Le secteur forestier se battra pour les emplois et les collectivités touchés par les droits imposés par les É.-U.

OTTAWA, le 25 avril 2017 /CNW/ - Le département américain du Commerce a annoncé des droits compensatoires préliminaires sur le bois d'œuvre résineux canadien. Ces droits, une réponse à une requête déposée par le Committee Overseeing Action for Lumber International Trade Investigations or Negotiations (COALITION), sont établis ainsi : West Fraser, 24,12 %, Canfor, 20,26 %, Tolko, 19,5 %, Résolu, 12,82 %, JD Irving, 3,02 %, et 19,88 % pour tous les autres producteurs canadiens.  

« Ces droits risquent de faire mal aux travailleurs et travailleuses des collectivités où nous avons des usines partout au Canada », affirme Derek Nighbor, chef de la direction de l'Association des produits forestiers du Canada. « Ils sont injustifiés et sans fondement. Nous appuyons totalement la position du gouvernement fédéral qui vise à travailler ensemble pour obtenir la structure commerciale juste et équitable dont nous avons besoin pour notre industrie et nos clients américains. »

Ces droits auront un impact négatif non seulement au Canada, mais aussi pour les consommateurs américains. Actuellement, la demande américaine pour le bois d'œuvre excède de beaucoup ce que l'industrie des États-Unis peut produire. Les Américains ont besoin du bois d'œuvre canadien.

Une recherche effectuée par la National Association of Home Builders aux États-Unis a montré que pour chaque tranche d'augmentation de 1000 $ du prix des maisons (due à un prix plus élevé du bois), l'achat d'une maison devient inabordable pour 150 000 familles. L'étude a aussi permis de constater qu'une taxe de seulement 15 pour cent causerait la perte de 4600 emplois et de 265 millions de dollars en rémunération aux États-Unis.

« Nous nous battrons pour les travailleurs de notre industrie et pour les collectivités touchées au Canada et demandons au gouvernement fédéral et aux provinces de travailler avec nous pour faire en sorte qu'ils puissent conserver leur gagne-pain pendant cette période difficile », ajoute M.  Nighbor.

Le Canada est le plus important exportateur de bois d'œuvre résineux aux États-Unis. L'industrie canadienne des produits forestiers est vitale pour l'économie nationale et pour de nombreuses localités qui dépendent de la forêt. Le secteur est l'un des plus gros employeurs du Canada, procurant 230 000 emplois directs et appuyant un million de familles d'un océan à l'autre.

L'APFC offre une voix, au Canada et à l'étranger, aux producteurs canadiens de bois, de pâte et de papier pour les questions touchant le gouvernement, le commerce et l'environnement. L'industrie des produits forestiers, dont le chiffre d'affaires annuel atteint 65 milliards de dollars et qui représente 2 % du PIB du Canada, est l'un des plus gros employeurs du pays, avec des activités dans plus de 200 collectivités, 230 000 emplois directs et un million d'emplois indirects d'un océan à l'autre.

 

SOURCE Association des produits forestiers du Canada

Renseignements : Richard Walker, Directeur Principal, Communications et Affaires Publiques, e : rwalker@fpac.ca, t : 613-563-1441, poste 314; Fiona McDonald, Coordonnatrice des communications, e : fmcdonald@fpac.ca, t : 613-563-1441, poste 318, Suivez-nous sur Twitter : @FPAC_APFC

LIENS CONNEXES
http://www.fpac.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.