Le secteur Postes Canada enregistre un résultat avant impôt de 53 millions de dollars au deuxième trimestre

La Société continue à concentrer ses efforts sur son Plan d'action en cinq points vu le déclin persistant des volumes de courrier

OTTAWA, le 27 août 2014 /CNW/ - Le secteur Postes Canada a enregistré un résultat avant impôt de 53 millions de dollars pour le deuxième trimestre de 2014, par rapport à une perte avant impôt de 104 millions de dollars pour le trimestre correspondant de 2013. Pour les deux premiers trimestres de 2014, le secteur fait état d'un résultat avant impôt de 26 millions de dollars, par rapport à une perte avant impôt de 36 millions de dollars pour la période correspondante de 2013. Ces résultats sont principalement attribuables à l'incidence de la baisse des coûts des avantages du personnel, de la croissance continue du secteur d'activité Colis et des nouvelles majorations tarifaires pour le secteur Courrier transactionnel contenues dans le Plan d'action en cinq points de la Société.

Même si les résultats de Postes Canada sont encourageants, la tendance au déclin qui persiste depuis 2007 s'est poursuivie en ce qui concerne les volumes du secteur Courrier transactionnel, qui ont chuté de 38 millions d'articles ou de 2,3 %, pour le deuxième trimestre, et de 117 millions d'articles ou de 4,7 %, pour les deux premiers trimestres de 2014, par rapport aux périodes correspondantes de 2013. Ces résultats soulignent davantage le besoin urgent de transformer l'entreprise à long terme.

Le Plan d'action en cinq points de la société d'État, qu'elle a annoncé en décembre 2013 et qui vise à rétablir la viabilité financière du service postal, l'aidera à relever les défis auxquels elle est confrontée dans l'immédiat et à long terme, notamment celui du coût du régime de retraite des employés.

Les coûts des avantages du personnel ont diminué de 58 millions de dollars pour le secteur Postes Canada au cours du deuxième trimestre de 2014, par rapport à la période correspondante de 2013; cette réduction est attribuable aux rendements solides des actifs du régime de retraite en 2013 et à une augmentation des taux d'actualisation utilisés pour calculer les coûts des régimes d'avantages en 2014. Depuis le début de l'exercice, la réduction nette des coûts des avantages du personnel se chiffre à 113 millions de dollars, par rapport à la période correspondante de 2013. Les avantages futurs du personnel, y compris le régime de retraite, continuent d'être très instables et imprévisibles, et demeurent un facteur important ayant une incidence sur les résultats opérationnels de la Société.

Résultats du secteur Colis

Bien que l'envoi et le paiement des factures en ligne occasionnent l'érosion des volumes de courrier, les achats en ligne offrent à Postes Canada une formidable occasion de faire croître son secteur des colis. Postes Canada livre plus de colis dans le segment entreprise à consommateur que toute autre entreprise au Canada. Grâce à son service, aux innovations dont elle fait preuve et à sa capacité de rehausser l'expérience de magasinage en ligne, elle a continué à générer une croissance au cours du deuxième trimestre.

En ce qui concerne les colis du régime intérieur du secteur Postes Canada, soit la catégorie de produit la plus importante, les revenus au deuxième trimestre ont augmenté de 10,9 % et les volumes se sont accrus d'environ 2 millions d'articles, soit 9,7 %, par rapport à la période correspondante de l'exercice précédent. Au cours des deux premiers trimestres de 2014, les revenus provenant des colis du régime intérieur pour le secteur Postes Canada ont augmenté de 8,4 %, tandis que les volumes ont connu une hausse de plus de 3 millions d'articles, soit 7,3 %, par rapport à la période correspondante de l'exercice précédent.

Au cours du deuxième trimestre, les revenus provenant des colis pour le secteur Postes Canada ont atteint 353 millions de dollars, soit une augmentation de 11,3 % par rapport à la période correspondante de l'exercice précédent. Au cours des deux premiers trimestres de 2014, ils se chiffrent à 694 millions de dollars, soit une augmentation de 9,2 % par rapport à la période correspondante de 2013.

Résultats du secteur Courrier transactionnel

En raison surtout des majorations tarifaires du service Poste-lettres, les revenus provenant du secteur Courrier transactionnel, qui comporte principalement les lettres, les factures et les relevés, ont atteint 823 millions de dollars pour le deuxième trimestre de 2014, ce qui représente une hausse de 14,3 % par rapport à la période correspondante de 2013. Quant aux revenus pour les deux premiers trimestres, ils se chiffrent à 1,6 milliard de dollars, soit une augmentation de 3,5 % par rapport à la période correspondante de l'exercice précédent.

L'érosion des volumes de courrier transactionnel pour le deuxième trimestre a été inférieure à celle qui avait été prévue, en raison de l'incidence positive des élections provinciales au Québec et en Ontario et étant donné l'évolution des tendances d'achat depuis la réémission du timbre Permanent.

Résultats du secteur Marketing direct

Postes Canada continue à faire la promotion du marketing direct auprès de l'industrie, en tant qu'outil qui a fait ses preuves dans le marché des solutions de marketing à canaux multiples, en raison de la nature tangible du publipostage et parce qu'il réussit à se démarquer de la messagerie numérique. Pour le deuxième trimestre, les volumes du secteur Marketing direct pour le secteur Postes Canada ont augmenté de 4 millions d'articles, ou de 2 %, par rapport à la période correspondante de 2013. Pour les deux premiers trimestres de 2014, les revenus du secteur ont connu une baisse de 17 millions de dollars ou de 2,1 %, et les volumes ont chuté de plus de 34 millions d'articles ou de 0,6 %, par rapport à la période correspondante de l'exercice précédent. La croissance des revenus et des volumes pour le service Médiaposte sans adresse n'a pas été suffisante pour contrer les déclins des services Médiaposte avec adresse et Poste-publications.

