Le secteur de la construction de la Saskatchewan enregistre une croissance de l'emploi record

REGINA, le 27 févr. 2012 /CNW/ - La Saskatchewan est la province qui connaît la plus forte croissance de l'emploi dans le secteur de la construction au pays. Cependant, même si elle a attiré plus de nouveaux travailleurs que la plupart des autres provinces, les dirigeants de l'industrie estiment qu'il sera toujours difficile de satisfaire les besoins en main-d'œuvre au cours de la prochaine décennie.

« La Saskatchewan doit continuer à attirer un grand nombre de travailleurs qualifiés pour répondre à la demande du marché et les conserver, ce qui pourrait poser un défi de taille », affirme le président de la Saskatchewan Construction Association, Michael Fougere. « Nous avons réussi à attirer des travailleurs des autres secteurs et des autres provinces, mais nous devons poursuivre nos efforts en vue de recruter et de conserver des travailleurs qualifiés par le biais des programmes d'apprentissage, de la formation dans le secteur et de l'immigration. »

M. Fougere réagissait ainsi aux prévisions de l'offre et de la demande de main-d'œuvre dans le secteur de la construction publiées par le Conseil sectoriel de la construction (CSC). D'après le rapport, la main-d'œuvre du secteur de la construction a connu une augmentation de près de 70 % depuis 2001. Selon les prévisions, la demande continuera de croître au cours des années à venir. « Cela nous pose un défi de taille parce que d'autres projets liés aux ressources rechercheront au même moment ces mêmes travailleurs qualifiés partout au Canada. »

D'après le rapport Construire l'avenir, Évaluation du marché du travail de la construction pour la Saskatchewan de 2012 à 2020, les grands projets de construction dans les secteurs miniers et des services publics connaîtront la croissance la plus forte, mais l'emploi augmentera dans tous les secteurs. « Contrairement aux autres provinces, l'activité liée à la rénovation et à la construction d'habitations neuves devrait se poursuivre à un rythme régulier jusqu'en 2020 », d'expliquer le président de l'Association canadienne des constructeurs d'habitations (Saskatchewan), Alan Thomarat. « Certains s'inquiètent de la demande éventuelle de travailleurs qualifiés en raison des départs à la retraite et de la concurrence des autres provinces en matière de main-d'œuvre. L'ensemble du secteur de la construction a décidé de prendre les devants dans les domaines du recrutement, de la conservation, de la formation et du développement de la main-d'œuvre. »

En Saskatchewan, le nombre de travailleurs de la construction est passé d'environ 23 000 en 2001 à quelque 37 500 travailleurs en 2011. L'activité sur les grands projets atteindra un sommet en 2013. Par la suite, la main-d'œuvre diminuera pour atteindre une moyenne de 35 000 travailleurs jusqu'à la fin de la période, un nombre beaucoup plus élevé que les niveaux historiques.

« Il s'agit là d'un niveau d'activité sans précédent pour notre province. Nous devons pouvoir compter sur un nombre suffisant de travailleurs qualifiés aujourd'hui et dans l'avenir », affirme le directeur commercial du Saskatchewan Provincial Building & Construction Trades Council, Terry Parker. Au moment où l'activité atteindra un sommet, ajoute-t-il, le secteur fera face également à la perte des travailleurs qualifiés qui doivent prendre leur retraite au cours des dix prochaines années. D'après le CSC, 6 600 travailleurs, soit 18 % de la main-d'œuvre actuelle, pourraient prendre leur retraite.

Le CSC dévoile, chaque année, des prévisions de main-d'œuvre pour neuf ans à la suite de consultations menées auprès des dirigeants de l'industrie, notamment les propriétaires, les entrepreneurs et les organismes syndicaux, ainsi que les gouvernements et les établissements d'enseignement.

Les rapports nationaux et régionaux seront affichés en ligne à www.csc-ca.org en février et en mars. Les données de prévisions sont également affichées à www.previsionsconstruction.ca. Les prévisions offrent un accès immédiat aux données relatives aux investissements dans les secteurs résidentiel et non résidentiel du secteur de la construction, ainsi que des détails sur l'offre et la demande dans une trentaine de métiers spécialisés au cours des neuf prochaines années. On y trouve aussi une répartition par province et par région.

Le Conseil sectoriel de la construction (CSC) est un organisme national dirigé par l'industrie et engagé dans le développement d'une main-d'œuvre hautement qualifiée qui répondra aux futurs besoins du secteur de la construction au Canada. Le Conseil est financé par le gouvernement du Canada par l'entremise du Programme des conseils sectoriels.

SOURCE Conseil sectoriel de la construction

Renseignements :

Warren Douglas
Construction Labour Relations Association of Saskatchewan
306-352-7909

Rosemary Sparks
Conseil sectoriel de la construction
905-852-9186

Profil de l'entreprise

Conseil sectoriel de la construction

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.