Le Syndicat des Métallos en deuil à la suite du décès de Lynn Williams, un géant du mouvement ouvrier du 20e siècle

TORONTO, le 5 mai 2014 /CNW/ - Lynn Williams, l'un des dirigeants syndicaux nord-américains les plus influents et les plus respectés du 20e siècle, est décédé aujourd'hui à Toronto, à l'âge de 89 ans.

M. Williams a été le président international du Syndicat des Métallos de 1983 à 1994. Il a été le premier dirigeant syndical canadien à être élu président d'un important syndicat ouvrier international.

« Lynn Williams a consacré toute sa carrière à améliorer la vie des travailleurs ordinaires, poussé par une passion inébranlable pour la justice sociale », a affirmé Ken Neumann, directeur national canadien du Syndicat des Métallos.

« Partout en Amérique du Nord, les membres du Syndicat des Métallos sont attristés par le décès de Lynn Williams », a souligné M. Neumann. « Cependant, nous célébrons également la vie d'un dirigeant syndical exceptionnel qui inspirera les générations à venir. »

M. Williams a dirigé le Syndicat des Métallos pendant l'une de ses périodes les plus difficiles et les plus turbulentes, dans le contexte de restructurations et de bouleversements industriels importants au début des années 1980 et 1990. Il a élaboré de nouvelles techniques de négociation et a joué un rôle clé dans la réorganisation structurelle de l'industrie sidérurgique nord-américaine.

« Lynn Williams a maintenu l'unité du syndicat pendant les moments les plus difficiles de son histoire. Il a démontré qu'il était un dirigeant ingénieux et empreint de compassion, et il a conclu des ententes qui ont aidé à sauvegarder la plus grande partie possible de l'industrie tout en préservant les caisses de retraite et les avantages sociaux pour les travailleurs », a affirmé Leo W. Gerard, président international du Syndicat des Métallos.

« Lynn Williams avait le don de rassembler les gens, d'obtenir les meilleures idées de chacun, puis d'essayer de nous faire progresser sur une certaine voie », a indiqué M. Gerard, pour lequel M. Williams a servi de modèle pendant près de quarante ans.

« Lynn a été un mentor pour moi, tout au long de ma vie », a-t-il affirmé. « Il m'a appris l'importance de la patience et de garder son sang-froid dans le chaos. Nous lui devons bien plus que nous ne pourrions l'exprimer. » 

« Lynn Williams est une icône pour les membres du Syndicat des Métallos ainsi que pour les activistes progressistes et les syndicalistes de l'ensemble du pays », a déclaré Stephen Hunt, directeur de l'ouest du Canada pour le Syndicat des Métallos. « Il a toujours donné l'exemple et il a établi une norme d'excellence remarquable qui nous guide tous. »

« Le Québec salue un grand syndicaliste, un grand défenseur et ami du Québec. C'est un jour triste mais un moment que devraient saisir tous les militants comme inspiration », a fait valoir le directeur québécois du Syndicat des Métallos, Daniel Roy.

« Lynn Williams continuera d'avoir une influence profonde sur la vie des travailleurs », a affirmé Marty Warren, directeur du District du Canada atlantique et de l'Ontario du Syndicat des Métallos. « Les prochaines générations d'activistes et de dirigeants dans notre syndicat seront guidées par les leçons durables de M. Williams - en nous organisant, en nous défendant mutuellement et en luttant pour les droits des travailleurs et pour la justice sociale, nous pouvons améliorer les choses. »

Lynn Russell Williams est devenu membre du Syndicat des Métallos à la fin des années 1940, quand il travaillait pour l'usine John Inglis à Toronto. Il a gravi les échelons du syndicat et a servi pendant plus de vingt ans à des postes auxquels il a été élu au sein du conseil de direction international du Syndicat des Métallos, notamment à titre de directeur pour l'Ontario et de secrétaire international. Il a été le premier dirigeant syndical à occuper un poste de haut dirigeant au sein du Congrès du travail du Canada (CLC) et de la Fédération américaine du travail et Congrès des organisations industrielles (AFL-CIO).

Dans le cadre de son mandat de président international du Syndicat des Métallos, M. Williams a fondé l'Organisation des retraités des Métallos (ORME) pour tirer parti du pouvoir et de l'influence des retraités syndiqués. L'ORME est devenue une force de l'activisme de la justice sociale, de la politique et du milieu syndical au Canada et aux États-Unis.

M. Williams a été nommé Officier de l'Ordre du Canada en 2005. En 2007, la ville de Toronto a nommé une rue en son honneur, dans l'ancien quartier industriel réaménagé où il a commencé sa carrière.

Le mémoire de M. Williams, intitulé One Day Longer, a été publié en 2011 par University of Toronto Press et Cornell University Press.

Un service funèbre privé pour les membres de la famille immédiate de M. Williams est prévu. Une date sera annoncée prochainement pour un service commémoratif à l'intention des amis et du public.

SOURCE : Syndicat des Metallos

Renseignements :

Ken Neumann, directeur national, Syndicat des Métallos, 416 544-5951
Denis Saint-Pierre, Communications, Syndicat des Métallos, 416 544-5990, 647 522-1630, dstpierre@usw.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.