Le SPVM doit être mis sous tutelle

QUÉBEC, le 3 mars 2017 /CNW Telbec/ - Le porte-parole du Parti Québécois en matière de sécurité publique, Pascal Bérubé, demande au ministre de la Sécurité publique de mettre sous tutelle le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM).

« Il est essentiel de rétablir la confiance du public envers ce corps de police. C'est pourquoi le Parti Québécois demande la mise sous tutelle immédiate du SPVM, le temps que toute la lumière soit faite sur les allégations extrêmement sérieuses qui ne cessent de se multiplier dans les médias. Le ministre ne doit pas avoir peur d'utiliser tous les recours possibles, au lieu d'improviser en ajoutant ici et là des éléments à une enquête de la police sur la police. Il est toujours incapable de réitérer sa confiance envers Philippe Pichet. Si le ministre n'a pas confiance, comment pourrait-il en être autrement pour nous? Il doit prendre la situation en main alors que, rappelons-le, c'est le SPVM qui, dès le début, a mandaté la SQ pour enquêter sur lui‑même. Nous proposons donc de nommer à la tête du SPVM des personnes de confiance pour remettre de l'ordre dans la cabane, comme cela avait été fait après le rapport de la commission Poitras », a déclaré Pascal Bérubé.

« Depuis le début, le ministre ne fait que réagir aux crises médiatiques et il nous demande maintenant de faire preuve de patience. Ce n'est pas de cette manière que les choses vont bouger. Nous lui demandons donc encore une fois de confier l'enquête au Bureau des enquêtes indépendantes, comme le permet la Loi sur la police. Afin de redonner confiance à la population, il faut éviter à tout prix que la police enquête sur la police. Ainsi, il n'y a que deux choses à faire pour le ministre : premièrement, il doit prendre le contrôle de la situation avec une mise sous tutelle qui garantira la fin des irrégularités et, deuxièmement, procéder à une enquête totalement indépendante du BEI. Il doit agir rapidement, car ces allégations portent ombrage au travail rigoureux fait par de nombreux policiers », a conclu le député.

 

SOURCE Aile parlementaire du Parti Québécois

Renseignements : Valérie Chamula, Attachée de presse, Aile parlementaire du Parti Québécois, 418 643-2743


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.