Le secteur Postes Canada enregistre une perte opérationnelle de 269 millions de dollars en 2013 à cause de l'érosion des volumes de courrier transactionnel

La perte avant impôt est réduite à 125 millions, en raison surtout de la vente de l'établissement de Vancouver

OTTAWA, le 5 mai 2014 /CNW/ - Le secteur Postes Canada annonce aujourd'hui qu'il a enregistré une perte opérationnelle de 269 millions de dollars pour 2013, puisque l'érosion des volumes du secteur d'activité Courrier transactionnel persiste. En effet, les volumes ont chuté de 30 % par adresse1 depuis le début du déclin en 2007. Le Groupe d'entreprises de Postes Canada2 a affiché une perte opérationnelle de 193 millions de dollars pour 2013.

Ces pertes opérationnelles ont toutefois été réduites par des gains, qui découlent principalement de la cession d'immobilisations de la Société. La vente de l'établissement de traitement du courrier situé au centre-ville de Vancouver en janvier 2013 représente 109 millions de dollars de ces gains. Par conséquent, le secteur Postes Canada a enregistré une perte avant impôt de 125 millions de dollars et le Groupe d'entreprises a accusé une perte avant impôt de 58 millions de dollars pour 2013.

Le virage historique des communications sur papier vers les solutions numériques est à l'origine de ces pertes. Cette transition a eu une incidence négative sur les revenus de Postes Canada provenant du secteur Courrier transactionnel, tandis que ses coûts de base demeurent en grande partie fixes. Postes Canada a reconnu le besoin urgent de changements fondamentaux afin d'assurer l'avenir du service postal pour tous les Canadiens. En décembre 2013, Postes Canada a présenté le Plan d'action en cinq points. Ce plan exhaustif permettra à l'entreprise de transformer ses activités de manière à mieux répondre aux besoins changeants des Canadiens. Une fois entièrement mises en œuvre, quatre des initiatives énoncées devraient rapporter des avantages financiers à la Société de l'ordre estimatif de 700 millions à 900 millions de dollars par année.

Résultats du secteur Postes Canada
Postes Canada joue un rôle de facilitateur clé du cybercommerce. Grâce aux produits et services innovants qu'elle offre, comme le service de livraison le jour même Livré ce soir, et aux efforts importants qu'elle a déployés en ce qui concerne le rendement du service de livraison à temps, elle ne cesse d'accroître sa part de ce marché hautement concurrentiel. Par conséquent, par rapport à 2012, les revenus provenant des colis ont augmenté de 93 millions de dollars, soit 7,2 %, et les volumes se sont accrus de 5 millions d'articles, soit 2,8 %. En ce qui concerne les revenus générés par le secteur Colis du régime intérieur, ils ont augmenté de 68 millions de dollars, soit 7,5 %, tandis que les volumes se sont accrus de 7 millions d'articles, soit 6,9 %. Pour le quatrième trimestre, les revenus provenant des colis ont augmenté de 42 millions de dollars, soit 9 %, et les volumes ont augmenté de 3 millions d'articles, soit 2,4 %, par rapport au quatrième trimestre de 2012, ce qui témoigne du succès que l'entreprise a connu au cours de la période des Fêtes. Il sera très important de continuer à réaliser de solides résultats concernant le secteur Colis, afin d'assurer le succès du Groupe d'entreprises.

Quoique encourageante, la croissance du secteur Colis n'a pas suffi à contrer les déclins plus importants des volumes des secteurs Courrier transactionnel et Marketing direct. Le secteur Courrier transactionnel, qui comporte principalement les lettres, les factures et les relevés, génère 50 % des revenus du secteur Postes Canada. À mesure que les expéditeurs adoptent de plus en plus les solutions numériques, les volumes du secteur Courrier transactionnel ont chuté de 230 millions d'articles, soit 5,3 %, par rapport à 2012. Le secteur Marketing direct faisant l'objet d'une concurrence féroce, ses revenus et ses volumes ont diminué respectivement de 2,8 % et de 1,5 %, par rapport à l'exercice précédent.

Les initiatives de réalisation d'économies ont permis de réduire les coûts opérationnels de plus de 60 millions de dollars, par rapport à 2012 (exclusion faite des coûts des avantages du personnel et de l'amortissement). Les charges liées à la main-d'œuvre ont baissé de 46 millions de dollars, soit 1,5 %, par rapport à 2012, en raison principalement des améliorations de la productivité. La sécurité des employés continue d'être une priorité : en 2013, Postes Canada a réduit de 19 % le taux de fréquence des blessures entraînant une perte de temps, par rapport à 2012.

Défi lié à la viabilité du régime de retraite
En 2013, le Régime de pension agréé de la Société canadienne des postes (le Régime) a réalisé de solides rendements des placements se chiffrant à 16,9 %. Cependant, les hypothèses révisées relatives à l'espérance de vie ont eu une incidence négative sur les déficits sur les plans de la continuité et de la solvabilité. Au 31 décembre 2013, le déficit sur le plan de la continuité devant être capitalisé est estimé à 296 millions de dollars, tandis que le déficit de solvabilité devant être capitalisé est estimé à 6,3 milliards de dollars. Les évaluations actuarielles du régime au 31 décembre 2013 seront déposées à la fin du mois de juin 2014.

Régler la question de la viabilité du Régime est extrêmement important, étant donné l'ampleur des obligations au titre des prestations déterminées par rapport aux résultats opérationnels de Postes Canada, ainsi que la volatilité que causent les rendements des placements et les fluctuations des taux d'intérêt. Confrontée en 2013 à l'obligation d'effectuer des paiements spéciaux se chiffrant, selon les estimations, à 1 milliard de dollars, afin de traiter les déficits du régime en 2014, Postes Canada avait un besoin immédiat d'obtenir des liquidités additionnelles. Le gouvernement du Canada a adopté un règlement en février 2014 qui dispense Postes Canada de l'obligation d'effectuer des paiements spéciaux au Régime pendant la période allant de 2014 à 2017. Au cours de cette période de quatre ans, Postes Canada travaillera avec ses syndicats et d'autres représentants des participants au Régime afin d'évaluer toutes les options, dont des changements à la conception du régime, pour le rendre viable et abordable sur le plan financier. La Société s'attend à reprendre les paiements spéciaux en 2018, soit à la fin de la période d'allégement temporaire.

Pour accéder au rapport complet en format PDF, visitez la page postescanada.ca/anotresujet et sélectionnez « Rapport annuel » dans le menu « Entreprise ».

Renseignements généraux
Les activités du Groupe d'entreprises de Postes Canada sont financées par les revenus générés par la vente de ses produits et services, et non par l'argent des contribuables. Conformément au mandat que lui a confié le gouvernement du Canada, Postes Canada doit demeurer financièrement autonome et exploiter un service postal dans des conditions de normes de service qui sont abordables et qui répondent aux besoins de la population canadienne.

1. Ce chiffre ne tient pas compte du service Poste aux lettres de départ.
2. Le Groupe d'entreprises de Postes Canada est composé du secteur de base de Postes Canada et de ses trois filiales en propriété non exclusive : Purolator Holdings Ltd., Groupe SCI inc. et Innovapost Inc.

SOURCE : Postes Canada

Renseignements : Relations avec les médias, 613 734-8888, medias@postescanada.ca

LIENS CONNEXES
http://www.canadapost.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.