Le secteur forestier canadien préconise des mesures ambitieuses à l'échelle
mondiale pour faire cesser la déforestation

BUENOS AIRES, Argentine, le 21 oct. /CNW Telbec/ - Avrim Lazar, président et chef de la direction de l'Association des produits forestiers du Canada (APFC) et président du Comité consultatif du papier et des produits dérivés du bois de l'Organisation des Nations Unies, a aujourd'hui appuyé fermement l'appel à l'action du Fonds mondial pour la nature (WWF) pour mettre un terme à la déforestation dans le monde, ajoutant que ce défi pourrait aller encore plus loin et inclure l'exploitation forestière illégale, l'un des principaux facteurs qui contribuent à la déforestation à l'échelle mondiale.

S'adressant à plus 6000 délégués de partout dans le monde à l'occasion du XIIIe Congrès forestier mondial, qui se tient à Buenos Aires, M. Lazar a cité en exemple le dossier environnemental du secteur forestier canadien pour établir une norme d'excellence en matière d'aménagement forestier durable et de réduction des émissions des GES.

"Les communautés qui vivent des forêts doivent les aménager de façon durable. Le Canada a compris cela il y a plusieurs années et c'est pourquoi aujourd'hui, il n'y a pas de déforestation nette ni d'exploitation forestière illégale dans notre pays. En tant que plus grand pays exportateur de produits forestiers dans le monde, nous dépendons trop de la santé de nos forêts pour les mettre en danger", a affirmé M. Lazar.

"Nous appuyons l'initiative du WWF pour demander qu'on souscrive à une cible mondiale de déforestation nette nulle d'ici 2020. La mesure unique la plus efficace que le monde peut prendre pour contrer les changements climatiques est de faire cesser la déforestation. Et la première étape pour y parvenir doit être de prendre des mesures musclées contre l'exploitation forestière illégale", a-t-il ajouté.

L'APFC souligne le fait qu'il est plus important que jamais pour le monde de comprendre les impacts dévastateurs, au plan social, économique et environnemental, de la déforestation et de l'exploitation forestière illégale. La déforestation compte pour près 20 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre et l'exploitation forestière illégale mine la prospérité sociale et économique de milliards de personnes dans le monde.

L'industrie forestière canadienne a établi un équilibre entre les besoins des gens et ceux de l'environnement. Au Canada, un travailleur sur 25 est à l'emploi de l'industrie forestière, qui est le pilier économique de quelque 300 localités au pays. Par ailleurs, les émissions de GES dues aux opérations du secteur ont diminué de 60 pour cent (soit dix fois les exigences du protocole de Kyoto), alors que sa production a augmenté de huit pour cent.

C'est aussi la première industrie forestière dans le monde à s'engager à atteindre la neutralité en carbone dans sa chaîne d'approvisionnement, sans l'achat de crédits compensatoires, d'ici 2015. Le Canada est également à l'avant-garde en matière de pratiques d'aménagement forestier durable, ayant conservé 90 % de son territoire forestier d'origine et abritant 40 % des territoires forestiers certifiés par une tierce partie.

"L'industrie canadienne a démontré que même en des temps économiques difficiles, elle peut avoir des objectifs ambitieux et arriver à des réalisations importantes. Nous encourageons les autres nations à faire de même", a déclaré M. Lazar.

L'APFC est le porte-parole, au Canada et à l'étranger, des producteurs canadiens de bois, de pâte et de papier pour les questions touchant le gouvernement, le commerce et l'environnement. L'industrie forestière canadienne a un chiffre d'affaires de 65 milliards de dollars par année qui représente 11 % du PIB manufacturier du Canada. Il s'agit de l'un des plus gros employeurs du pays, qui a des activités dans des centaines de collectivités canadiennes et procure près de 250 000 emplois directs d'un océan à l'autre.

SOURCE Association des produits forestiers du Canada

Renseignements : Renseignements: Éric Chalifoux, Directeur de projets/Project Manager, 507 Place d'Armes, Bureau 700, Montréal (Québec), Canada, H2Y 2W8, Tel.: (514) 982-2464; Monica Bailey, Responsable, Relations externes, Association des produits forestiers du Canada, (613) 563-1441 poste 323, (613) 878-4144, Monica.bailey@fpac.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.