Le soleil au déjeuner - Sans les UV

CALGARY, le 4 juin 2014 /CNW/ - L'Association canadienne de dermatologie (ACD) veut avant tout aider les Canadiens à passer un été prudent au soleil et un élément important de cette prudence consiste à connaître les rayons ultraviolets (UV) et à savoir utiliser l'indice UV d'Environnement Canada.

Le soleil - la source d'énergie de toute la vie sur terre - émet aussi des rayons qui peuvent être dangereux. Ces rayons UV peuvent causer à la peau des dommages permanents qui peuvent entraîner une inflammation et une altération des fonctions de base des cellules de la peau. Le bronzage peut être idéal à court terme, mais les dommages sous-jacents entraînent l'amincissement et l'affaissement de la peau, une pigmentation anormale et l'apparition de rides. Il peut aussi causer des dommages irréparables à notre ADN, entraîner un fonctionnement anormal des cellules, l'incapacité de bien guérir et des mutations cellulaires qui peuvent aboutir au cancer.

« Afin d'éviter des dommages graves et irréversibles aux tissus, nous devons porter de l'écran solaire tous les jours, porter des vêtements légers tissés serré qui recouvrent la peau et essayer d'éviter les heures d'ensoleillement intense maximal », déclare le DMariusz Sapijaszko, dermatologue d'Edmonton.

Cet été, Environnement Canada prévoit que les indices UV en milieu de journée varieront de modérés (3 à 5) à très élevés (8 à 9) d'un bout à l'autre du Canada. Une protection solaire appropriée s'impose donc absolument, particulièrement au cours des heures de pointe (11 h à 15 h) ou chaque fois que l'indice UV dépasse trois.

Selon les estimations de cette année, il y aura environ 76 100 nouveaux cas de cancer de la peau diagnostiqués et 6 500 cas de mélanome - la forme la plus grave de cancer de la peau - qui entraîneront quelque 1 050 décès. Le cancer de la peau est le cancer diagnostiqué le plus souvent au Canada et dans le monde entier. C'est aussi la seule forme de cancer qui est clairement visible sur la peau et un des rares cancers très évitables.

Qu'est-ce que cela signifie pour l'Alberta? Cela signifie que l'on devrait diagnostiquer 570 nouveaux cas de mélanome en 2014 et qu'il y aura 95 morts évitables. Ces chiffres veulent dire que l'on diagnostiquera un mélanome chez 10 Albertains par semaine!

« Une des meilleures choses que les Canadiens peuvent faire pour se protéger et protéger leur famille consiste à vérifier l'indice UV et à se préparer en conséquence pour la journée, déclare le DSapijaszko, parce que rien ne peut ruiner des vacances d'été comme un coup de soleil qui fait cloquer la peau. »

Au sujet de la Semaine de prudence au soleil
L'Association canadienne de dermatologie organise une Semaine de prudence au soleil depuis 1989. La campagne annuelle vise à sensibiliser davantage la population canadienne aux effets nocifs des rayons UV et aux façons de protéger la peau contre l'exposition à ces rayons afin de réduire l'incidence du cancer de la peau au Canada. Au cours de la Semaine nationale de prudence au soleil, du 2 au 8 juin 2014, des dermatologues feront du bénévolat à des cliniques publiques gratuites de dépistage du cancer de la peau et au cours de divers événements communautaires d'un bout à l'autre du Canada. Pour en savoir davantage, veuillez visiter www.dermatologue.ca. 

Au sujet de l'ACD
L'Association canadienne de dermatologie, fondée en 1925, représente les dermatologues du Canada. L'Association assure un accès facile à la source la plus importante et la plus fiable de savoir médical en dermatologie. L'ACD a pour mission de faire avancer la science et l'art de la médecine et de la chirurgie dans le domaine des soins de la peau, des cheveux et des ongles, d'offrir du perfectionnement professionnel continu à ses membres, d'appuyer et d'améliorer les soins aux patients, de sensibiliser le public à la protection solaire et aux autres aspects de la santé de la peau et de promouvoir la santé de la peau, des cheveux et des ongles, la vie durant. Ce faisant, l'ACD informe et habilite autant les professionnels de la médecine que le public canadien.

Pour en savoir davantage sur le travail de l'ACD, visitez www.dermatologue.ca ou joignez-vous à la conversation sur www.Twitter.com/CdnDermatology ou sur www.Facebook.com/CdnDermatology.

SOURCE : Association canadienne de dermatologie

Renseignements :

Jennifer Scott, directrice, Communications
Bureau : 613-738-1748, poste 222 | Cell. : 613-716-2098
jscott@dermatology.ca

Profil de l'entreprise

Association canadienne de dermatologie

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.