Le sirop d'érable du Canada renferme plus de 20 composés antioxydants
reconnus pour leurs effets bénéfiques sur la santé et inhiberait la
prolifération de cellules cancéreuses selon de récentes études menées aux
États-Unis et au Canada

LONGUEUIL, QC, le 26 mars /CNW Telbec/ - La Fédération des producteurs acéricoles du Québec est fière d'annoncer que deux nouvelles découvertes scientifiques suggèrent que le sirop d'érable du Canada offre des bénéfices substantiels pour la santé. Ces découvertes s'ajoutent aux récents résultats rapportés concernant la valeur nutritionnelle des produits de l'érable, la valeur antioxydante du sirop d'érable et la concentration appréciable d'acide abscissique, une phytohormone reconnue pour stimuler le relâchement de l'insuline par les cellules pancréatiques et accroître la sensibilité des cellules adipeuses à l'insuline, ce qui lui confère des propriétés thérapeutiques pour le syndrome métabolique et le diabète.

La première nouvelle est issue des travaux du réputé chercheur américain Navindra Seeram de l'Université du Rhode Island. Celui-ci a découvert la présence de 13 composés antioxydants dont on ignorait l'existence dans le sirop d'érable jusqu'à maintenant. Il a été rapporté par la littérature que ces composés antioxydants avaient des propriétés anticancer, antibactériennes et antidiabétiques. Le Dr Seeram, nommé meilleur jeune chercheur aux États-Unis en 2009 par l'American Chemical Society (ACS), a présenté ses résultats sur le sirop d'érable du Canada le 21 mars à la conférence de l'ACS à San Francisco.

La seconde nouvelle provient de travaux publiés dans la récente édition du Journal of Medicinal Food à même un article intitulé Antioxydant Activity, Inhibition of Nitric Oxide Overproduction, and In Vitro Antiproliferative Effect of Maple Sap and Syrup from Acer saccharum. Il appert que le sirop d'érable limiterait de manière intéressante la prolifération de cellules cancéreuses de la prostate et des poumons et, dans une moindre mesure, du sein, du colon et du cerveau dans des modèles cellulaires, et qui plus est, le ferait de manière plus puissante que le bleuet, le brocoli, la tomate et la carotte. Ces résultats constituent une étape déterminante pour la recherche sur l'érable puisqu'il s'agit d'une première indication voulant que les composés retrouvés dans le sirop d'érable, tels que les composés antioxydants identifiés par le Dr Seeram, aient un effet physiologique positif sur la santé. Ces résultats concluants appellent à la poursuite des recherches sur les produits d'érable du Québec et du Canada.

Il est à noter que ces deux projets de recherche ont été rendus possibles grâce à la collaboration financière du Conseil pour le développement de l'agriculture du Québec (CDAQ), un organisme financé par Agriculture et Agroalimentaire Canada et par les programmes de soutien à la science et à l'innovation d'Agriculture et Agroalimentaire Canada visant à favoriser la collaboration entre le secteur agricole, l'industrie, le gouvernement et les universités afin d'accélérer le recensement de nouvelles occasions d'innovation stratégique.

Selon Marie Breton, diététiste et auteure, "les produits de l'érable sont bien plus que de simples agents sucrants. Grâce à leur teneur en vitamines, minéraux, antioxydants et autres composés bienfaisants, ils peuvent contribuer à une meilleure alimentation, surtout lorsqu'ils remplacent le sucre, la cassonade, le miel et le sirop de maïs. Un peu de sirop ou de sucre d'érable ajouté à une recette peut aussi faire beaucoup pour nous aider à consommer plus souvent certains aliments nutritifs, mais parfois mal-aimés, comme les légumes, les fruits et le poisson".

Produit de fierté, le sirop d'érable est plus qu'un symbole, il fait partie de la culture des gens d'ici. Unique et sans égal, il est exporté dans plus de 49 pays à travers le monde. Une telle information doit bien entendu être communiquée sur un marché aussi important que les États-Unis. "Simultanément à cette annonce, explique le président de la Fédération et membre du comité aviseur de l'industrie canadienne de l'érable, Serge Beaulieu, les produits de l'érable font actuellement l'objet d'une importante campagne de relations publiques aux États-Unis où le sirop d'érable est en vedette." Sur Times Square, en effet, un panneau d'affichage géant (Billboard) annonce les récentes découvertes du Dr Seeram et encourage la consommation de sirop d'érable du Canada.

À propos de la FPAQ

Fondée en 1966, la Fédération des producteurs acéricoles du Québec a pour mission de défendre et de promouvoir les intérêts économiques, sociaux et moraux de ses 7 400 entreprises acéricoles, et d'autant d'hommes et de femmes qui travaillent ensemble pour la mise en marché collective des produits d'érable. Grâce à la qualité de leur travail et de leurs produits, le Québec assure environ 80 % de la production mondiale de sirop d'érable.

/AVIS AUX RESPONSABLES DE LA SECTION PHOTOGRAPHIQUE : Une photo accompagnant ce communiqué est disponible à l'adresse http://photos.newswire.ca. Ces images sont gratuites pour les représentants accrédités des médias/

SOURCE Fédération des producteurs acéricoles du Québec

Renseignements : Renseignements: Micheline Vallée, (514) 344-9528, mimivallee@videotron.ca; Source: Geneviève C. Béland, Directrice, promotion et développement des marchés, Fédération des producteurs acéricoles du Québec


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.