoir rencontré les résidents des Jardins Mérici qui craignaient d'être incommodés », a pour sa part tenu à préciser madame Johanne Lapointe, vice-présidente communications chez Arrimage Québec. L'entreprise a également fait une présentation complète du projet au Comité de Relations avec les Citoyens. Deux fonctionnaires de la Ville de Québec siègent sur ce comité et ont ainsi pu prendre connaissance des détails de ce projet.

« La présence des dômes cadre avec les installations existantes et les activités du site sans nuire à la jouissance des lieux par les résidents. Le paysage actuel du lieu où seront construits les silos est un paysage de type industriel composé de voies ferrées, de remblais, de silos, d'entrepôts, de convoyeurs et d'un élévateur atteignant une hauteur de 45 mètres. Le projet s'intègre à un paysage comprenant déjà plusieurs structures portuaires en hauteur. La localisation des dômes près de la falaise, de couleur blanche et le projet d'aménagement urbain de l'APQ atténueront les répercussions visuelles », a de son côté affirmé monsieur Pierre Fortin, de chez Environnement PF, la firme de consultants en environnement qui a réalisé l'étude d'impact environnementale du projet.

Arrimage Québec réalise ses opérations sur un territoire de juridiction fédérale, à l'intérieur d'un terminal international. Le rigoureux processus d'approbation du projet a été suivi à la lettre au cours des derniers mois, au terme duquel Arrimage Québec a obtenu l'autorisation de procéder. Toutes les étapes ont été franchies avec succès et Arrimage a procédé à toutes les modifications au projet requises par l'Autorité portuaire de Québec.

SOURCE : Arrimage du St-Laurent

Renseignements :

Johanne Lapointe, vice-présidente Arrimage Québec
(418) 529-6521

Profil de l'entreprise

Arrimage du St-Laurent

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.