Le système Viveve est homologué par Santé Canada à titre d'instrument médical permettant d'améliorer de façon non chirurgicale la satisfaction sexuelle des femmes à la suite d'un accouchement

Le système Viveve répond à ce besoin souvent insatisfait des femmes en ce qui concerne leur santé sexuelle

SUNNYVALE, CA, le 18 juin 2012 /CNW/ - Entreprise spécialisée en santé de la femme qui fait figure de pionnière en matière de restauration non chirurgicale des tissus vaginaux, Viveve inc. annonce que Santé Canada a homologué le système Viveve à titre d'instrument médical permettant d'améliorer les fonctions sexuelles en traitant la laxité de l'ostium vaginae (orifice vaginal) liée à un accouchement par voie basse. Il est démontré cliniquement que la procédure Viveve, unique en son genre, améliore la perception de resserrement des tissus vaginaux et la satisfaction sexuelle des femmes.

« Pour Viveve, le Canada est un marché très important qui constitue une occasion non négligeable. L'approbation de Santé Canada marque une étape clé dans notre stratégie de commercialisation, affirme Patricia Scheller, présidente et chef de la direction de Viveve. Nous sommes impatients de présenter le système Viveve aux gynécologues et aux omnipraticiens qui participeront à la prochaine assemblée clinique annuelle de la Société des obstétriciens et gynécologues du Canada (SOGC). Les médecins canadiens pourront maintenant offrir à leurs patientes le premier traitement non chirurgical de la laxité vaginale. »

Le système Viveve est un appareil à radiofréquences qui utilise un faible niveau d'énergie afin de restaurer les fibres de collagène étirées et endommagées à la suite d'un accouchement par voie basse. L'intervention, qui dure environ 30 minutes, est pratiquée par un médecin formé, dans son bureau, et ne nécessite aucune anesthésie. Aucune période de repos n'est requise et la patiente peut reprendre ses activités habituelles tout de suite après l'intervention.

« Malheureusement, les problèmes liés à la santé sexuelle des femmes n'ont pas été abordés par la communauté médicale aussi fréquemment ni de façon aussi intensive que ceux des hommes, affirme Gail Knudson, docteure en médecine et professeure clinicienne adjointe du département de médecine sexuelle de l'Université de la Colombie-Britannique. Je suis heureuse que Viveve lance ce procédé à l'intention des Canadiennes. J'espère également que cela rappellera aux médecins qu'il est important de discuter de la santé sexuelle générale avec leurs patientes, en particulier des changements qui pourraient survenir à cet égard à la suite d'un accouchement. »

Dans le cadre d'un sondage réalisé par Viveve auprès de plus de 400 femmes, près de la moitié des répondantes ont indiqué avoir un problème de laxité. Intitulée First in Women, une étude à risque peu élevé et approuvée par un comité d'éthique indépendant a été réalisée aux États-Unis en 2009. Toutes les femmes y ayant participé ont mentionné une sensation de resserrement vaginal pendant les rapports sexuels un mois, trois mois et six mois après le traitement. En outre, toutes les femmes ayant éprouvé une baisse de satisfaction sexuelle au moins un an après un accouchement par voie basse ont indiqué avoir observé une amélioration à cet égard après des intervalles d'un mois, de trois mois et de six mois. Cette étude a été publiée en septembre 2010 par le Journal of Sexual Medicine et peut être consultée sur le site Web de Viveve, à l'adresse www.viveve.com. Une seconde étude, ayant donné des résultats positifs similaires, a récemment été réalisée au Japon. Le rapport d'étape la concernant se trouve lui aussi sur le site Web de Viveve.

« Dès que j'en ai entendu parler et que j'ai pu lire les données le concernant, le procédé Viveve a suscité mon intérêt, affirme Le Mai Tu, docteure en médecine, M. Sc. et professeure d'urologie se spécialisant en urogynécologie à l'Université de Sherbrooke, à Sherbrooke, au Québec. En fait, bon nombre de mes patientes qui ont eu des enfants par voie basse m'ont parlé des changements anatomiques subis par le vagin, comme la laxité, et de leurs répercussions sur leur satisfaction sexuelle. Il est encourageant de savoir qu'il existe finalement une technologie non invasive permettant de corriger ce problème et j'ai hâte d'en savoir plus au sujet du procédé Viveve et de pouvoir en parler à mes patientes. »

À propos de Viveve inc.

Établie à Sunnyvale, en Californie, Viveve est une entreprise privée qui se spécialise dans la santé de la femme. Le système Viveve est un instrument médical utilisé pour le traitement non chirurgical de la laxité de l'orifice vaginal découlant d'un accouchement par voie basse, médicalement reconnue comme une affection touchant la qualité de vie. Le système Viveve a reçu la marque CE d'approbation permettant au produit d'être commercialisé pour son utilisation prévue en Europe. Il n'est actuellement pas vendu aux États-Unis à cette fin.

Le financement de série A et de série B de l'entreprise a été fourni par GBS Venture Partners et 5AM Ventures.

Viveve inc. fait actuellement partie des membres associés de la Société des obstétriciens et gynécologues du Canada.

Pour en savoir davantage, visitez le site www.viveve.com.

SOURCE Viveve, Inc.

Renseignements :

Pour obtenir de plus amples renseignements ou pour planifier une entrevue, veuillez communiquer avec :

Monica Pelletier
Morin Relations Publiques
monica@morinrp.com
514-289-8688, poste 238

Profil de l'entreprise

Viveve, Inc.

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.