Le Syndicat des Métallos demande au tribunal de maintenir des droits de douane sur les barres d'armature faisant l'objet d'un dumping illégal

VANCOUVER, le 31 juill. 2015 /CNW/ - Le Syndicat des Métallos exhorte le Tribunal canadien du commerce extérieur à maintenir les droits de douane sur les barres d'armature faisant l'objet de dumping illégal et de subventionnement en provenance de la Chine, de la Corée du Sud et de la Turquie.

« L'industrie sidérurgique de base du Canada emploie plus de 20 000 membres du Syndicat des Métallos occupant des emplois décents pour la classe moyenne et soutient indirectement plus de 100 000 emplois canadiens. Le fait de retirer les droits de douane sur les barres d'armature faisant l'objet d'un dumping illégal sur le marché canadien menace des emplois et ne sert pas l'intérêt public », a affirmé Ken Neumann, directeur national, Syndicat des Métallos.

Le Syndicat des Métallos se présente devant le Tribunal canadien du commerce extérieur pour son enquête d'intérêt public le 31 juillet. Les barres d'armature, ou acier d'armature, sont utilisées pour renforcer le béton dans la construction.  

« Les barres d'armature en provenance de la Chine, plus grand exportateur vers le Canada, nous préoccupent particulièrement. Les faibles coûts de la main-d'œuvre en Chine, conjugués au mépris que ce pays affiche pour la santé et la sécurité des travailleurs, lui procurent un avantage déloyal en matière de prix, variant de 39 % à 42 % », a fait remarquer Alex McKinnon, chef du service de recherche du Syndicat des Métallos.

« La réduction ou le retrait des droits de douane sur les barres d'armature pourrait entraîner le début d'un nivellement par le bas, risquant d'opposer de façon inéquitable les travailleurs canadiens à ceux de la Chine, de la Corée du Sud et de la Turquie », a poursuivi M. Neumann.

« Ce n'est pas uniquement les barres d'armature faisant l'objet d'un dumping qui menacent les emplois de nos membres et l'intérêt public du pays. Les pays exportateurs ont manifesté de l'indifférence pour la santé, la sécurité et l'environnement et versent des salaires médiocres à leurs travailleurs », a ajouté M. Neumann.

Les faits saillants de la présentation du Syndicat des Métallos au cours de l'enquête d'intérêt public du TCCE comprennent les suivants :

  • Environ 20 000 membres du Syndicat des Métallos travaillant dans l'industrie sidérurgique de base et 100 000 emplois canadiens supplémentaires sont indirectement soutenus par cette industrie
  • Les faibles coûts de la main-d'œuvre chinoise signifient que les travailleurs sont payés en moyenne 1,68 $ CA de l'heure
  • La production d'acier de la Chine demeure élevée malgré la faible demande
  • Les régimes de santé et de sécurité médiocres en Chine, en Turquie et en Corée du Sud constituent une grave menace pour les travailleurs et contribuent à la réduction des coûts de la main-d'œuvre
  • Les barres d'armature produites en Chine ne respectent pas adéquatement les normes environnementales

« Ce n'est pas uniquement un type d'emploi qui est en jeu, mais tous les emplois décents pour la classe moyenne », a souligné M. Neumann. « De bons salaires et des emplois syndiqués qui soutiennent les familles et les collectivités réduisent les inégalités, renforcent l'économie locale et favorisent l'engagement civique. »

Le Syndicat des Métallos demande au TCCE de maintenir les droits compensateurs actuels sur les barres d'armature faisant l'objet de dumping illégal et de veiller à leur application. Le Tribunal devrait émettre ses conclusions en septembre.

SOURCE Syndicat des Metallos

Renseignements : Ken Neumann, Directeur national, Syndicat des Métallos, 416-544-5951; Alex McKinnon, Service de recherche, Syndicat des Métallos, 416-544-5981, amckinnon@usw.ca; Bob Gallagher, Communications, Syndicat des Métallos, 416-544-5966, 416-434-2221, bgallagher@usw.ca

RELATED LINKS
http://www.usw.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.