Le tabac gagne du terrain auprès des jeunes

Nouveaux taux de tabagisme pour le Canada et le Québec : la Société canadienne du cancer est heureuse de voir que les taux de tabagisme au Québec sont généralement en baisse, mais elle s'inquiète d'une hausse importante auprès des 15-19 ans

MONTRÉAL, le 8 févr. /CNW Telbec/ - La Société canadienne du cancer (SCC) profite de l'annonce des résultats pour la première moitié de l'année 2009 de l'Enquête de surveillance de l'usage du tabac au Canada (ESUTC), pour souligner que le tabac demeure un enjeu capital pour la santé des Québécoises et Québécois de tous âges, mais particulièrement pour les jeunes de 15 à 19 ans de la province. La raison en est fort simple : près du tiers de tous les cancers sont directement causés par le tabagisme. Les jeunes Québécois qui deviennent accros au tabac sont donc plus à risque de développer un cancer au cours de leur vie.

Taux de tabagisme en baisse

Les résultats pour la première moitié de l'année 2009 indiquent que 17 % des Canadiens âgés de 15 ans et plus sont des fumeurs actifs - 18 % au Québec, soit un bas niveau historique!

Le tabagisme chez les jeunes de 15 à 19 ans

Au pays, le taux de tabagisme actuel chez les jeunes de 15 à 19 ans se chiffre à 14 %, en baisse d'un point par rapport à l'année 2008 - pour 20 % au Québec, soit une hausse de 3 % par rapport à 2008. Pour la SCC, c'est extrêmement inquiétant. C'est la preuve qu'il faut continuer à s'investir dans la lutte contre le tabac auprès des adultes de tous les groupes d'âge, mais aussi auprès des jeunes, puisque c'est pendant cette période qu'a lieu le plus souvent l'expérimentation du tabagisme et que débute la consommation et la dépendance à la nicotine. Les jeunes sont des cibles faciles, puisqu'ils sont visés à la fois par le marché illégal du tabac à rabais et par les tactiques marketing de l'industrie du tabac.

Le tabagisme chez les jeunes adultes de 20 à 24 ans

En 2009, la prévalence déclarée du tabagisme chez les jeunes adultes âgés de 20 à 24 ans était de 21 %, comparativement au taux déclaré de 28 % l'an dernier - pour 25 % au Québec. Ce taux était de 31 % un an plus tôt. Pour la SCC, cette baisse notable chez nous est une très bonne nouvelle, mais comme pour les jeunes de 15 à 19 ans, il faudra continuer à être extrêmement vigilants, puisque les 20 à 24 ans accusent le plus haut taux de tabagisme (soit sept points de plus que la moyenne québécoise, ce qui est énorme!), et sont aussi la cible directe du tabac illégal et des fabricants de tabac.

Fumée secondaire et enfants

C'est malheureusement toujours au Québec que l'on retrouve le taux le plus élevé d'enfants et d'adolescents âgés de 0 à 11 ans exposés régulièrement à la fumée secondaire du tabac à la maison : 11 % contre 5 % pour tout le pays.

Demandes de la SCC pour lutter davantage contre le tabagisme au Québec

Au cours des derniers mois, plusieurs dossiers liés au tabac ont avancé au pays et au Québec, notamment l'adoption d'une loi permettant au gouvernement du Québec de poursuivre les fabricants de tabac. La SCC a appuyé l'adoption par l'Assemblée nationale le 18 juin dernier de la loi 43 sur le recouvrement du coût des soins de santé et des dommages et intérêts liés au tabac. Elle attend maintenant avec impatience que le gouvernement dépose une poursuite de plusieurs milliards contre l'industrie du tabac, afin que soient investies des sommes importantes dans la lutte contre le tabagisme, en plus d'aider à financer une partie du système de santé.

