Le Syndicat des Métallos dénonce la saisie de ses centrales électriques à
Mexico par la police fédérale comme une autre atteinte aux droits des
travailleurs

PITTSBURGH, le 14 oct. /CNW/ - Le Syndicat des Métallos (United Steelworkers - USW)a vertement critiqué aujourd'hui les mesures prises par le président Felipe Calderon quant à l'annonce de la liquidation de la Central Light and Power Company de Mexico (LyF) ainsi que du congédiement des travailleurs après la saisie des centrales électriques par la police fédérale du Mexique. En congédiant les travailleurs, le gouvernement cherche à éliminer le Syndicat mexicain des travailleurs en électricité (SME), qui critique fréquemment les politiques gouvernementales de Calderon.

(Logo : http://www.newscom.com/cgi-bin/prnh/20080131/DC12982LOGO)

Le SME a critiqué le plan du gouvernement de privatiser le secteur de l'électricité. Il semble qu'en saisissant LyF, laquelle alimente en électricité la ville de Mexico et plusieurs États situés dans le centre du Mexique, le gouvernement prévoit fusionner ses installations avec celles de la Commission fédérale de l'électricité et de vendre les installations à une société privée.

"Les mesures prises par le gouvernement mexicain, c'est-à-dire d'user du pouvoir de l'État pour s'approprier les services publics, congédier les travailleurs et, du coup, dissoudre leur syndicat, constituent un acte scandaleux d'anti-syndicalisme", a déclaré Leo W. Gerard, président international du Syndicat des Métallos. "Elles s'inscrivent dans la même ligne que les mesures prises contre le syndicat des travailleurs miniers et illustrent une fois de plus la campagne anti-travailleurs et anti-syndicaliste du gouvernement, ainsi que sa politique de la terre brûlée contre les syndicats démocratiques et indépendants."

Alors que le gouvernement Calderon a agi rapidement pour saisir les centrales, ses gestes n'ont surpris personne. L'administration avait déjà eu recours à la force policière et militaire pour lancer des attaques contre des syndicats de travailleurs tels que le Syndicat mexicain des travailleurs miniers et métallurgistes. De plus, le secrétaire du travail Javier Lozano a déclaré en septembre que les élections menées par le Syndicat mexicain des travailleurs de l'électricité étaient invalides et que le secrétaire général Martin Esparza de même que d'autres dirigeants syndicaux ne seraient pas reconnus par le gouvernement. Or, sans la reconnaissance officielle des dirigeants syndicaux, il est impossible pour le syndicat d'entreprendre des négociations de contrats ou d'autres activités.

Le syndicat exige actuellement la révocation du décret gouvernemental prévoyant la liquidation de la société; l'évacuation immédiate de la police fédérale des centrales; ainsi que la tenue de discussions entre le gouvernement et le syndicat à propos de certaines questions financières et administratives. Le dernier point vise à aborder les déclarations du gouvernement selon lesquelles ses mesures étaient justifiées étant donné que la Light and Power Company n'était pas rentable et coûtait trop cher. Si elle n'était vraiment pas rentable, le gouvernement aurait dû congédier les gestionnaires qu'il a nommés, a déclaré M. Gerard.

Le Syndicat mexicain des travailleurs en électricité demande aux syndicats mexicains et syndicats d'autres pays de se rallier à leur cause. "Nous demeurons solidaires à nos frères et sœurs qui font partie de ces syndicats, et nous exhortons au gouvernement de renverser sa décision et de maintenir les droits de la liberté d'association et de négociation collective, reconnus à l'échelle internationale", a déclaré M. Gérard.

SOURCE Syndicat des Metallos (FTQ)

Renseignements : Renseignements: Jerry Fernandez du Syndicat des Métallos (USM), (412) 562-2611


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.