Groupe d'entreprises de Postes Canada

Le Groupe d'entreprises de Postes Canada1 a enregistré un résultat avant impôt de 86 millions de dollars pour le deuxième trimestre, par rapport à une perte avant impôt de 76 millions de dollars pour le deuxième trimestre de 2013. Pour les deux premiers trimestres de 2014, il affiche un résultat avant impôt de 49 millions de dollars, par rapport à une perte avant impôt de 25 millions de dollars pour la période correspondante de 2013.

Mise à jour sur le Plan d'action en cinq points

Postes Canada concentre ses efforts sur la mise en œuvre des divers éléments de son Plan d'action en cinq points et a fait des progrès considérables depuis le début de l'exercice. Le plus important avantage financier du Plan découlera des initiatives qui réduiront les coûts opérationnels.

Boîtes postales communautaires
En février dernier, Postes Canada a entrepris le processus de conversion de 100 000 adresses dans 11 collectivités qui passeront du mode de livraison à la porte aux boîtes postales communautaires d'ici la fin de 2014. Les travaux de planification pour 2015 progressent bien : à ce jour, la Société a annoncé les collectivités visées par la conversion prévue pour le début de l'année d'un quart de million d'adresses. En tout, 1,17 million d'adresses feront la transition en 2015. Il faudra cinq ans pour convertir aux boîtes postales communautaires le dernier tiers des ménages canadiens qui reçoivent encore leur courrier à la porte.

Tarification des envois Poste-lettres
Le 31 mars 2014, le rajustement stratégique ponctuel de la tarification est entré en vigueur. Pour les années ultérieures, les majorations tarifaires devront revenir à celles qu'a connues l'industrie dans le passé, de manière à refléter l'inflation et les coûts opérationnels.

Ajout de bureaux de poste concessionnaires pour une plus grande commodité
Depuis le début de l'exercice, Postes Canada a ouvert 31 nouveaux bureaux de poste concessionnaires à l'échelle du pays.

Rationalisation des opérations
Les investissements dans l'équipement ultrarapide de traitement automatisé du courrier et des colis permettent à la Société de consolider les activités de tri et de distribution dans l'ensemble de son vaste réseau national. Ces mesures réduisent les coûts opérationnels tout en maintenant les normes de service pour les clients. La Société transférera certaines tâches de traitement du courrier qui sont effectuées à Ottawa, à Hamilton et à London, vers les grands établissements à Montréal et à Toronto; de même, elle transférera certaines tâches de l'Établissement de traitement du courrier de Saint John, au Nouveau-Brunswick, à celui d'Halifax. En outre, certaines tâches de traitement du courrier effectuées dans des petits établissements en Alberta, en Saskatchewan, au Manitoba, en Ontario et au Nouveau-Brunswick seront transférées vers les grands établissements de traitement.

Solutions aux coûts de main-d'œuvre
Au cours du deuxième trimestre, Postes Canada a signé une nouvelle convention collective de quatre ans avec les employés représentés par l'Alliance de la Fonction publique du Canada. Les employés nouvellement embauchés toucheront un taux de rémunération de départ concurrentiel mais moins élevé et seront admissibles à un régime de retraite à cotisations déterminées au lieu d'un régime de retraite à prestations déterminées. La convention, qui ne prévoit aucune augmentation salariale pour les deux dernières années, a permis de répartir les coûts des avantages postérieurs à l'emploi selon une proportion de 65 % pour l'employeur et de 35 % pour les employés (auparavant 75 % et 25 %).

Régime de retraite

Postes Canada procède de manière réfléchie à l'élaboration des options visant à restructurer son régime de retraite. Le régime impose un fardeau non viable à la Société, puisque les obligations en matière de capitalisation sont disproportionnées par rapport aux revenus, à la rentabilité et aux flux de trésorerie de Postes Canada.

Le gouvernement fédéral a accordé à Postes Canada un allégement la dispensant de l'obligation d'effectuer des paiements spéciaux à son régime de retraite agréé pour la période allant de 2014 à 2017. Pendant cette période, Postes Canada s'emploie à rendre le régime abordable et viable sur le plan financier pour la Société et les participants. Elle examine les options qui s'offrent à elle, étudie les mesures prises par d'autres employeurs des secteurs public et privé, qui ont à faire face à des défis semblables, et tient des discussions avec ses agents négociateurs et d'autres groupes d'intérêt. Pendant la période d'allégement, Postes Canada continue à verser au régime les cotisations courantes qui sont estimées à 250 millions de dollars par année.

Afin d'accéder au rapport complet en format PDF, visitez la page postescanada.ca/anotresujet et sélectionnez « Rapports financiers trimestriels » dans le menu Entreprise.

Contexte

Les activités du Groupe d'entreprises de Postes Canada sont financées par les revenus générés par la vente de ses produits et services, et non par l'argent des contribuables. Conformément au mandat que lui a confié le gouvernement du Canada, Postes Canada doit demeurer financièrement autonome et exploiter un service postal dans des conditions de normes de service qui sont abordables et qui répondent aux besoins de la population canadienne.

1. Le Groupe d'entreprises de Postes Canada est composé du secteur de base de Postes Canada et de ses trois filiales en propriété non exclusive : Purolator Holdings Ltd., Groupe SCI inc. et Innovapost Inc.

 

SOURCE : Postes Canada

Renseignements : Relations avec les médias, 613 734-8888, medias@postescanada.ca

LIENS CONNEXES
http://www.canadapost.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.