Par contre, la SCC estime que plusieurs autres mesures restent à être adoptées ou à revoir avant que l'on puisse crier victoire en ce qui a trait à la lutte contre le tabagisme :

    
    - La SCC est extrêmement préoccupée par le phénomène croissant du tabac
      illégal et bon marché. "En raison de leur prix modique, les produits du
      tabac illicites encouragent l'adoption du tabagisme chez les jeunes
      adultes et dissuadent les fumeurs de cesser de fumer, en plus de
      favoriser les rechutes chez d'ex-fumeurs. La SCC demande donc aux
      gouvernements de prendre des mesures afin de réprimer la contrebande de
      cigarettes, tout en maintenant le taux de taxes actuel sur le tabac",
      affirme Marc Drolet, directeur des Affaires publiques à la SCC.
    - Le 8 octobre 2009 était adoptée au fédéral la loi C-32, interdisant
      l'aromatisation des cigarillos (petits cigares), des cigarettes et des
      feuilles d'enveloppe (feuille ou tube de tabac servant à rouler le
      tabac de cigarette). À partir du 5 juillet prochain, les saveurs de
      bonbons, de fruit ou d'alcool seront interdites dans le tabac.
      Toutefois, les pressions de l'industrie du tabac pour contrer cette loi
      sont très fortes. La SCC continue de soutenir le gouvernement fédéral
      afin que des milliers de jeunes Québécois et Canadiens ne soient plus
      tentés de faire l'essai du tabagisme avec des cigarettes aux allures de
      friandises. La consommation de cigarillos a augmenté de plus de 500 %
      au cours des dernières années. La SCC applaudit donc la volonté du
      gouvernement fédéral d'en finir avec les saveurs. Toutefois, la SCC
      croit qu'il serait profitable d'étendre l'interdiction de saveurs aussi
      au tabac à usage oral (tabac à chiquer, snus) et d'inclure le menthol.
    - La SCC milite également en faveur de lois visant à abolir toute forme
      de publicité des produits du tabac.
    - Enfin, la SCC, tout comme la majorité de la population, est favorable à
      une interdiction de fumer dans les véhicules transportant des enfants.
      Elle appuiera ce geste, si, suite au dépôt de son rapport sur la Loi
      sur le tabac cet automne, le ministre de la Santé et des Services
      sociaux, le Dr Yves Bolduc, décide d'aller de l'avant avec cette
      mesure. "Nous souhaitons une loi sur le tabac avec plus de dents.
      L'ensemble des ministres doit appuyer le ministre de la Santé et des
      Services sociaux afin que la révision de la loi soit adoptée le plus
      rapidement possible", de conclure M. Drolet.

    -------------------------------------------------------------------------
    - Le tabagisme est la plus importante cause de cancer évitable dans le
      monde - il fait plus de cinq millions de victimes tous les ans.
    - L'usage du tabac est relié de façon directe à 85 % des cas de cancer du
      poumon et est responsable de 30 % de tous les cancers. Le cancer du
      poumon est de loin la principale cause de décès par cancer. À lui seul,
      il compte pour près d'un tiers de tous les décès par cancer au Québec.
      En 2009, 7400 Québécois ont reçu un diagnostic de cancer du poumon et
      6500 sont morts de cette maladie.
    - Bien que la population du Québec ne compte que 23 % des habitants du
      pays, en 2009, 31,5 % de tous les décès par cancer du poumon au pays
      ont été diagnostiqués dans cette province.
    - Chez les femmes, la hausse des taux d'incidence et de mortalité
      imputables au cancer du poumon se poursuit - en fait, ces taux ont
      triplé depuis 1975. Résultat : au Québec, le cancer du poumon tuera
      cette année deux fois plus de femmes que le cancer du sein fera de
      victimes.
    -------------------------------------------------------------------------
    

Pour en connaître davantage sur le cancer du poumon, la cessation tabagique et les services de la SCC, on peut communiquer avec son Service d'information sur le cancer, au 1 888 939-3333, ou consulter son site cancer.ca.

SOURCE Société canadienne du cancer (Division du Québec)

Renseignements : Renseignements: André Beaulieu, porte-parole et conseiller principal, Relations publiques, Société canadienne du cancer, Division du Québec, (514) 393-3444, abeaulieu@quebec.cancer.ca; Marc Drolet, (514) 255-5151 poste 2499


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.